Tag

Élysée Montmartre

Browsing

Life On Mars est probablement l’une des chansons de David Bowie que j’aime le plus. Voici une version live filmée à l’Élysée Montmartre en 1999, à l’occasion de la sortie de l’album Hours.

Mike Garson est au piano et accompagne David. Magnifique version.

Ps : si vous avez vu la série Life On Mars, vous ne pouvez vous empêcher d’y repenser.

Samedi soir, j’ai assisté au concert de Steve Lukather (ex-guitariste de Toto, entre autres) à l’Élysée Montmartre à Paris.

Une fois n’est pas coutume, je suis en avance. La salle se remplit tranquillement et au moment où le concert commence (pile à l’heure, 20h30), elle est quasi bondée.

Pas de première partie, Steve Lukather arrive sur scène avec le reste de son groupe : Steve Weingart aux claviers, Eric Valentine aka « Mister Chocolate » à la batterie et Renée Jones à la basse.

Le son était pas mal, même si je pense que l’on n’entendait pas suffisamment la basse.

Certains morceaux m’ont rappelé Dream Theater dans leur composition déstructurée, un morceau a été joué tout doucement genre jazz-rock, il y a eu des morceaux blues, d’autres acoustiques, du shred, du prog… le show est très varié !

Dimanche soir, je suis allé voir Anathema, Anneke Van Giersbergen et Petter Carlsen à l’Elysée Montmartre, dans le 18ème arrondissement de Paris, arrêt de métro Anvers sur la ligne 2. Il y avait bien 400 mètres de queue quand je suis arrivé. Le concert était prévu à 17h30 mais les portes ne se sont ouvertes que bien bien plus tard…

J’ai trouvé une bonne place sur la gauche de l’ingénieur son et lumière, adossé à une barrière. A cet endroit, le parquet est légèrement rehaussé, ce qui m’a permis de voir au dessus des grands (et ça, c’est rare!).

Petter Carlsen

18h45, le concert commence. Petter Carlsen, c’est une seule guitare, branchée en son clair. Superbe voix. Le rythme est plutôt lent mais c’est extrêmement agréable à écouter. Il invite progressivement Anneke Van Giersbergen puis Danny Cavanagh à le rejoindre sur scène. Vraiment sympa ça d’inviter les autres sur une ou deux chansons.

Petter Carlsen feat. Anneke van Giersbergen & Danny Cavanagh – The Sound Of You And Me :

J’ai adoré.

WOW ! J’ai assisté hier soir au concert d’Evile et de Megadeth à l’Élysée Montmartre et je peux vous dire que j’ai pris une grande claque, aussi bien visuelle que sonore !

Première partie : Evile

EvileLa première partie a été assurée par le groupe britannique Evile, un super bon groupe de thrash metal qui n’est pas sans rappeler Metallica ou Slayer. Le chanteur, Matt Drake, a une pure voix de metalleux et assure la guitare rythmique. Son frère, Ol Drake, assure comme un fou sur les solos. Le bassiste, Mike Alexander, rappelle beaucoup celui de Metallica, tout le temps en train de bouger et de haranguer la foule. Enfin, Ben Carter, le batteur, est un croisement entre la corpulence de Popa Chubby et la coiffure punk de Robert de Niro dans Taxi Driver.

Mélangez tout cela. Vous obtenez une magnifique première partie qui a littéralement emballé le public.

MarillionJeudi, c’était l’anniversaire de mon père. Pour fêter cela, je l’ai emmené au concert de l’un de ses groupes favoris, Marillion. C’était notre premier concert à l’Elysée Montmartre, pas loin de Pigalle : même arrivés tôt, il nous a fallu faire la queue dans la rue pendant un certain temps ! Je préfère de loin la politique de l’Olympia qui ouvre ses portes bien en avance.

Sitôt rentrés, nous nous jetons sur les dernières places derrière la balustrade, spot idéal pour qui veut regarder le concert accoudé. Cela ressemble pas mal à l’Olympic de Nantes.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :