Category

Music/Séries

Category

Tous les articles sur la musique, le cinéma et les séries TV en version originale.

Dave Matthews Band

Le groupe Dave Matthews Band (DMB) est formé en 1991 par le chanteur et guitariste David J. Matthews, le saxophoniste LeRoi Moore, le bassiste Stefan Lessard, le violoniste Boyd Tinsley, le batteur Carter Beauford, et le pianiste Peter Griesar (qui a quitté le groupe en 1993). Tous les membres du groupe ont rencontré Dave à Charlottesville, en Virginie.

La marque de fabrique du Dave Matthews Band, ce sont les longs « jams » qui étirent les chansons jouées en spectacle jusqu’à 20 minutes (le record étant de 32 minutes pour la chanson #41 en 2002 à Ottawa, Canada). La grande diversité des morceaux joués lors d’une tournée caractérise également le groupe.

Le Dave Matthews Band a partagé la scène avec de grands noms de la musique tels les Rolling Stones, Pearl Jam, Ben Harper, James Brown, Carlos Santana, Herbie Hancock, Buddy Guy, Alanis Morissette, Paul Simon, Victor Wooten, et Toots and the Maytals.

Warren Haynes

Warren Haynes est un guitariste et chanteur américain né le 6 avril 1960 à Asheville, en Caroline du Nord. À la fin des années 70 et au début des années 80, il participe à différents groupes : Ricochet, Rich Hippies, David Alan Coe Band. De 1986 à 1989, il joue dans le Dickey Betts Band en compagnie du batteur Matt Abts. Le 28 juin 1989, il rejoint le Allman Brothers Band où il rencontre le bassiste Allen Woody.

Avec Allen Woody et Matt Abts, Warren Haynes fonde en 1995 le groupe Gov’t Mule (il restera cependant membre à part entière du Allman Brothers Band jusqu’au 26 mars 1997).

En 2008, il est invité au Central Park Concert (à New York City donc) du Dave Matthews Band en tant que guitariste solo, où il reprennent ensemble le célèbre Cortez the Killer de Neil Young:

Cette version est tout simplement géniale. Le style de Warren Haynes apporte une autre dimension à la chanson.

Vous remarquerez qu’à 7:33, Dave Matthews se tourne vers son batteur pendant le solo de Warren et lui chuchote « he’s badass! ».

Warren Haynes a collaboré 45 fois sur des chansons et a fait 28 apparitions lors de concert du Dave Matthews Band, dont deux sur des albums live : Live at Central Park Concert sur lequel il joue « Cortez the Killer » et « Jimi Thing », et Live at Piedmont Park sur lequel il joue « What Would You Say ».

Billions revient sur Showtime pour la troisième saison.

Billions saison 3 photo

Chuck, en pleine ascension après avoir mis à genoux Axe Capital et toujours en course pour le poste de gouverneur, entre dans une réunion avec le procureur général à Washington, DC. L’Attorney General, qui a intérêt à ce que Chuck mette de côté ses poursuites contre divers types de Wall Street – sans doute parce qu’il est touche des pots de vin – entame une discussion qui va du pays des chevaux et du baseball à l’ouest du Texas. L’homme est un cliché ambulant, et utilise des métaphores qui n’ont guère de sens. C’est le genre de type qui se considère comme un cow-boy ou un hors-la-loi malgré son siège confortable à la tête de la table capitaliste.

C’est une scène émouvante pour débuter la saison, en grande partie parce qu’il établit immédiatement que malgré sa récente victoire, Chuck n’est pas le plus gros poisson de l’étang. Il a encore beaucoup de gens au-dessus de lui qui appellent les coups de feu, et il est clair que le procureur général ne va pas être amusé par quelqu’un qui refuse de suivre ses ordres.

Maintenant, Chuck doit remettre en question la stratégie sur laquelle il a bâti sa carrière. Quand il retourne au bureau, il dit à Kate qu’ils doivent se retirer de leurs poursuites contre un homme d’affaires corrompu, ce qu’il fait avec beaucoup de colère et de regret.

Cependant, les conséquences des événements de la saison dernière signifient que tout le monde doit faire des compromis. Les actifs d’Axe Capital ont été gelés par Oliver Dake, qui poursuit l’affaire en même temps que Bryan, ce qui laisse Taylor, qui dirige l’entreprise en l’absence d’Axe, avec peu de moyens pour mobiliser les troupes.

Ainsi, Taylor dit à l’équipe qu’ils ont réservé une place à une «réunion d’idées» où les 10 meilleurs gestionnaires de hedge funds de la ville se rencontrent pour discuter de pièces qui pourraient profiter à tout le monde. Normalement, Axe Capital ne participerait pas – Axe aime être le loup solitaire – mais sans argent pour jouer, tout ce qu’ils ont, ce sont des idées et de l’influence.

Bien sûr, tous les compromis et toutes les conséquences ne sont pas financiers. À la fin de la saison dernière, le mariage d’Ax était en lambeaux, et Wendy et Chuck étaient peut-être en train de se retrouver après une longue querelle. Pas grand chose n’a changé pour Lara et Axe. Axe ne vit pas à la maison – il a une suite chic, gigantesque et désespérément vide en plein centre-ville, tout comme son état mental actuel. Lara entre dans Axel Capital afin de s’assurer que ses actifs sont gérés correctement.

Au début, Chuck et Wendy semblent aller mieux. Wendy est de retour pour conseiller psychologiquement Ax, et elle finit à la maison avec Chuck à la fin de la journée. Plus tard dans l’épisode, cependant, Wendy parle de la façon dont ils « coupent leurs visites », qu’ils n’ont pas investi assez de temps dans leur mariage alors qu’ils tentaient de se remettre de leur combat. On dirait qu’elle parle d’un thérapeute, mais leur scène finale de l’épisode les voit dans un club BDSM, Chuck suppliant Wendy de lui raconter tous les détails désagréables sur la liaison qu’elle entretenait pendant qu’ils étaient séparés.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une chanson, intitulée « No Sleep », se trouve sur un album libre de royalties qui s’appelle Speed Demons et que l’on trouve trouvait sur le site UniqueTracks.com au prix de $109. Le site est désormais en carafe depuis des moins donc je doute que l’album refasse surface.

Speed Demons - No Sleep photo

Cette chanson aux accents doucement métalliques est aussi connue sous le nom de « Chaos Within » ou « Move your Head » par Tatsu Takahashi, du nom du plagieur qui se l’est attribuée.

Mais avant que je vous conte toute l’histoire, lancez le morceau :

Pour la petite histoire, en 2007, un Allemand de 19 ans qui habite en Bavière uploade la quasi-totalité de cet album (ainsi que d’autres chansons) sur le site NewGrounds, sous le pseudonyme « Tatsu Takahashi ».

Tatsu Takahashi s’élève rapidement au sein de cette communauté d’animes, de musique et de jeux Flash et fait exploser les charts avec ces chansons, s’en attribuant toute la gloire. Bien évidemment, il se fera bannir du site au bout de quelques années, lorsque le pot aux roses sera découvert. Certains tentent de rétablir la vérité à l’aide de la chronologie mais c’est déjà trop tard : la mémoire d’Internet a associé la chanson à « -TT-« .

La chanson sera par la suite utilisée dans le jeu vidéo Super Crazy Guitar Maniac Deluxe 3, qui est un ersatz de Guitar Hero. La piste s’appelle alors « Chaos Within » par Tatsu Takahashi.

Mais curieusement, personne ne peut retrouver la paternité de la chanson. Composée sur un album libre de droits (mais payant), ses auteurs sont anonymes.

Moralité de l’histoire : c’est finalement le nom du plagieur qui restera dans les mémoires. Bizarre non ?

Le groupe CKY (Camp Kill Yourself) est un groupe de rock américain formé à West Chester, en Pennsylvanie en 1998 par le chanteur et guitariste Deron Miller, le guitarist Chad I Ginsburg, et le batteur Jess Margera.

CKY a percé grâce à ses contributions musicales à la série vidéo CKY et à la série Jackass, dans lesquelles a joué Bam, le frère de Margera’s brother Bam. The band self-released its debut album Volume 1 in 1999, featuring a number of songs from the CKY videos.

J’aime bien leur chanson Escape From Hellview :

Paroles

The fire dies on its own
Leaving us to ourselves but not exactly alone
I think that something is out there waiting
Anticipation has grown
The air as black as can be
Can’t even see that my hand is in front of me
I’m overhearing a whisper « they won’t escape until the blood is set free »

So turn back the silence is deafening
Turn back don’t let them see you again
They make the rounds at the midnight hour and
On the clock it’s just a minute away

So we’re hours awake and our only mistake is we bleed
And the hunger for the living helps them hunt it with the greatest of ease

Now I’m finding my friends
Hanging from trees, made a bed of a barbed wire fence
I’m on the loose with my neck in the noose but hey
I enjoy the intense

Turn back the silence is deafening
Turn back don’t let them see you again
They make the rounds at the midnight hour and
On the clock it’s just a minute away

So we’re hours awake and our only mistake is we bleed
And the hunger for the living helps them hunt it with the greatest of ease

No experience could ever match the sight of when a person is through
If it’s the last thing I will do I’ll be the one that will escape from hellview and I will.

Turn back the silence is deafening
Turn back don’t let them see you again
They make the rounds at the midnight hour and
On the clock it’s just a minute away [twice]

So we’re hours awake and our only mistake is we bleed
And the hunger for the living helps them hunt it with the greatest of ease
No experience could ever match the sight of when a person is through
If it’s the last thing I will do I’ll be the one that will escape from hellview and I will

Altered Carbon est une série télévisée de science-fiction américaine, créée par Laeta Kalogridis d’après le roman du même nom de Richard K. Morgan paru en 2002, et mise en ligne depuis le 2 février 2018 sur Netflix.

Altered Carbon saison 1 photo

Altered Carbon se déroule dans plus de 350 ans dans le futur, en 2384. À l’avenir, les souvenirs d’une personne peuvent être décantés dans un dispositif en forme de disque appelé un empilement cortical, qui est implanté dans les vertèbres à l’arrière du cou.

Ces dispositifs de stockage ont été conçu par une autre espèce et produits en série. Les corps physiques humains ou synthétiques appelés «sleeves» sont utilisés comme des récipients pouvant accepter n’importe quelle personne.

Takeshi Kovacs (Joel Kinnaman), un agent politique avec des compétences de mercenaire, se réveille 250 ans après la fin de sa « manche » précédente. On lui donne le choix entre passer le reste de sa vie en prison pour ses crimes, ou aider à résoudre le meurtre de Laurens Bancroft (James Purefoy), l’un des hommes les plus riches des mondes civilisés.

Takeshi est le seul soldat survivant de ceux qui ont été vaincus dans un soulèvement contre le nouvel ordre mondial 250 ans auparavant et est un combattant hors-pair, qui n’éprouve pas de sentiments envers son prochain.

Cette première saison compte 10 épisodes et l’univers, clairement cyberpunk, n’est pas sans rappeler celui de Blade Runner : l’atmosphère sombre et les bas quartiers de la ville avec moults néons et publicités intrusives, l’omniprésence des armes, une société totalement pyramidale dans laquelle tout s’achète et tout se vend, et des morts qui reviennent à la vie grâce à une technologie venue d’ailleurs… une sacrée vision de futur dystopique !

Si vous aimez la science-fiction, les manipulations génétiques, l’action et un héros que personne n’aime dans la peau d’un assassin et enquêteur de meurtre, Altered Carbon est pour vous :)

Pour fêter la Saint Patrick, rien de tel qu’un bon petit morceau de punk irlandais joué par les Dropkick Murphys !

Voici donc I’m Shipping Up To Boston:

Dropkick Murphys est un groupe de punk celtique américain, originaire de Quincy, à côté de South Boston, dans le Massachusetts. Formé en 1996, le groupe mêle des influences de musique irlandaise traditionnelle, punk hardcore, oi! et folk rock.

À ses débuts, la formation comprend Mike McColgan (chant) Ken Casey (basse, chant), Rick Barton (guitare, chant) et Matt Kelly (batterie). Au fil de sa carrière, Dropkick Murphys acquiert une réputation importante grâce à de nombreuses tournées dans le monde entier et à l’organisation des week-ends de la Fête de la Saint-Patrick à Boston durant lesquels le groupe joue durant sept jours de suite, et auxquels des milliers de fans provenant du monde entier assistent chaque année.

Le nom « Dropkick Murphys » vient d’un centre de désintoxication où étaient récupérés les errants des bas-fonds de Boston. Le nom Dropkick Murphys aurait été donné au centre de désintoxication d’après le nom de son créateur, John Murphy, un ancien catcheur de Boston, dont l’un des mouvements préférés était le dropkick (ou « saut chassé » en français).

Le groupe utilise des instruments traditionnels, tels que la cornemuse, l’accordéon, la mandoline ou la flûte à partir de l’album Sing Loud, Sing Proud!. Il reprend de nombreuses chansons traditionnelles irlandaises, telles que (F)lannigan’s Ball, I’m Shipping Up to Boston, The Fields of Athenry, Fairmount Hill, Johnny, I Hardly Knew Ya, The Gang’s all Here, The Fighting 69 ou encore The Green Fields of France (No Man’s Land) reprise de Eric Bogle parlant d’un jeune Écossais, Willie McBride, mort durant la Première Guerre mondiale.

Plusieurs des reprises faites par Dropkick Murphys sont des standards irlandais dits Irish Pub Drinking Song (chanson à boire de pub irlandais).

Vous pouvez entendre la chanson I’m Shipping Up to Boston dans The Departed (Les Infiltrés), le film de Martin Scorsese. C’est même devenu l’hymne officiel de l’équipe de baseball de Boston, les Boston Red Sox, ainsi que la chanson officielle de la ligue de football australienne, la A-League.

Happy Saint Patrick’s Day !

La Casa de Papel est une mini-série télévisée espagnole en quinze épisodes réalisée par Álex Pina et diffusée sur Netflix.

La Casa de Papel photo

Un homme mystérieux, surnommé le Professeur (El Profesor), planifie le meilleur braquage jamais organisé. Pour exécuter son plan, il recrute les meilleurs malfaiteurs du pays qui n’ont rien à perdre.

Pour des raisons de sécurité, tous les membres de l’opération prennent un nom d’emprunt basé sur un nom de ville: Tokyo, Nairobi, Río, Moscou, Berlin, Denver, Helsinki et Oslo.

Le but est d’infiltrer la Fabrique nationale de la monnaie et du timbre afin d’imprimer 2,4 milliards d’euros, en moins de onze jours et sans verser une goutte de sang. Pourtant, le groupe sera en charge de 67 otages dont Alison Parker, la fille de l’ambassadeur du Royaume-Uni.

C’est évidemment sans compter sur l’intelligence et la perspicacité de l’inspecteur en charge des négociations et de son équipe, qui vont tenter de donner du fil à retordre à notre fine équipe.

La série est très bien conçue : les personnages sont bien développés, au fur et à mesure des épisodes, et l’histoire est très bien ficelée. L’esthétique est bien présente et n’est pas sans rappeler celle d’Utopia – il me semble même que le générique de fin de la Casa de Papel utilise le même motif musical.

En bref, la Casa de Papel est LA série de ce début d’année. Vous pouvez y aller les yeux fermés, c’est une bonne série, qui sait gérer le suspense et l’envie de voir la suite. C’est un plaisir que de regarder, anticiper les mouvements des braqueurs ou encore remettre en question certaines réactions des otages ou de la police.

Cette première saison compte treize épisodes.

Scissor Sisters est un groupe de musique pop new-yorkais qui tire ses influences du disco et du glam rock.

Le nom du groupe fait référence à une position sexuelle lesbienne. Initialement, son nom complet était Dead Lesbian and the Fibrillating Scissor Sisters.

Le groupe est apparu en 2001, il a eu beaucoup de succès en Islande et au Royaume-Uni. Les paroles de leurs chansons, majoritairement écrites par Shears et Babydaddy, sont connues pour leur mélange d’humour et de tragédie.

J’affectionne particulièrement Laura :

https://vimeo.com/147302988

Paroles

Laura, can’t you give me some time?
I’ve got to give myself one more chance
To be the man that I know I am
To be the man that I know I am
Won’t you just tell Cincinnati?
I’m gonna need your love
don’t you give me your love
don’t you give me your

Simone, Simone
Where is your love?
Don’t you give me your love
Don’t you give me your

Simone, Simone
Where is your love?
Don’t you give me your love
don’t you give me your

Freida, can’t you spare me a dime?
I’ve got to give myself one more chance
To ring the band that I know I’m in
To ring the band that I know I’m in
Won’t you just tell Babby Daddy?
I’m gonna need his love
Why don’t he give me he love?
Why don’t he give me he

Simone, Simone
Where is your love?
Don’t you give me your love
Don’t you give me your

Simone, Simone
Where is your love?
Don’t you give me your love
Don’t you give me your

This’ll be the last time I ever do your hair
[ Tired of this shit swear I’m gonna quit
Can’t seem to make enough dough
But my cuttin’s on a roll ]
One face among the many
I never thought you cared
[ Seen enough stuff though I got rough
Now I know it ain’t so
I gotta live my own ]

This’ll be the last time I ever do your hair
[ Tired of this shit swear I’m gonna quit
Can’t seem to make enough dough
But my cuttin’s on a roll ]
One face among the many
I never thought you cared
[ Seen enough stuff though I got rough
Now I know it ain’t so
I gotta live my own ]

Mon passage préféré est le moment plus dark de la chanson, qui me semble très fortement influencé par Supertramp avec le son des trompettes.

J’associe cette chanson à mes années parisiennes, sûrement parce qu’elle faisait partie de ma playlist du moment. C’est drôle de retrouver ce que l’on écoutait à une certaine période de sa vie – c’est comme si on pouvait associer des chansons à des pans entier d’une année.

« Come on Baby » est le premier single officiel du premier album de Saigon, intitulé The Greatest Story Never Told :

Dans cette chanson, on retrouve Swizz Beatz et un couplet de Jay-Z dans la version remix. Un sample de la chanson « Southside Shuffle » du groupe The J. Geils Band’s est abondamment utilisée.

Paroles

Just Blaze, hey, hands up

Swizzy, hey, hands up
1, 2, 3, here we go!

Microphone check one two what is this?
The Yardfather coming to give niggas the business
It’s so beyond rap, cock sucker we live this
So uhm, come on baby, come on, come on and witness
The next ten years of this shit, the slickness is deliberate
Lyrically it’s as sick as it get
I been in the pen, been in the jects, been in the??
I been in the Benz, been in the Lex, been in the MSX
Yes, I run ringers around the fraudulant type
Come here and I’ll show you that I spit on just more then a mic
I make it hard for niggas to breathe, please
These wicked emcees squeeze
Hammers like the Pampers used to squeeze, hit the DT
I Mike Tyson ya eye, put a permenant ring around it
Then go run in the booth and sing about it
Look, if I don’t hurt the nigga that play with my wealth
I’m like me on Entourage god, I’m playing myself, let’s go

Hold up, the pump will make you jump up
Put ya body in the tr-unk
(Don’t you baby, don’t you baby, don’t ya baby)
Keep goin now…
New York, and all the way to Cali
And the South’ll make ya j-ump
(Come on baby, come on baby, come on baby)
Don’t touch the boy, yup
Hold up, the pump will make ya jump up
Put ya body in the tr-unk
(Come on baby, come on baby, come on baby)
I’ll whip ya ass from…
New York, and all the way to Cali
And the South’ll make ya jump

1, 2, 3, we gone!

Four finger, three finger, two finger, one finger
Hum dinger, gun slinger, that’s what I am
Trying to get some cash in my hand as fast as I can
So you should, come on baby, come on, come on and fuck wit ya man
I got this rap shit down to a science
Alotta niggas shit is aight but they ain’t fucking with Ryan
First there was some defiance, until I formed an alliance
With Justin, he plugged me in, now I’m as hot as a fucking iron
You lying, all the gunplay talk
Knowing behind closed doors you be practicing on ya runway walk
I been in the kill, been in the cap, been in the box and back
I been in the ville, tripping the gat, trimming a boxing match
And I still walk around this fucker with not a scratch
And thats way more then I can say for alot of cats
My name’s Saigon nigga
Break bread mufucka ‘fore I break ya fucking head lil sucka

Finally I’ve arrived, so we can say our goodbyes
To the ring tone rapper, that crap’ll never survive
Its the lyrics in hip-hop, they even the odds
We gotta, come on baby, come on, come on and keep it alive
I got a microphone jones, I’m in love with it
If I wasn’t, I wouldn’t even fuck with it
I been in the rocks, been in the grams
Been in the pots and pans, I been in demand
Been in the sense I dropped contraband, damn
Simon says, « Saigon slap the shit outta suckas »
« Slam his head on the cement and stomp it until he’s?? »
My son says your son scared of societies shit list
Sick as the second stage of siphylis and swift as the Savior’s scripture
I say after it’s all said and done
I’mma be way ahead of them, never see a better one
So look niglet, fall back a tid bit
Or get ya fucking wig split, this some big shit

Le riff pentatonique est repris ad nauseam mais ce morceau est vraiment entraînant. Un bon mix entre rock et rap old-school. Parfait pour les tâches répétitives – ou pour ranger le garage.

Eths est un groupe de nu metal français, originaire de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône (Provence). À ses débuts, le groupe est souvent sur la route, enchaîne les tournées et se produit dans la France entière ainsi qu’en Europe.

La voix des chanteuses Candice et Rachel sont partagées entre des parties mélodiques et des parties gutturales. Les musiciens quant à eux s’appliquent à créer une ambiance tantôt malsaine avec un son très lourd, tantôt plus douce et mélodique comme dans Ailleurs c’est ici ou L’instant sourd qui reste tout de même dans l’ambiance oppressante qui caractérise la musique du quintet.

« Skaros » est un dialogue entre la clarinette de Petro-Loukas Halkias et le laouto de Vasilis Kostas :

Le skaros est une musique pastorale improvisée instrumentale ou vocale. La flûte floghera ou la clarinette y est dominante pour l’accompagnement des danses : menousis, fisouni, podhia, sta dio, sta tria, zagorisios, kentimeni, koftos, yiatros et tsamikos.

Petro-Loukas est l’un des meilleurs clarinettistes de Grèce et l’un des échansons les plus doués de la musique démotique grecque.

Vasilis Kostas est l’un des meilleur joueur de laouto au monde. Il a étudié au Berklee Global Jazz Institute à Boston, MA puis a voyagé avec le World Strings Orchestra dirigé par Eugene Friesen en Espagne en tant que joueur de laouto soliste pour présenter la musique grecque à travers le prisme du luth grec. Ses performances au laouto ouvrent de nouveaux horizons pour l’instrument, pour les mondes du jazz et la musique grecque traditionnelle.

Cela est particulièrement audible avec cette collaboration entre Vasilis Kostas et Petro-Loukas Halkias et ce morceau instrumental grec. Je trouve que le mélange des genres, musique traditionnelle et jazz, donne une tonalité totalement incroyable à ce morceau. On se croirait presque en Orient à certains moments avec la clarinette notamment.

The Walking Dead saison 8 photo

Retour de The Walking Dead sur AMC, c’est déjà la saison 8 !

Rick, Maggie et Ezekiel rassemblent leurs communautés pour abattre Negan. Gregory tente de rallier les résidents de Hilltop à la cause de Negan, mais ils sont tous fermement derrière Maggie.

Le groupe attaque le Sanctuaire, abat ses clôtures et inonde l’enceinte de zombies. Avec le Sanctuaire à sac, tout le monde part sauf Gabriel, qui reste à contre-coeur pour sauver Gregory, mais est laissé pour compte quand Gregory l’abandonne. Entouré de marcheurs, Gabriel se cache dans une caravane, où il est coincé à l’intérieur avec Negan…

Les forces de Rick se séparent en plusieurs groupes pour attaquer plusieurs avant-postes des Saviors, au cours desquels de nombreux membres du groupe sont tués; Eric est gravement blessé et emporté par Aaron.

Jésus empêche Tara et Morgan d’exécuter un groupe de Sauveurs rendus. Tout en dégageant un avant-poste avec Daryl, Rick est confronté et tenu sous la menace d’une arme par Morales, un survivant rencontré dans le camp initial d’Atlanta, qui est maintenant avec les Saviors.

Seize épisodes sont programmés pour cette saison : huit sont déjà disponibles et la seconde partie de la saison sera diffusée à partir du 25 février, ce qui est plus tard que d’habitude puisque cela reprenait rituellement le jour de la Saint Valentin (14 février).

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :