Tag

dancefloor

Browsing

If you’re into dancing, here’s a really cool video from the dancing days of the disco/funk era (Papa was a Rolling Stone) mashed up with Get Lucky by Daft Punk :

Soul Train is an American musical variety show created by Don Cornelius that aired in syndication from 1971 to 2006. In its 35-year history, the show primarily featured performances by R&B, soul, and hip hop artists, although funk, jazz, disco, and gospel artists have also appeared.

Check out those moves… so much win!! You can find the track on Random Access Memories (2013).

Mercredi dernier, Isaac donne rendez-vous à Amy, sa petite amie, chez ses parents pour dîner. Lorsqu’elle arrive, il lui demande de s’asseoir dans le coffre de la voiture et lui donne un casque audio pour “lui jouer une chanson”…

Et hop, magnifique proposition de mariage par lip dub avec plus de 60 amis qui jouent le jeu avec des chorégraphies.

Glee est une série créée par Ian Brennan, Brad Falchuk et Ryan Murphy diffusée sur FOX. Elle raconte l’histoire de d’adolescents chanteurs bourrés de talents, qui subissent le mépris de leur camarades.

glee season 1

Will Schuester (Matthew Morrison), un professeur de lycée enthousiaste, essaie de ressusciter le Glee Club de lycée McKinley malgré les restrictions budgétaires.

Il lance un défi auquel répond un groupe d’élèves parias – qui vont finir par développer leur véritable talent – tout en attirant de rudes critiques de la part de l’ensemble du lycée.

Will ne bénéficie d’aucun soutien de la part de sa hiérarchie et ne peut compter que sur lui-même pour faire progresser son projet.

Tenter de détourner des joueurs de foot, transpirant de testostérone, ou des cheerleaders dégoulinantes de suffisance pour les convaincre de rejoindre une chorale n’est pas une tâche facile.

Wedding ringCe weekend, c’était le mariage de Clémence et Arnaud. Je me souviens que juste après le CAPES, il y a donc 3 ans maintenant, Arnaud nous avait annoncé leur projet de se marier en 2008. On l’avait tous félicité, sans toutefois prendre conscience qu’il était déjà en train de tout planifier.

Trois ans plus tard, nous recevons le faire-part : le mariage est prévu le vendredi 25 juillet à Sarzeau, dans le Morbihan. Comme prévu. Il est vraiment trop fort Arnaud. En juin, nous avions dignement fêté son enterrement de vie de garçon. Vendredi, c’était le grand jour.

Comme promis, voici mon compte-rendu de l’enterrement de vie de garçon d’Arnaud. L’article est un peu long donc, une fois n’est pas coutume, il est divisé en plusieurs pages accessibles à la fin de l’article.

Vendredi soir : soirée potes

Il est vendredi soir et je file après les cours direction Arpajon. Enfin, filer, c’est un bien grand mot parce que le périphérique parisien le vendredi à 19, cela ne file pas. Cela glue. Heureusement que j’ai le GPS, cela facilite vraiment le trajet quand on n’a pas besoin de regarder les directions. J’arrive enfin chez Arnaud, après 1h30 de route.

Arnaud, Arthur, Fred (le cousin d’Arnaud) et Julien sont déjà là. Mathieu arrive un peu plus tard. Je découvre l’appartement d’Arnaud pour la première fois – hé oui, je n’avais pas pu venir auparavant ! Petit apéro tranquille. On essaie de ne pas parler boulot mais bon… c’est dur de décrocher ! On a toujours une petite anecdote rigolote à partager.

Jungle Speed & Tequila

Arnaud met quelques pizzas à chauffer. Les cannettes de bière commencent à s’amonceler gentiment sur la table. Arrive le moment du jungle speed. Je suis vraiment un loser à ce jeu, ce n’est pas possible… tout le monde l’aura remarqué, même Fred et Mathieu que je voyais pour la première fois. Même en me distribuant une carte sur trois, j’ai réussi à ramasser la totalité des cartes présentes sur le tapis. Hopeless.

C’est à ce moment là qu’on attaque à la tequila : un shot de tequila, une petite pincée de sel, une bouchée de citron et une gorgée de jus de tomate pour adoucir le tout. Bis repetita placent. Au bout de quelques shots, l’anesthésie des amygdales est totale.

St Patrick's Day !!!Yesterday was St Patrick’s Day. Officially, that is Ireland’s National Day but off the record, it’s a pretty good opportunity to get out to your local pub and get loaded with a pint or three !

And that’s what we did last night with Amélie and Pierre-Jean : we went down to the Billy Bob’s, a saloon bar located near the entrance of the Disney Village Paris.

The place is usually crowded but it was even more so last night with all the square dancers and the little leprechauns reeling and jigging around. All those green hats, green tops and green tattoos… quite an atmosphere if you ask me !

Party Baby !Samedi soir, c’était la fête des 25 ans de Magalie mais comme on a pas mal fait les fous, ce post a quelques bonnes heures de retard : l’ibuprofène se dissout encore lentement dans mon système… Je vais vous raconter le détail de la soirée dans l’ordre des évènements, histoire de ne rien oublier.

La fête de Magalie s’est donc déroulée dans un petit bled paumé en pleine Vendée que l’on appelle La Ferrière. Pour nous y rendre, nous nous sommes donnés rendez-vous chez Arnaud, armés de nos sacs de couchage ‘au cas où’, et sommes partis avec la voiture d’Arthur : il y avait donc Arnaud, Arthur, Justine (une copine d’Arthur) et votre serviteur. Arrivés safe and sound à la salle des fêtes, nous avons assisté au démarrage de la soirée et à l’arrivée successive des équipes. On attendait une centaine de personnes vu que 5 personnes fêtaient leur anniversaire en même temps.

On peut dire que la soirée a démarré petitement, la faute au pseudo-DJ qui a diffusé de la techno infâme genre machina, le style que l’on retrouve dans les voitures tunées avec caisson de basse de 2000W. Je vous laisse imaginer. Cela ne nous a pas démonté, bien au contraire : solidement accrochés à la fontaine de punch, nous avons pris notre temps pour analyser la situation. Et force fut de constater qu’il y avait sensiblement plus de garçons que de filles. Problème : nous, on était quand même beaucoup un peu venu pour les filles. On a donc demandé à Magali de nous désigner les filles célibataires dans le lot. Bon, je l’avoue, nous étions à la troisième timballe de punch et on aurait pu s’abstenir. Mais non ; on est des fous nous ! Résultat : 5 minutes plus tard, le DJ prend le micro pour demander aux célibataires de se présenter sur l’estrade. La honte. Nous y sommes donc allés, avons esquissé un sourire embarassé puis sommes repartis nous accrocher à notre fontaine. Puis ce fut le tour des filles d’aller au podium et je vous le donne en mille : pas une seule ne s’est présentée… Qui a eu l’air d’une tanche hmmm ?

Ensuite la soirée s’est accélérée : la fontaine s’est vidée d’un coup, le DJ s’est remis à sa playlist, les gens ont commencé à danser. Ah, j’oubliais : nous avons quand même réussi à faire croire à deux gentilles filles que nous étions Britanniques/Américains. On les a fait marcher quelques minutes et un gars m’a même demandé de corriger une lettre de motivation, ce que j’ai fait en souriant. 3 minutes plus tard, nous étions démasqués : elles avaient parlé avec Magali qui les avaient renseigné sur notre identité. Dammit ! ;-)

Et finalement, j’ai dansé. Si, si. Et j’y ai pris mon pied, ce qui est assez rare. Finalement, le tout c’est de se lancer et d’avoir quelques copains avec soi, c’est ça qui change une soirée-tapisserie en soirée-dancefloor. J’ai même eu le plaisir de danser avec Magali et d’arborer une magnifique perruque bleue que j’ai perdu par la suite lors d’une chenille endiablée. Une très très bonne soirée donc qui s’est terminée vers les 4h30 du matin.

Mag is the sexiest thing alive. Happy Birthday pal ;-)