Aujourd'hui, nous installons le serveur Redis pour accélérer les temps de chargement de tous les sites présents sur le serveur.

Installer Redis pour accélérer WordPress sous Debian photo

Redis (de l'anglais REmote DIctionary Server qui peut être traduit par « serveur de dictionnaire distant » et jeu de mot avec Redistribute1) est un système de gestion de base de données clef-valeur scalable, très hautes performances, écrit en C ANSI. Il fait partie de la mouvance NoSQL et vise à fournir les performances les plus élevées possibles.

Redis permet de manipuler des types de données simples : chaînes de caractères, tableaux associatifs, listes, ensembles et ensembles ordonnés.

Une des principales caractéristiques de Redis est de conserver l'intégralité des données en RAM. Cela permet d'obtenir d'excellentes performances en évitant les accès disques, particulièrement coûteux sur ce plan.

Lorsqu'une page WordPress est chargée par exemple, des requêtes sur la base de données sont lancées et cela prend un certain temps pour récupérer ces informations. Lorsque Redis est activé, il garde ces requêtes SQL en mémoire, ce qui permet de gagner en temps de chargement des pages.

Voici donc le tutoriel pour mettre en place Redis sur votre serveur. Cela prend environ 15 minutes.

Installation du serveur Redis

Nous installons le serveur Redis et le paquet PHP associé:

apt install redis-server php-redis

Nous vérifions que Redis est bien actif, il nous suffit de lancer redis-cli:

redis-cli

On tape ping dans l'invite:

127.0.0.1:6379> ping

Réponse:

PONG

Parfait, le serveur Redis est bien installé et actif.

A lire :  Connecter un PC à une télévision

Configuration de Redis

Editons le fichier de configuration de Redis :

nano /etc/redis/redis.conf

Changez les valeurs suivantes :

maxmemory 256mb # max memory 
maxmemory-policy allkeys-lru # replace old keys with fresher ones
requirepass VOTRE-MOT-DE-PASSE

Enregistrez et relancez le serveur pour prendre en charge la nouvelle configuration:

service redis-server restart

Configuration de WordPress

Editez le fichier wp-config.php :

nano wp-config.php

et ajoutez :

// REDIS
define('WP_REDIS_HOST', '127.0.0.1');
define('WP_REDIS_PORT', '6379');
define('WP_REDIS_PASSWORD', 'VOTRE-MOT-DE-PASSE');
define('WP_CACHE_KEY_SALT', 'domain.tld');

Pensez à bien mettre le même mot de passe que celui que vous avez utilisé dans la configuration de Redis. WP_CACHE_KEY_SALT est très important pour différencier les différentes clés (en les préfixant avec le nom de domaine) si vous avez plusieurs sites qui tournent sur votre serveur.

Ensuite, il ne nous reste plus qu'à installer et activer le plugin Redis Object Cache.

Monitoring des clés Redis

Si vous souhaitez voir ce que Redis met en cache, il suffit d'utiliser redis-cli:

redis-cli
127.0.0.1:6379> 

Authentifiez-vous :

auth VOTRE-MOT-DE-PASSE
OK

Ensuite, lancez la commande monitor:

127.0.0.1:6379> monitor
OK
1535617229.810504 [0 127.0.0.1:59536] "AUTH" "VOTRE-MOT-DE-PASSE"
1535617229.810686 [0 127.0.0.1:59536] "PING"
1535617229.811333 [0 127.0.0.1:59536] "GET" "skyminds.netwp_:default:is_blog_installed"
1535617229.812524 [0 127.0.0.1:59536] "GET" "skyminds.netwp_:options:notoptions"
1535617229.812717 [0 127.0.0.1:59536] "GET" "skyminds.netwp_:options:alloptions"

Retrouvez plus d'informations sur redis-cli sur le site officiel.

Voilà, vous avez mis en place Redis sur votre serveur et pouvez maintenant ajouter la configuration WordPress aux autres sites.

Pour développer votre projet WordPress ou Woocommerce, faites appel à mon expertise pour réaliser un site rapide, performant et fonctionnel.

Je soumets mon projet

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Installer Redis pour accélérer WordPress sous Debian

par Matt Lecture: 2 min
0

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: