Strand of Oaks, un groupe de Philadelphie mené par Timothy Showalter, a sorti l’album Dark Shores l’année dernière.

C’est un album mélancolique, à moitié dans la science-fiction et dans l’Americana, une combinaison étrange mais qui fonctionne bien avec les images invoquées dans les chansons.

L’un des titres, Satellite Moon, est un morceau up-tempo, sombre et groovy à la fois :

Sunlight coming and I rake it up
On the winds of the satellite moon

I make gold then I mess it up
On the winds of the satellite moon

I never said it would be this easy
You were wasting your light out on me
I never said anything

Holy shit I feel like giving up
On the winds of the satellite moon

Little prince comes won’t you shake it up
On the winds of the satellite moon

On the winds, on the winds
On the winds of the satellite moon
Come and fake it, come and know it
Overrated

Oh no winds again and a terrified man
And you wait in the shade
Won’t you trail, won’t you trail on

Sunlight coming and you pack it up
On the winds of the satellite moon

Transport coming and you break it off
On the winds of the satellite moon

Si on mixait Neil Young avec le film Moon, cela pourrait ressembler à ça.

Le groupe est actuellement en train de travailler sur de nouveaux morceaux.

A lire :  Andy Shauf - I'm Not Falling Asleep

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Strand of Oaks – Satellite Moon

par Matt Lecture: 1 min
0

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: