Alors que la course à l’anonymat sur internet bat son plein, que ce soit pour télécharger le dernier Lara Fabian ou simplement pour surfer en toute tranquillité, je m’en vais vous présenter un tutoriel qui vous permettra de créer un VPN.

Commençons les choses dans l’ordre !

Un vépéquoi ?

VPN, ça signifie Virtual Private Network, et si on le traduit en français ça donne Réseau Privé Virtuel. Pour faire court, il s’agit d’une passerelle entre le Client (nous) et, pour être vulgaire, Internet. C’est en tout cas l’utilisation que nous allons en faire ici.

Le grand avantage d’un tel tunnel c’est qu’il crypte toutes les données qu’il envoie et qu’il reçoit. Si vous passez par un VPN, vous êtes donc assez protégé. De plus, votre adresse IP sera celle du serveur sur lequel le VPN est installé.

En somme, il s’agit d’un gros proxy… en mieux.

Principe de fonctionnement du VPN

Un VPN repose sur un protocole, appelé protocole de tunnelisation, c’est-à-dire un protocole permettant aux données passant d’une extrémité à l’autre du VPN d’être sécurisées par des algorithmes de cryptographie.

Le terme tunnel est utilisé pour symboliser le fait qu’entre l’entrée et la sortie du VPN les données sont chiffrées et donc normalement incompréhensibles pour toute personne située entre les deux extrémités du VPN, comme si les données passaient dans un tunnel.

De plus, créer un tunnel signifie aussi encapsuler un protocole dans un protocole de même niveau du modèle OSI (IP dans IPSec par exemple). Dans le cas d’un VPN établi entre deux machines, on appelle client VPN l’élément permettant de chiffrer les données à l’entrée et serveur VPN (ou plus généralement serveur d’accès distant) l’élément déchiffrant les données en sortie.

Ainsi, lorsqu’un système extérieur à un réseau privé (client nomade, agence ou travailleur à domicile) souhaite se connecter au réseau de son entreprise :

  • les paquets (qui contiennent les données) sont chiffrés par le client VPN (selon l’algorithme décidé par les deux interlocuteurs lors de l’établissement du tunnel VPN) et éventuellement signés.
  • ils sont transmis par le biais du réseau transporteur (Internet en général).
  • ils sont reçus par le serveur VPN qui les déchiffre et les traite si les vérifications requises sont correctes.
A lire :  HTML5 : corriger l'erreur "The scrolling attribute on the iframe element is obsolete. Use CSS instead."

Pré-requis

De quoi avons-nous besoin ?

  • d’un serveur dédié tournant sous Debian Lenny. Ici, je travaille sur Dedibox, mais n’importe quel serveur dédié devrait faire l’affaire.
  • d’OpenVPN, à la fois côté serveur et côté client. Pas de panique, c’est un logiciel libre.
  • de Putty et WinSCP, deux logiciels permettant de se connecter à un serveur en SSH et qui sont également libres.
  • d’un PC avec une connexion internet, évidemment.

Côté serveur

Allez, ne tardons plus. Commençons par nous connecter au serveur via Putty. Nous nous assurons que tout est à jour :

apt-get update && apt-get upgrade

Si ce n’est pas déjà fait, nous installons OpenSSH, qui s’occupera de sécuriser les connexions entrantes et sortantes du serveur.

apt-get install openssh-server

Ensuite, nous installons directement OpenVPN :

apt-get install openvpn

Pour faciliter les choses, nous déplaçons le dossier vers un chemin plus accessible :

cp /usr/share/doc/openvpn/examples/easy-rsa ~/openvpn/ -R
cd ~/openvpn/2.0/

Nous éditons ensuite le fichier vars qui contient certaines variables utiles à la création des certificats. Adaptez ces lignes comme bon vous semble :

export KEY_COUNTRY="FR" # Pays
export KEY_PROVINCE="FR" # On met la même chose
export KEY_CITY="Cannes" # Nom de la ville
export KEY_ORG="Orga" # Nom de l'organisation
export KEY_EMAIL="contact@example.com" # Adresse e-mail

Nous exécutons le fichier pour être sûr qu’il soit bien pris en compte.

source ./vars

Nous allons désormais créer l’Autorité de Certification ainsi que les clés qui nous permettront de nous identifier auprès du serveur. Des questions vous seront posées, répondez-y sans trop vous prendre la tête, elles n’ont pratiquement aucune incidence sur la suite.

N’oubliez pas de donner un nom personnalisé ET différent à nom_serveur et nom_client.

# Autorité de Certification
./build-ca

# Clé Serveur
./build-key-server nom_serveur # NOM À MODIFIER

# Clé Client
./build-key nom_client # NOM À MODIFIER

Nous passons ensuite à la création des paramètres Diffie-Hellman, un échange de clés cryptées qui tient son nom de ses inventeurs : Whitfield Diffie et Martin Hellman.

./build-dh

Avant d’aller plus loin, vous devez vous munir du DNS de votre hébergeur. Pour l’obtenir, il vous suffit d’éditer ce fichier :

nano /etc/resolv.conf

nameserver 127.0.0.1
nameserver 88.191.254.60 # DNS primaire des Dedibox

Le DNS est généralement en seconde ligne. Si ce n’est pas le cas (ça peut arriver), une recherche google devrait vous permettre de le retrouver.

Il nous faut maintenant éditer, ou plutôt créer, le fichier de configuration d’OpenVPN :

nano /etc/openvpn/server.conf

Contenu:

port 1194 # port par défaut
proto udp # on peut utiliser le protocole TCP ou UDP, ici nous utilisons l’UDP
dev tun # l’interface réseau utilisée

# Chemin vers les fichiers ssl
ca keys/ca.crt
cert keys/nom_serveur.crt # NOM À MODIFIER
key keys/nom_serveur.key # NOM À MODIFIER
dh dh1024.pem 

# NE PAS MODIFIER
server 10.8.0.0 255.255.255.0
ifconfig-pool-persist ipp.txt
keepalive 10 120
comp-lzo
user nobody
group nogroup
persist-key
persist-tun
status openvpn-status.log
verb 3

# On définit le serveur VPN comme passerelle par défaut pour les clients
push "redirect-gateway def1" 

# On définit le DNS du serveur
push "dhcp-option DNS 88.191.254.60" # DNS À MODIFIER

Maintenant, nous allons créer un dossier et y copier les clés et les certificats :

mkdir /etc/openvpn/keys/
cd ~/openvpn/2.0/keys
cp ca.crt nom_serveur.crt nom_serveur.key /etc/openvpn/keys/ # NOMS À MODIFIER
cp dh1024.pem /etc/openvpn/

Dernière étape, la création d’un script shell qui se lancera à chaque redémarrage du serveur et qui contiendra différentes règles de routage :

cd /etc/init.d
nano openVPN.sh
chmod +x openVPN.sh
update-rc.d openVPN.sh defaults 99

Nous éditons ensuite le fichier et lui ajoutons les règles. Nous ouvrons également le port afin qu’il puisse être utilisé :

iptables -t filter -A OUTPUT -p udp --dport 1194 -j ACCEPT
iptables -t filter -A INPUT -p udp --dport 1194 -j ACCEPT
iptables -A FORWARD -i tun0 -o eth0 -j ACCEPT
iptables -t nat -A POSTROUTING -o eth0 -j MASQUERADE
iptables -t nat -A POSTROUTING -s 10.8.0.0/24 -o eth0 -j MASQUERADE
echo 1 > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward

Aucun redémarrage n’est nécessaire mais il faut cependant lancer le script que l’on vient de créer :

/etc/init.d/openVPN.sh

Voilà, c’est terminé pour la partie serveur !

Côté client

Maintenant que tout est opérationnel côté serveur, il faut pouvoir nous y connecter. Pour cela vous allez avoir besoin de la version client d’OpenVPN.

A lire :  Linux : configurer et utiliser un VPN avec VPNTunnel

Une fois le programme installé, rendez-vous dans le dossier suivant (le chemin peut légèrement changer selon votre OS ou votre installation) : C:\Program Files (x86)\OpenVPN\config\

S’il n’existe pas, créez le. Et créez également le fichier config.ovpn puis ajoutez-y ces lignes :

client
dev tun
proto udp
remote IP_PUBLIQUE_DE_VOTRE_SERVEUR 1194 # IP À MODIFIER
resolv-retry infinite
nobind
persist-key
persist-tun
ca ca.crt
cert nom_client.crt # NOM À MODIFIER
key nom_client.key # NOM À MODIFIER
comp-lzo
verb 3
route-method exe 
route-delay 2

Copiez dans ce répertoire les certificats et la clé client que vous aurez au préalable récupérés sur le serveur grâce à WinSCP. Ces fichiers se trouvent dans /root/openVPN/2.0/keys/ et portent les noms suivants : nom_client.key, nom_client.crt, ca.crt.

L’architecture de votre dossier config devrait finalement ressembler à ceci :
ca.crt
config.ovpn
Stephane.crt
Stephane.key
README.txt

Nous entrons désormais dans la dernière ligne droite. Sur votre bureau a dû apparaitre le raccourci OpenVPN GUI. Faites un clic droit sur celui-ci et sélectionnez Propriétés. Rendez-vous dans l’onglet Compatibilité et cochez Exécutez en tant qu’administrateur. Appliquez et fermez.

Lancez OpenVPN GUI. Une icône représentant deux moniteurs a dû apparaitre dans la barre des tâches. Elle doit à ce moment être rouge. Faites un clic droit sur cette icône et sélectionnez Connect.

Une fenêtre s’affichera et l’icône deviendra jaune puis, quelques secondes plus tard, verte. Un petit tour sur MonIP.org pour vérifier que votre adresse IP est bien celle de votre serveur, et le tour est joué ! Vous êtes désormais connectés via votre VPN !

Ce tutoriel est terminé mais il vous reste encore de nombreuses choses à explorer au sujet des VPN.

Sachez par exemple qu’il est possible de créer plusieurs clients. Vous pourrez alors permettre à un ami d’utiliser votre VPN. Il vous faudra pour cela vous placer dans le répertoire ~/openvpn/2.0/ et relancer la commande ./build-key nom_client, avec bien entendu un nom_client différent.

A lire :  Erreur de mot de passe dans une archive RAR

Sachez également qu’au bureau, un VPN configuré sur le port 443, généralement toujours ouvert puisque c’est le port utilisé par SSL, vous permettra de surfer en toute sécurité, sans craindre les restrictions imposées par l’administrateur du réseau, et de vous connecter, au hasard, sur Facebook ou MSN… Les possibilités sont nombreuses ;)

N’hésitez pas à me faire part de vos problèmes, si vous en rencontrez. Je serai ravi de vous aider !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Vous souhaitez réaliser un nouveau projet WordPress ou WooCommerce, ou ajouter de nouvelles fonctionnalités? Ou améliorer les performances de votre site?

Parlons de votre projet »

Articles en rapport:

Avatar
Author

Étudiant en 3ème année d'Informatique et Réseaux, je suis passionné par la programmation, l'informatique et les nouvelles technologies en général. Je suis également un grand amateur de Séries TV et j'écris régulièrement des articles d'actualité ainsi que des critiques pour le site internet http://www.spin-off.fr. Photographe enthousiaste, c'est avec mon Canon EOS 600D que j'essaie d'immortaliser certains petits moments de vie.

39 Comments

  1. Avatar
    Pierre-Antoine Errard Reply

    si tu tapes ./build-ca avec ton message d’erreur c’est que tu ne dois pas être dans le bon répertoire :)

  2. Avatar
    Pierre-Antoine Errard Reply

    @Lebnet : le log est assez explicite, t’as un problème de librairie et de clé privé

    @crozy : nano vars (…)

    • Avatar

      @Pierre-Antoine Errard
      Oui j’avais compris ça vite fait, mais vu que je suis un peu noob dans le domaine, je ne vois pas comment y remédier…
      Si tu arrivais à me sortir de ce problème, ça serait super sympa.

    • Avatar

      A dak merci. Maintenant je bloque quand faux mètre « ./build-ca » sa me met « No such file or directory » :/ pourtant j’ai tout bien suivi comme dit au début :/

  3. Avatar

    Bonjour, je suis bloquer au moment ou faux éditer le fichier vars. je dois mètre quoi pour l’ouvrir dans la console putty ? nano /vars ? sa marche pas :/

    Merci

  4. Avatar

    Bonjour, tout c’est bien déroulé pour moi sauf à la fin quand j’essaye de me connecter avec open gui, j’ai ce message :

    Sat Dec 08 17:55:14 2012 OpenVPN 2.2.2 Win32-MSVC++ [SSL] [LZO2] [PKCS11] built on Dec 15 2011
    Sat Dec 08 17:55:14 2012 WARNING: No server certificate verification method has been enabled.  See https://openvpn.net/howto.html#mitm for more info.
    Sat Dec 08 17:55:14 2012 NOTE: OpenVPN 2.1 requires '--script-security 2' or higher to call user-defined scripts or executables
    Sat Dec 08 17:55:14 2012 Cannot load private key file kimsufi.key: error:02001002:system library:fopen:No such file or directory: error:20074002:BIO routines:FILE_CTRL:system lib: error:140B0002:SSL routines:SSL_CTX_use_PrivateKey_file:system lib
    Sat Dec 08 17:55:14 2012 Error: private key password verification failed
    Sat Dec 08 17:55:14 2012 Exiting

    Merci d’avance pour la personne qui m’aidera

  5. Avatar
    Pierre-Antoine Errard Reply

    quand j’ai vu les logs, je me suis souvenu que si tu regardes les logs côté client sur ton poste ca te dit que le port 443 en UDP c’est pas pas possible ^^

    pour ton fw c’est bon, sauf si tu changes le protocole et le port bien évidemment :)

    • Avatar

      Merci.
      Je modifierai le firewall tout a l’heure pour vérifier que tout est OK.

      Tien petite question, étant donné que le VPN est aussi Serveur WEB il y a moyen de brider la BD du VPN pour ne pas perturber les sites ?
      Exemple : J’ai 200mb de BP je voudrais limiter a 100 le VPN pour toujours laisser 100mb pr le web

  6. Avatar

    Ah ba voila, l’explication. néanmoins il me semble j’avais essayé en 1194 dans un premier temps !

    Ba écoute merci, pour le fw je suis censé mette :

    iptables -t filter -A OUTPUT -p tcp --dport 443 -j ACCEPT
    iptables -t filter -A INPUT -p tcp --dport 443 -j ACCEPT
    iptables -A FORWARD -i tun0 -o eth0 -j ACCEPT
    iptables -t nat -A POSTROUTING -o eth0 -j MASQUERADE
    iptables -t nat -A POSTROUTING -s 10.8.0.0/24 -o eth0 -j MASQUERADE
    echo 1 > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward
  7. Avatar

    Log d’Openvpn coté client en udp :

    Wed Nov 28 11:23:25 2012 OpenVPN 2.0.9 Win32-MinGW [SSL] [LZO] built on Oct  1 2006
    Wed Nov 28 11:23:25 2012 IMPORTANT: OpenVPN's default port number is now 1194, based on an official port number assignment by IANA.  OpenVPN 2.0-beta16 and earlier used 5000 as the default port.
    Wed Nov 28 11:23:25 2012 WARNING: No server certificate verification method has been enabled.  See https://openvpn.net/howto.html#mitm for more info.
    Wed Nov 28 11:23:25 2012 LZO compression initialized
    Wed Nov 28 11:23:25 2012 Control Channel MTU parms [ L:1544 D:140 EF:40 EB:0 ET:0 EL:0 ]
    Wed Nov 28 11:23:25 2012 Data Channel MTU parms [ L:1544 D:1450 EF:44 EB:135 ET:0 EL:0 AF:3/1 ]
    Wed Nov 28 11:23:25 2012 Local Options hash (VER=V4): '69109d17'
    Wed Nov 28 11:23:25 2012 Expected Remote Options hash (VER=V4): 'c0103fa8'
    Wed Nov 28 11:23:25 2012 Attempting to establish TCP connection with 88.191.156.145:443
    Wed Nov 28 11:23:26 2012 TCP: connect to 88.X.X.X:443 failed, will try again in 5 seconds 

    Regles du parfeu les meme que dans le tuto mais avec 443 au lieu de 1194

    • Avatar
      Pierre-Antoine Errard Reply

      UDP en 443 ne fonctionne pas, seul le TCP est autorisé :)

      (j’avais oublié) c’est assez « récent » comme modification au niveau d’openVPN

      donc tu dois utiliser un port aléatoire pour l’udp mais pas le 443

  8. Avatar

    En fait j’avais fais une install ca fonctionnait mais bizarrement (config en UDP, mais je me connectais en TCP), passons.

    Aujourd’hui je viens de reinstaller sur une Dedibox, et je t’assure qu’en UDP ca ne veut pas se connecté (ça reste bloquer)
    J’ai cherché pendant 1 heure, reinstaller le serveur (j’ai cru a une erreur du serveur) et au final pareil, et en changeant UDP par TCP ca a marché du premier coup !

    • Avatar
      Pierre-Antoine Errard Reply

      fais tourner les logs :) et les règles de pare feu

  9. Avatar

    Personnellement en UDP ca ne passe pas, avez vous une idée ?

    Cdlt

    • Avatar
      Pierre-Antoine Errard Reply

      Hello !

      alors en UDP ou TCP les deux marchent, faut penser à modifier le pare feu et le fichier de configuration client ET serveur.

      et concernant ta première question, ton serveur n’a qu’une seule IP publique, donc tous tes clients auront la même IP publique en sortie

      sinon, quand t’as une erreur, n’hésite pas à copier coller les messages d’erreurs des logs qu’on sache vers quoi s’orienter :)

  10. Avatar

    Super merci.

    Pour aller plus loin dans le tuto, c’est possible d’assigner a ce serveur VPN plusieurs IPs pour que les clients n’aient pas tous la meme?

    Merci d’avance

  11. Avatar

    super tuto merci ! Mais il s’avère que je n’est plus de connexion internet après etre connecter a mon serveur vpn … quelqu’un serait me dire le pourquoi du comment ??

    • Avatar

      Salut,

      Est ce que tu as bien rentré les options ci dessous à la fin de ton fichier client ?

      route-method exe
      route-delay 2

      • Avatar

        ces deux option sont bien renseigner oui…
        ne serais-ce pas un probléme de passerelle ?

      • Avatar

        RESOLU :

        Si ça peut aider certains, il fallait renseigner ces règles iptables:

        iptables -A INPUT -i eth0
        iptables -A FORWARD -i tun0 -j ACCEPT
        iptables -A FORWARD -o tun0 -j ACCEPT

        tout simplement.
        Merci encore pour ce joli tuto, Skyminds —> Favoris ;)

  12. Avatar

    :)
    En tous cas très bon tutoriel pour faire un bon vieux VPN qui marche.

    • Avatar
      Pierre-Antoine Errard Reply

      ^^

      par contre, n’oublions pas qu’un VPN ne sert qu’a faire des reseaux privés et on détourne sa premiere utilisation pour s’en servir de passerelle internet :)

      • Avatar
        Stephane

        Ouais, évidemment. C’est d’ailleurs de plus en plus répandu de s’en servir comme ça. Merci Hulu, merci Hadopi, etc.

  13. Avatar

    Le problème venait du client.
    J’avais oublié de le lancer en administrateur :)

    NOTE : il existe des problèmes de compatibilité avec windows vista, windows seven 32 et 64 bits à cause des drivers qui ne sont pas signés numériquement et microsoft empêche l’installation du driver TAP. Il existe plusieurs solutions (et il se peut que vous n’ayez pas de problème). Pour vista, seven 32/64, il faudra rendre l’exécutable en mode « démarrer en tant qu’administrateur ». Personnellement je suis sous windows 7 64 bits, et je n’ai pas eu de problème et j’utilise la version 2.1_rc19.

    Source:

    Merci a tous :)

    • Avatar
      Stephane Reply

      Ah bah oui, faut lire les tuto jusqu’au bout, je le disais dans l’avant-avant dernier paragraphe :D En gras et tout, pfff. :P

  14. Avatar
    Errard Pierre-Antoine Reply

    t’as une connexion qui s’établit (même si tu récupères pas les DNS) ?

    quoi qu’il en soit, tu laisses ton DNS du fichier resolv.conf par défaut donc celui donné par dédibox.

    dans le fichier de conf, tu mets les DNS que tu veux (ceux de la box, ou un FAI ça changera rien).

    J’ai juste besoin des logs au moment de la tentative de connexion de ton client sur ton dédié.

    tes règles pare feu aussi tant qu’a faire ^^

    • Avatar

      Je me suis permis de récupérer ton adresse email pour éviter de flood sur le blog.

      Je posterais la solution une fois le problème résolu.

      Merci

  15. Avatar
    Errard Pierre-Antoine Reply

    c’est possible d’avoir ta configuration serveur, client et l’archi réseau que tu utilises ?

    ton serveur se trouve sur internet ou chez toi etc.

    • Avatar

      J’ai une Dedibox V3 64 bit avec Debian Lenny 64 bit (sur internet avec une seul adresse ip)
      J’ai ouvert le port 1194 en udp sur mon firewall


      CONFIG SERVEUR

      port 1194 # port par d�faut
      proto udp # on peut utiliser le protocole TCP ou UDP, ici nous utilisons l.UDP
      dev tun # l.interface r�seau utilis�e

      # Chemin vers les fichiers ssl
      ca keys/ca.crt
      cert keys/webmx.crt # NOM � MODIFIER
      key keys/webmx.key # NOM � MODIFIER
      dh dh1024.pem

      # NE PAS MODIFIER
      server 10.8.0.0 255.255.255.0
      ifconfig-pool-persist ipp.txt
      keepalive 10 120
      comp-lzo
      user nobody
      group nogroup
      persist-key
      persist-tun
      status openvpn-status.log
      verb 4

      # On d�finit le serveur VPN comme passerelle par d�faut pour les clients
      push « redirect-gateway def1 »

      # On d�finit le DNS du serveur
      push « dhcp-option DNS 8.8.8.8 »
      push « dhcp-option DNS 8.8.4.4 »


      CONFIG CLIENT

      client
      dev tun
      proto udp
      remote L’adresse IP de ma DEDIBOX 1194 # IP À MODIFIER
      resolv-retry infinite
      nobind
      persist-key
      persist-tun
      ca ca.crt
      cert geoffrey.crt # NOM À MODIFIER
      key geoffrey.key # NOM À MODIFIER
      comp-lzo
      verb 3
      route-method exe
      route-delay 2

      • Avatar
        Stephane

        Je ne vois pas en quoi il est nécessaire de foutre les DNS google, ceux de dedibox fonctionnent.

        As-tu mis les règles iptables comme indiqué ?

  16. Avatar

    Bonjour,

    La connexion avec mon serveur fonctionne bien, je peux communiquer des adresses IP et j’utilise le dernier OpenVPN GUI sous Windows 7 32bit.

    J’ai modifié le resolv.conf avec seulement 127.0.0.1, dans la configuration du serveur VPN j’ai inséré les DNS de Google mais la résolution des noms de domaine ne fonctionne toujours pas.

    Je vais essayé avec une machine virtuel sous Windows XP.

    Je te tiens au courant.

    Merci.

  17. Avatar
    Errard Pierre-Antoine Reply

    Salut.

    Concernant ton OS tu tournes sous quoi ? car il s’avère que sous windows 7 (32/64 bits) il peut avoir des problèmes de compatibilités (que tout le monde ne rencontre pas forcément).

    Concernant les DNS, tu n’as pas besoin de modifier ton fichier /etc/resolv.conf, il faut laisser le DNS par défaut qui existe.

    Il faut donc modifier les DNS qui se trouvent dans le fichier de configuration du serveur VPN (mets les DNS de google qui sont 8.8.8.8 et 8.8.4.4).

    Tu peux regarder ici sur mon tuto car je parle des erreurs et des résolutions.

    Tiens moi au jus de ton avancement, et après on pourra passer à la phase de debug.

    Tu peux déjà voir si des connexions se font de ton client à ton serveur en ouvrant une 2eme fenêtre sous putty en lancant la commande suivante : tail -f /var/log/syslog

  18. Avatar
    Pierre-Antoine Errard Reply

    salut ! tu pourraiq preciser ton OS client (32 ou 64bits) car il existe des bugs avec w7 par exemple a cause des drivers (mais qui marche bien sous xp)

    je te conseille d’aller lire mon tuto sur mon site car je parle des differents problemes de compatibilité.

    Pour le DNS tu peux laisser ton serveur le faire et ce n’est pas dans le resolv.conf qu’il faut changer mais dans la conf du fichier de l’openvpn

  19. Avatar

    Bonsoir,

    J’ai un problème avec la résolution des adresses ip quand je suis connecté.
    J’ai modifié les DNS dans le resolv et openvpn(online, free, google etc…) mais ca ne fonctionne pas.

    Merci d’avance :)

  20. Avatar

    Ha ben, j’imagine être capable de suivre pas à pas tout ça mais cela me semble quand même compliqué pour un néophyte tel que moi *…

  21. Avatar
    errard pierre antoine Reply

    AH WAI SUPER MON TUTO QUE JE T’AI DONNE en.doc et aucun remerciement, sans moi tu le faisais pas ton VPN full tunnel !

    • Avatar
      Stephane Reply

      Et bien sûr, je tiens à remercie mon copain Pierre-Antoine ) sans qui ce tuto n’aurait pas vu le jour, ce malgré les fautes et erreurs de commandes du fichier .doc initial. :D

  22. Matt

    Excellent, je cherchais justement à mettre en place un VPN sur le serveur histoire de voir ce que ça donne. Je ferais ça sûrement au retour des vacances.

    Merci pour le tuto Stéphane ! :)

Écrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :