Tag

sitemap

Browsing

Cela fait belle lurette que j’ai troqué Yoast SEO pour The SEO Framework, qui est bien mieux codé et plus performant.

Récemment, lors d’un changement de serveur, je me suis aperçu que l’un des sites avait son fichier sitemap.xml qui renvoyait une erreur 404 sous NginX.

Si cela vous arrive, deux solutions s’offrent à vous.

Vérification du server block

Commencez d’abord par vérifier que votre serveur block contient les bonnes directives pour gérer les règles de WordPress:

location / {
        # This is cool because no php is touched for static content.
        # include the "?$args" part so non-default permalinks doesn't break when using query string
        try_files $uri $uri/ /index.php?$args;
}

Sauvez votre server block puis relancez NginX. Il est possible que cela ne soit pas suffisant, si c’est le cas, nous allons ajouter une directive supplémentaire.

Une directive dédiée pour sitemap.xml

Ajoutons une directive supplémentaire à notre server block, qui permettra de rediriger vers la sitemap générée par The SEO Framework :

# sitemap.xml directive
# Matt Biscay
# https://www.skyminds.net/?p=30771
location = /sitemap.xml {
	rewrite ^/sitemap.xml$ "/?the_seo_framework_sitemap=xml" permanent;
}

Sauvez les changements et rechargez NginX – boom, la sitemap est de retour!

WordPress n’est plus aussi rapide qu’auparavant lorsque j’écris ou que j’édite un post. Après avoir jeté un coup d’oeil à la liste de plugins ainsi qu’aux options, je me suis rendu compte (aidé par Donncha) que le plugin Google Sitemap effectuait un dump de l’ensemble du blog à chaque publication et – pire ! – à chaque enregistrement d’article ! Tout cela est bien évidemment inutile : il faut donc décocher l’option Rebuild sitemap if you change the content of your blog.

Mais désactiver cette option signifie que le fichier sitemap ne sera plus mis à jour et que Google ne sera plus informé des mises à jours, ce qui n’est pas vraiment ce qui est souhaité. Dans les options du plugin Sitemap, cochez l’option Enable manual sitemap building via GET Request et cliquez sur [?]. Vous obtenez alors une URL personnalisée qui se chargera de la mise à jour du sitemap et qui pingera Google. Deux solutions s’offrent alors à vous : soit vous cliquez cette URL après chaque publication, soit vous créez un crontab afin de forcer la regénération du sitemap à intervalles réguliers.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :