Tag

rapidshare

Browsing

DLMalgré la venue de rapidshare.com il y a déjà quelques semaines, je viens seulement de me rendre compte que Free Download Manager(FDM) – le gestionnaire de téléchargement libre que j’utilisais jusqu’alors – semble incapable de télécharger les fichiers en utilisant les identifiants Premium. Du coup je me suis rabattu sur Flashget, autrefois payant et qui est devenu gratuit l’année dernière mais qui cherche toujours à installer des objets malveillant (immédiatement maîtrisés par McAfee) ou à imposer la Yahoo Bar (à quoi bon lorsque nous sommes sous Firefox ou Opéra !?!) : tout fonctionne maintenant comme prévu mais il manque à Flashget quelques fonctionnalités comme l’organisation des options de FDM (3 modes de téléchargement – 3 boutons : Light, Medium, Heavy – ça c’est du concret !).

Et j’en ai profité pour changer de client BitTorrent, passant ainsi d’ABC à µTorrent : ce dernier peut-être téléchargé comme simple exécutable (pratique sur une clé USB) et ne pèse que 170 Ko ! Graphiquement, sobre et moderne, cela rompt avec ABC ! Vitesses stables, configuration réduite au minimum pour le faire fonctionner, système d’onglets avec tous les informations importantes à portée de main… celui-là, je le garde :)

Des serveurs pleins…

Rapidshare.de vient de fermer ses portes aux nouveaux fichiers : il est désormais impossible d’uploader de nouveaux fichiers car leurs serveurs sont saturés. Cela pose un problème pour toutes les personnes qui ont souscrit un compte Premium : l’intérêt du compte payant est de pouvoir télécharger des fichiers sans ticket modérateur et de partager des fichiers sans limites. Si on ne peut plus partager ses fichiers… le compte Premium perd beaucoup de son utilité.

Rapidshare.de change donc son fusil d’épaule et son créateur, Christian Schmid, a rejoint les rangs de la companie Rapidshare AG qui s’occupe du site Rapidshare.com. Deux compagnies différentes donc.

Transition vers Rapidshare.com

Mise à jour [décembre 2006] : il n’est plus possible de créer un compte rapidshare.com depuis un compte rapidshare.de existant. Ce petit coup de pouce de la part de rapidshare a pris fin début décembre 2006. Pour information seulement, voici quelle était la procédure à suivre :

Evidemment, Rapidshare ne peut perdre sa base de clients Premium : elle offre donc un compte sur rapidshare.com à tous les clients rapidshare.de. Pour profiter de cette offre :

  1. logguez-vous sur l’interface premium de rapidshare.de
  2. dans le message de bienvenue, repérez et copiez le code entre parenthèses qui a la forme (*****-**********)
  3. collez ce code dans le formulaire de l’offre rapidshare.com
  4. une popup apparaît avec les informations de connexion de votre nouveau compte. Notez-les précieusement !
  5. logguez-vous et changez les mots de passe de vos deux comptes (rs.de et rs.com)

Analyse

Le nouveau compte rapidshare.com expirera à la même date que celui sur rapidshare.de et vos points premium seront transférés lors de la création du compte. Ce sont les seules relations entre les deux comptes : les fichiers .de restent sur les serveurs .de, les fichiers .com sur les serveurs .com, les points acquis ou en acquisition sur les serveurs .de restent sur le compte .de et vice versa.

Rapidget peut encore télécharger les liens rapidshare.de mais il est par contre incompatible avec les liens rapidshare.com. Le nouveau site utilise lui RapidUploader qui ne peut qu’uploader mais pas télécharger. Dilemme !

Problème…

Cela va poser un énorme problème : si je récapitule, nous avons donc deux comptes, deux espaces de fichiers, deux comptes de points différents et une seule date d’expiration (si les points premium ne sont pas convertis pour chacun des deux comptes).

A votre avis, que va-t-il se passer lorsque viendra le temps du renouvellement ? Les gens ne voudront pas perdre leurs anciens fichiers sur rapidshare.de et ne voudront pas non plus perdre leurs nouveaux fichiers uploadés sur rapidshare.com… Cela ressemble fortement à une manœuvre pour forcer les gens à posséder deux souscriptions et donc à payer deux fois pour le même service.

Sortie de RapidGet v1.1 il y a quelques jours déjà : la liste de téléchargements n’est plus perdue lorsque l’on ferme le programme et les téléchargements peuvent être repris là où on les avaient laissés, ce qui n’était pas le cas auparavant. Rapidshare a également mis quelques filtres en place sur leur serveur au niveau des noms de fichiers : certains fichiers ne passent plus avec RapidGet alors qu’on peut les récupérer avec Free Download Manager par exemple.

J’ai mis à jour Winamp vers la version 5.2 et je peux vous dire que c’est l’une des versions les plus rapides depuis le passage à la version 5. Et en plus elle supporte l’iPod nativement désormais, plus besoin de plugin additionnel !

Enfin, j’ai – hé oui, encore ! – rajouté des extensions à mon Firefox : Leet Key, qui me permet d’écrire des messages en 1337-speak. Cela ne sert pas sur les blogs mais pour certains forums dont je suis membre, cela peut être intéressant, voire… hype ;-). En voilà un petit exemple :

OMG, voici un message écrit en 1337-speak pour effrayer les newbies !!!

devient

()|\/|6, v01(1 un m355463 é(r17 3n 1337-5p34k p0ur 3ffr4y3r |35 n3w8135 !!!

Totalement inutile donc complètement indispensable. J’ai également installé Get jetable mail qui crée une adresse Jetable à la volée dans un champs de formulaire. Très pratique pour les forums, pages de téléchargements avec email requise etc. Une petite adresse jetable de 8 jours et pouf! plus de spam après cela. très pratique. Enfin, j’ai ajouté pour la première fois un thème à Firefox : Mostly Crystal. Cela permet de changer un peu, j’ai l’impression d’utiliser un nouveau programme :)

Vidéo du jour : télécharger, c’est mal !

Rapidshare

Introduction

Vous aurez sûrement remarqué la nouvelle tendance qui fait que les gens délaissent l’email au profit de services d’échanges de fichiers comme Rapidshare. Au lieu de bloquer le client de messagerie de vos contacts, il vous suffit d’uploader vos fichiers sur ce site et leur transmettre le lien vers ces fichiers. On ne peut pas faire plus simple. Le hic, c’est que vu le nombre de personnes utilisant ce type de service, les serveurs ont rapidement été surchargés et la solution gratuité a été bridée.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :