Tag

lecture

Browsing

Can you read these right the first time ?

01. The bandage was wound around the wound.

02. The farm was used to produce produce.

03. The dump was so full that it had to refuse more refuse .

04. We must polish the Polish furniture.

05. He could lead if he would get the lead out.

06. The soldier decided to desert his dessert in the desert.

07. Since there is no time like the present , he thought it was time to present the present

08. A bass was painted on the head of the bass drum.

09. When shot at, the dove dove into the bushes.

10. I did not object to the object.

11. The insurance was invalid for the invalid.

12. There was a row among the oarsmen about how to row .

13. They were too close to the door to close it.

14. The buck does funny things when the does are present.

15. A seamstress and a sewer fell down into a sewer line.

16. To help with planting, the farmer taught his sow to sow.

17. The wind was too strong to wind the sail.

18. Upon seeing the tear in the painting, I shed a tear.

19. I had to subject the subject to a series of tests.

20. How can I intimate this to my most intimate friend?

Le truc cool avec la Bretagne c’est qu’il fait beau plusieurs fois par jour : on peut avoir un temps pluvieux en se levant le matin vers 8h et avoir un soleil radieux deux heures plus tard qui vous oblige à sortir vos T-shirts et shorts d’été. Par contre, l’adage « en avril ne te découvre pas d’un fil » est toujours vérifiable : il y a en ce moment un vent à décorner les boeufs donc le short on le met assez brièvement, entre deux nuages et trois bourrasques. Ensuite, c’est retour à la bonne grosse polaire, les bûches bien sèches et la chaleur du feu. J’ai d’ailleurs bien avancé dans la lecture du Da Vinci Code, je trouve ça pas mal pour l’instant mais je réserve mon avis final pour plus tard.

Lorsque je pars en Bretagne, j’en profite toujours pour débarasser un peu la maison de tout ce que j’accumule avec le temps. C’est ainsi que toutes les pièces informatiques, composants etc se retrouvent là-bas, dans une pièce qui me sert de laboratoire d’expérimentation. Et de musée informatique ! Pensez donc, j’ai désormais mon premier micro (486 Sx 33) qui côtoie un PII 300 et un PIII 733. Mon 486 est désormais hors d’usage, pas parce qu’il ne tourne plus (il boote plus vite W95 que le PII avec W98) mais parce que la pile CMOS (nécessaire au BIOS) est morte. Or, en ce temps-là, les piles CMOS ressemblaient à de gros condensateurs bleutés soudés sur la carte-mère, contrairement aux piles plates actuelles qui ne nécessitent plus d’interventions délicates. J’ai donc abandonné l’idée de rédemarrer mon premier micro. Dommage. Par contre, j’ai eu la bonne surprise de constater qu’il possédait 3 disques durs ! Bon d’accord, ils ne sont pas bien gros (3 Go + 2 x 400 Mo si je me souviens bien) mais cela m’a donné une nouvelle idée (oui, comme quoi tout arrive !) : pourquoi ne pas créer un bon micro à partir de mes 3 rebuts. Et c’est ce que j’ai fait : j’ai gardé la base du PIII, principalement à cause de l’USB et lui ai collé les mémoires aux timings plus rapides du PII ainsi que la carte réseau du 486. Soupoudré d’un WinXP SP2. Impeccable. Le disque dur principal est un 3Go, suffisant pour l’OS mais un peu just pour le reste. J’ai 5 autres disques en réserve alors pourquoi ne pas créer un rack ?

Le rack est donc à l’étude. De toute façon, je ne peux pas mettre plus de 3 disques IDE si je garde le lecteur CD donc le PII reprendra également du service en machine d’appoint, peut-être même sous Linux, tiens. Bon plan ça, j’ai toujours rêvé de jouer avec Linux sans foirer ma machine principale, voilà une bonne occasion de s’y mettre.

Qui dit vacances dit connectivité limitée… ce qui sera mon cas à partir de demain puisque je pars d’abord en Bretagne avant de faire un crochet pour mon Nord natal. Comme je suis dans les préparatifs, les rangements et les déménagements de bouquins, j’ai juste eu le temps de mettre les dernières versions McAfee sur les deux derniers PC de mon parc, ceux qui ne nous servent qu’à lire quelques DivX et à relever nos mails quand on est en voyage. Autres petites précautions : gravage intensif de tout ce qui est important (backups site, BDD, mails, bookmarks Firefox…). J’ai même changé les mots de passe d’administration du routeur et de ma connexion WiFi.

Visite ensuite de tous les forums dont je suis membres afin de cliquer le fameux lien « marquer tous les forums comme lus ». Cela permet de remettre les compteurs à zéro – et puis comme ça quand on rentre, on a la bonne surprise de voir le petit message « 5784 messages ont été postés durant votre absence ». Génial, un peu de lecture ! ;-). Et en parlant de lecture, j’ai pris avec moi le Da Vinci Code. Ben oui, après tout le tapage médiatique qui a accompagné sa sortie il faut bien que je m’inquiéte de quoi il retourne. Et puis, c’est assez actuel – pile le bon moment même.

Ah, ma gravure vient de se terminer et cela marque la fin de ce post. Bonnes vacances si vous en avez/prenez, bon courage sinon ! ^_^

Ah voilà un week-end en Bretagne comme je les aime : sieste, tartes aux pommes, lecture, feu de cheminée… Relax. J’ai lu 99 Francs de Frédéric Beigbeder, dont il est souvent fait mention dans les commentaires du Journal de Max. Et comme je suis un petit malin, je l’ai acheté sur PriceMinister pour 1.80 euros. Le bouquin est bien écrit (on ne le repose qu’une fois arrivé à la quatrième de couverture) et l’histoire du salarié d’une agence de pub qui cherche à se faire virer est prenante, cynique et cruelle à la fois. Cela m’a fait un bien fou de lire ce bouquin, cela tranche complètement avec ce que je lis en ce moment et en plus c’est en français.

C’est aussi durant de tels week-ends que l’on réalise à quel point on est devenu geek : il m’est désormais quasiment impossible de rester éloigné d’un écran pendant plus de 3 jours. Les symptômes sont visibles à l’oeil nu : j’erre comme une âme en peine dans la maison, je joue au solitaire sur le laptop de ma mère, je joue du punk sur ma guitare, je regarde même les séries débiles sur M6… Je touche vraiment le fond. Pourtant je ne pourrai pas dire ce qui me manque : mes emails, la lecture de mes sites préférés, la modération d’un de mes forums ? Je ne sais pas, j’ai juste l’impression de manque propre aux junkies. I want it and I want it now.

Héhé, c’est le pied : je suis officiellement en vacances, c’est-à-dire que comme j’ai fini toutes les corvées habituelles (ranger le garage, vendre de vieux trucs…) et bien maintenant je peux me les rouler les pieds en éventail pépére. En fait je ne me lève plus désormais que pour aller à la plage, nager, faire de la planche à voile, m’étendre sur ma serviette où un petit galopin a versé un demi mètre cube de sable…. enfin les vacances quoi ! J’ai quand même quelques bouquins à lire, notamment l’excellent recueil de William Morris, News from Nowhere and Other Writings. J’ai commencé à le lire et c’est vriament un bon bouquin. Pour une fois que l’Education Nationale nous impose quelque chose d’intéressant, on saute le pas avec joie =)

J’avance toujours régulièrement en Economie et je pense sortir un ou deux scripts PHP, je ne promet rien hein ! on verra si le temps s’y prête (i.e. si la température chute brutalement ;-) ).

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :