Aujourd’hui est notre dernier jour dans cette bonne ville de Prague.

Nous commençons par un solide petit déjeuner. Notre vol retour est prévu pour 22h donc nous avons toute la journée pour finir de visiter la ville. Le concierge de l’hôtel accepte gentiment de nous garder nos valises jusqu’à l’arrivée de notre taxi vers 19h. Cela nous permet d’aller en ville sans traîner nos bagages sur les pavés, ce qui est plutôt confortable.

Nous retraversons le Pont Charles et allons prendre quelques photos devant le mur de John Lennon ou « Lennon Wall », mémorial informel à John Lennon qui recueille depuis 1980 des hommages sous la forme de graffitis et de paroles de chanson des Beatles. Ce mur appartient à l’Ordre des Chevaliers de Malte, qui autorise les gens à écrire sur le mur.

prague-lennon-wall

Le portrait original de John Lennon a depuis longtemps été recouvert par une tonne de graffitis et de messages divers – les autorités ont même repeint le mur à plusieurs reprises pendant la période communiste mais les gens continuent de taguer et peindre messages, symboles et portraits sur les messages existants. C’est une véritable œuvre d’art vivante, qui évolue avec le temps – le mur tel que nous l’avons vu ne sera jamais plus pareil, il aura changé depuis.

prague-john-lennon

L’Ordre de Malte possède une superbe propriété avec une Eglise inaccessible au public mais dont on peut percevoir la richesse de l’intérieur en regardant par les interstices de la porte :

prague-ordre-des-chevaliers-de-malte-eglise

La grille d’entrée de la propriété en dit déjà beaucoup sur les chevaliers de l’île de Malte :

A lire :  Voyage aux États-Unis : Paris - New York

prague-ordre-des-chevaliers-de-malte-grille

Nous sommes en fait dans le Grand Prieuré de Bohème de l’Ordre de Malte, qui contient les services hospitaliers et la mission diplomatique de l’Ordre en République Tchèque. Je vous conseille l’histoire de l’Ordre de Malte, c’est passionnant.

Nous repartons ensuite et allons déjeuner au restaurant tchèque que nous avions bien aimé, “U Provaznice”, où Cécile déguste une pinte de Gambrinus tandis que Matt se laisse tenter par la seule brune de l’établissement, une Kozel. La Gambrinus est une bière blonde très douce, qui très bon goût. La Kozel est considérée là-bas comme une bière brune mais ce n’est pas du tout la même chose que chez nous : le goût est proche d’une blonde à laquelle on aurait ajouté de la crème de cassis. C’est très surprenant, extrêmement léger et bien loin du goût fort en bouche des bières belges, françaises ou britanniques (et strictement rien à voir avec une Guinness, mais bon, c’est facile à dire, vu que cela ne ressemble à rien d’autre).

prague-last-kozel

Nous ne prenons pas de plats mais choisissons de partager quelques spécialités végétariennes : du kucmoch, gateau de pomme de terre servi avec du fromage et des cornichons, et du fromage (hermelin) grillé sur des pommes de terre en robe des champs. C’est copieux, très bon, et ça cale bien tout le monde ! Il est intéressant de noter que la plupart des plats végétariens tchèques sont à base de fromage grillé et de pomme de terre. C’est surprenant, pour Matt c’est plutôt des plats que l’on mange à la montagne l’hiver.

A lire :  Excursion au Grand Canyon : en avion, hélicoptère et bateau

Après un tel festin, petite promenade digestive pour s’imprégner une dernière fois de l’atmosphère de la ville. Nous repartons vers l’hôtel en métro, récupérons nos bagages puis repartons vers l’aéroport avec notre transfert, qui s’est légèrement cru dans le film Taxi. Il ne le sait pas mais Cécile a bien failli lui repeindre l’intérieur de l’habitacle !

Profitant de nos dernière couronnes tchèques, on s’offre un méga-smoothie pressé devant nous à l’aéroport puis allons regarder les avions décoller depuis une terrasse. C’est très ludique de pouvoir regarder un avion prendre sa place sur le tarmac ou aller se garer devant la porte d’embarquement. Ils ont même pensé à mettre des panneaux qui exposent les différences entre les différents modèles d’avion, ainsi que leurs traits caractéristiques qui permettent de les distinguer. C’est quelque chose qu’on devrait faire chez nous, c’est vraiment intéressant – beaucoup plus que de rester assis en attendant l’heure d’embarquer !

Voilà, c’est la fin de ce Summer Trip 2015. Nous avons adoré découvrir Prague et ce petit bout de République Tchèque. Les filles sont jolies, les gens souriants, très gentils et n’hésitent pas une fois que votre choppe est vide à vous demander “another one?” avec un petit sourire. Autant de raisons pour y retourner !

Sommaire de la série Une semaine à Prague

  1. Une semaine à Prague : Nantes – Prague
  2. Une semaine à Prague : Old Town Square, horloge astronomique et gastronomie
  3. Une semaine à Prague : château de Prague, torture et tir à l’arbalète
  4. Une semaine à Prague : le quartier juif et l’anonymous bar
  5. Une semaine à Prague : le Pont Charles, la vieille ville
  6. Une semaine à Prague : beer museum et soirée torride au club de strip-tease
  7. Une semaine à Prague : vieille ville, concert de rue et musée des machines sexuelles
  8. Une semaine à Prague : mur de John Lennon, Ordre de Malte, bières et retour à Nantes
A lire :  Excursion dans Death Valley

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Une semaine à Prague : mur de John Lennon, Ordre de Malte, bières et retour à Nantes

par Matt Lecture: 4 min
0

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: