Au programme aujourd'hui : la création de votre propre radio avec Winamp et un serveur Shoutcast. L'installation complète se fait en 10-15 minutes, en 3 étapes.

Etape 1 : installation

Il faut tout d'abord installer Winamp, ensuite le Shoutcast DSP Plug-In pour Winamp (disponible ici) et enfin le serveur Shoutcast. Il suffit de cliquer sur les 3 programmes d'installation et d'installer dans les répertoires par défaut. Nous avons donc 3 programmes : Winamp servira à créer et à jouer vos playlists, le plugin Shoutcast DSP va encoder votre flux à la volée et va le transmettre au serveur Shoutcast pour que ce dernier le diffuse. Tout simplement.

Etape 2 : configuration

Lancez Winamp et allez dans les Préférences (Ctrl+P), sélectionnez Plugins > DSP/Effects > NullSoft Shoutcast Source DSP, une nouvelle fenêtre s'affiche alors avec 4 onglets :

  1. Input : c'est la source du flux, mettre "Winamp" dans Input Device.
  2. Encoder : sélectionner "Encoder 1", "MP3 Encoder", "24kbp". Avec une connexion 512/128, on peut servir 5 clients sans interruption de son (128 divisé par 24 donne 5 à l'arrondi). Inutile de mettre plus sauf si vous avez une *grosse* bande passante.
  3. Output : sélectionnez "Output 1" et "Connect at startup".
    Sous Output configuration : mettre votre adresse IP et le port que le serveur Shoutcast va utiliser (port 8000 par défaut). Il vous faut ensuite choisir un mot de passe.
  4. Main : pour l'instant il ne devrait rien se passer dans cette fenêtre car le serveur Shoutcast n'est pas encore lancé.

C'est le moment de lancer la configuration du serveur Shoutcast (Démarrer > Programmes > Edit Shoutcast DNAS configuration) afin qu'il puisse communiquer avec le plugin. Les 3 premières options sont celles qui importent le plus :

  • MaxUser : cela dépend de votre bande passante et de la qualité de votre flux. Je suis dégroupé 2 méga et j'ai mis MaxUser=10 pour le moment. J'augmenterai selon mon audience ;-)
  • Password : c'est le même que celui que vous avez rentré dans le plugin DSP.
  • PortBase : le port sur lequel Shoutcast va diffuser. Il doit être accessible donc si vous avez un routeur, pensez à rediriger ce port vers l'IP interne du PC qui diffusera (192.168.0.2 chez moi).
A lire :  Installer des scripts JavaScript utilisateur sous Opera

Etape 3 : vérification

Lançons maintenant le serveur Shoutcast : vous devriez obtenir quelque chose comme ceci :

[SHOUTcast] DNAS/win32 v1.9.5 (Mar 17 2004) starting up...
[main] loaded config from C:Program FilesSHOUTcastsc_serv.ini
[main] initializing (usermax:10 portbase:8000)...
[main] No ban file found (sc_serv.ban)
[main] No rip file found (sc_serv.rip)
[main] opening source socket
[main] source thread starting
[main] opening client socket
[source] listening for connection on port 8001
[main] Client Stream thread [0] starting
[main] client main thread starting

Lancez un MP3 pour voir : vous devriez voir les barres s'agiter dans l'onglet "Main" du plugin ainsi que des chiffres défilant à toute allure dans "Output", signes que la diffusion se fait correctement.

Si ce n'est pas le cas, testez le port du serveur Shoutcast. Connectez-vous maintenant sur http://votre-IP:8000 : vous devriez tomber sur une page Shoutcast.

Pour avoir accès à la console d'administration, utilisez le nom d'utilisateur "admin" et le mot de passe que vous avez défini dans le plugin. Vous pourrez alors voir qui se connecte à votre flux, les bannir, leur réserver un slot... bref, tout administrer !

Edité le 1er février 2005 : j'ai abandonné Shoutcast pour IceCast parce que j'en avais assez de diffuser en mauvaise qualité.

Conclusion : si vous cherchez de la qualité, Icecast diffuse en OGG Vorbis, lisible avec Winamp par défaut et en MP3 avec le plugin idoine.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Créer sa propre radio avec Winamp et Shoutcast

par Matt Lecture: 3 min

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: