Tag

Parrain

Browsing

Bernard, tu as choisi de quitter cette terre ce samedi
Dans la paix du Grand Sommeil
Car ta tâche ici-bas était accomplie.
Ton visage très beau avait ce fin sourire
Comme pour nous dire
Qu’au bout de la nuit, il y a l’aurore,
Qu’au bout de l’hiver, il y a le printemps
Qu’au bout de la mort, il y a la vie.

Bernard, rien qu’un petit mot
Pour te dire que l’on ne t’oubliera pas,
Que l’on se souviendra toujours de tes yeux bleus,
De tes taquineries, de ton amour du travail bien fait,
De ces parties de pêche à l’étang où les rires fusaient,
De tant de routes sillonnées par monts et par vaux
Avec la caravane à travers la belle France
Pour visiter sites, châteaux, restaurants ou amis.

Bernard, rien qu’un petit mot
Pour te remercier de tous les bons moments passés ensemble,
Des parties de scrabble et ses mémorables joutes oratoires
Pour que tu saches combien tes conseils étaient précieux,
Même si nous ne les suivions pas toujours.
Tu avais le sens des saisons, cultivant ton jardin à la perfection,
Et le bon sens de la terre, bien ancré sur tes deux pieds.
Te souviens-tu de ce que tu nous avais dit un jour ?
St Augustin te prête sa voix pour le redire ici et maintenant :

“Ne pleurez pas si vous m’aimez,
Je suis seulement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi, vous êtes vous.
Ce que nous étions les uns pour les autres, nous le sommes toujours.
Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné,
Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé comme il l’a toujours été,
Sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié.
Elle est ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de votre pensée
Simplement parce que je suis hors de votre vue ?
Je vous attends. Je ne suis pas loin,
Juste de l’autre côté du chemin.
Vous voyez, tout est bien.”

Voilà, rien qu’un dernier mot, Bernard,
Pour te dire que nous sommes tous avec toi,
En pensée, dans ce voyage de l’âme,
Lui faisant un Chemin de Lumière, de Paix et de Sagesse,
Et l’accompagnant de nos bénédictions et de tout notre amour.

Le Parrain Et voilà, après l’anniversaire de ma grand-mère, c’est au tour de ma marraine de quitter la Bretagne pour Arras et mon parrain d’arriver de Béthune – un joli petit chassé-croisé familial en somme, goupillé avec amour. Finalement les trois quarts du mois d’août sont consacrés à la famille.

Mais l’évènement du jour reste l’arrivée de mon Parrain : il fait partie de ces gens qu’on ne peut qu’aimer dès les premières minutes et il a le chic pour vous faire passer du bon temps avec son côté à la fois bourru et amical et ses répliques assassines, toujours dans le ton. Des gens comme ça, on n’en rencontre qu’une poignée dans sa vie alors quand on les a sous la main, il faut savoir en profiter ^_^

Et un plus, c’est un fin amateur de bières – ce qui veut dire qu’il va falloir que j’assure lorsque je tirerai sa mousse au bistrot ce soir. Et oui, il va sans dire qu’il ne va pas se gêner pour venir me chaperonner au Rocher… j’envisage cette soirée avec envie mais aussi avec un brin d’appréhension – va-t-il me faire virer d’un seul coup d’un seul !? Ce serait bien lui ça, heureusement que j’ai prévenu Marc, mon patron. ;-)