Tag

Nexus 7

Browsing

Cela fait un an que j’ai une Nexus 7 et à chaque fois que je la branche sous Linux (Ubuntu et Mint), elle est détectée comme un appareil photo : je n’ai accès qu’au répertoire contenant les photos et vidéos de l’appareil (/DCIM) et non à l’arborescence complète du système.

Pas vraiment idéal, surtout lorsqu’on veut y ajouter d’autres documents comme de la musique, des vidéos ou autres fichiers.

ubuntu-nexus7

En effet, lorsque l’on connecte une tablette Android sous Ubuntu par exemple, gvfs est utilisé via gphoto2 parce que gvfs n’a toujours pas de support natif pour MTP).

Je vous propose un tutoriel sous Ubuntu, qui concerne les versions d’Ubuntu inférieures à 13.10 (saucy). Il suffit d’installer le PPA de Philip Langdale. Cela prend moins de 3 minutes montre en main.

Ce qui suit ne concerne que Ubuntu < 13.10 (Saucy).

Etape 1 : ajouter le PPA

Dans le terminal, on ajoute le PPA et on met à jour :

sudo add-apt-repository ppa:langdalepl/gvfs-mtp
sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

Voici la liste des paquets mis à jour :

libmtp9 gvfs-fuse libmtp-runtime gvfs-backends gvfs-libs gvfs-libs gvfs-bin gvfs-common libmtp-common gvfs gvfs gvfs-daemons 

Etape 2 : rebooter la machine

Vous n’avez plus qu’à redémarrer la machine.

Etape 3 : fini!

Branchez votre Nexus : vous avez à présent accès à toute l’arborescence de la Nexus, sans restrictions :

Et voilà, depuis le temps que j’en voulais une… j’ai attendu patiemment que Google sorte la Nexus 7 qui, grâce à la magie de Noël (et de mes parents!) est enfin mienne.

La tablette en elle-même est plutôt belle d’aspect : bords arrondis argentés et coque arrière en plastique agréable au toucher (style grip et non un plastique brillant qui glisse entre les doigts – bon point!). L’écran est sublime, extrêmement précis et réactif.

Niveau performance, rien à voir avec la tablette chinoise que j’avais achetée à mon père il y a quelques mois:

  • écran 7” 1280×800 (216ppi)
  • 32Go de disque
  • 1 Go de RAM
  • NVIDIA Tegra3 quad-core processor
  • camera 1.2MP

Le tout tournant évidemment sous Android. Au premier démarrage, j’ai entré la clé WiFi de la maison puis mes identifiants Google : la tablette a alors récupéré toute la liste des applications installées sur mon téléphone et les a installées automatiquement sur la tablette.

Au début, je me suis demandé si c’était bien. Au final, j’ai trouvé cela génial : mêmes applis sur les deux périphériques, au moins on ne cherche pas ses applications!

La tablette a ensuite été chercher ses mises à jours pour Android : d’abord la 4.1.2 (23 Mo) puis, un reboot plus tard, la 4.2.1 (85 Mo). Et hop, la tablette est entièrement mise à jour, avec toutes mes applications en quelques minutes.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: