Tag

court-métrages

Browsing

Après Dystopian Utopias, voici un nouveau montage de Clara Darko qui s’intitule “Rain Movie Montage” et dans lequel – surprise! – il n’est question que de personnages de films sous la pluie :

Il y a en tout et pour tout cent films représentés.

Quels films avez-vous reconnu?

SONG: “Why does it always rain on me?” by Travis and “November Rain” by Guns n’ Roses.
0:00 – Magnolia
0:06 – Forrest Gump
0:10 – Take shelter
0:12 – The Two Towers
0:14 – Death becomes sher
0:16 – The year of living dangerously
0:19 – Point break
0:21 – Ben-Hur
0:23 – Willow
0:25 – Pride and prejudice
0:28 – Accidental hero
0:30 – Cast away
0:32 – Enchanted
0:34 – High fidelity
0:36 – Pee We’s big adventure
0:38 – LadyHawke
0:40 – Romancing the Stone
0:42 – Little children
0:44 – Labyrinth
0:45 – Psycho
0:47 – Rebecca
0:49 – Tonari no Totoro
0:51 – Dark water
0:52 – Hauru no ugoku shiro
0:54 – Mary Poppins
0:56 – Singing in the rain
1:00 – The NeverEnding Story
1:02 – Toy Story 3
1:06 – Hellboy
1:09 – Shutter Island
1:12 – The quick and the dead
1:14 – Wall-E
1:18 – Return to Oz
1:20 – Inception
1:22 – Dragonheart
1:23 – Lethal weapon 4
1:25 – Magnolia
1:27 – Mary Poppins
1:28 – Hero
1:32 – V for Vendetta
1:36 – Pitch Black
1:41 – Breakfast at Tiffany’s
1:44 – The Crow
1:46 – What’s eating Gilbert Grape
1:50 – The quiet man
1:54 – Little women
1:56 – Dead again
1:58 – Match Point
2:00 – Cast away
2:02 – Enchanted
2:05 – Breakfast at Tiffany’s
2:07 – Eternal sunshine of the spotless mind
2:08 – Jumanji
2:10 – The money pit
2:12 – The Truman Show
2:17 – Hearts and souls
2:20 – L.A. Confidential
2:23 – Casablanca
2:27 – Braveheart
2:29 – Pan’s Labyrinth
2:31 – Sense and Sensibility
2:33 – The Bridges of Madison County
2:35 – Say anything
2:38 – Thor
2:40 – Crazy stupid love
2:42 – Sin City
2:44 – Ben-Hur
2:46 – Interview with the vampire
2:51 – 28 days later
2:53 – Watchmen
2:55 – Road to Perdition
2:57 – Saving Private Ryan
2:59 – American Beauty
3:02 – Back to the future, Part 2
3:05 – The Mosquito Coast
3:07 – Seven
3:09 – Cape Fear
3:11 – Wall Street
3:14 – Unbreakable
3:17 – The Two Towers
3:20 – The Attack of the Clones
3:22 – Saving Private Ryan
3:24 – 300
3:27 – Zatoichi
3:30 – Lethal weapon 4
3:32 – Hellboy
3:34 – Pitch Black
3:35 – Jurassic Park
3:36 – Hellboy
3:37 – 28 days later
3:38 – Die hard with a vengeance
3:39 – Lethal weapon 4
3:41 – The Attack of the Clones
3:42 – Spider-Man
3:43 – Pitch Black
3:44 – The Attack of the Clones
3:45 – Point break
3:46 – Le pacte des loups
3:47 – Lethal weapon 4 / The Attack of the Clones
3:48 – Le pacte des loups
3:49 – Hellboy
3:50 – Hero
3:51 – Hellboy
3:52 – Zatoichi
3:53 – The Crow
3:54 – Zatoichi
3:55 – The Crow
3:56 – Willow
3:58 – The Two Towers
3:59 – Seven Samurai
4:00 – Harry Potter and the Prisoner of Azkaban
4:02 – Return to Oz
4:03 – Enchanted
4:04 – The Attack of the Clones / Poltergeist
4:05 – Romancing the Stone
4:06 – Thor
4:08 – Point break
4:09 – Cape Fear
4:11 – Jurassic Park
4:12 – Poltergeist
4:13 – Inception
4:15 – Jurassic Park
4:17 – Indiana Jones and the Last Crusade
4:18 – Watchmen
4:20 – Bram Stoker’s Dracula
4:21 – To die for
4:22 – Singing in the rain
4:23 – The sound of music
4:24 – Pleasantville
4:26 – The witches of Eastwick
4:28 – V for Vendetta
4:30 – Raising Arizona
4:31 – The Fountain
4:32 – Tropic Thunder
4:33 – Thor
4:35 – Romeo + Juliet
4:39 – The Shawshank Redemption
4:45 – Blade Runner

Clara Darko est fan de films et de montages vidéo. Dans Dystopian Utopias, elle rend hommage à des films qui présentent des sociétés qui ont des qualités à la fois utopiques et dystopiques avec des technologies avancées et de sévères restrictions de libertés civiques et de différences de classes sociales, basées sur les inégalités et le mensonge.

Clara Darko a établi plusieurs règles lors de la réalisation de son montage, pour plus de cohérence :

  1. la société doit être organisée et non un chaos post-apocalyptique,
  2. les populations opprimées doivent être humains et non aliens ou robots,
  3. la société doit être contrôlée par des humains et non des aliens, machines ou autres vampires,
  4. les évènements doivent avoir lieu dans le réel et non dans des mondes virtuels,
  5. la société doit avoir évolué uniquement par des cheminements humains (par la science ou la politique) et non par des changements biologiques.

Voici SIGHT, un court-métrage qui se demande à quel point nos vies pourraient changer si la réalité augmentée était totalement intégrée dans nos sociétés modernes :

Un peu à la manière de l’excellente série britannique Black Mirror, Eran May-raz et Daniel Lazo imagine une vision alternative du future, dans un monde où les nouvelles technologies, comme la réalité virtuel, commencent à être dommageables pour nos vies.

Nous suivons donc Patrick, un célibataire qui vit dans une métropole sans nom. Au début du film, il semble être étendu au-dessus d’un tapis, flottant à une dizaine de centimètres du sol – mais Patrick voit les choses bien différemment : à travers des lentilles de contact spéciales, il joue à un jeu de skydiving en immersion.

Nous le voyons ensuite se diriger vers la cuisine, où son frigo lui indique quels aliments vont bientôt arriver à leur date d’expiration. Il choisit un concombre et commence à le couper alors que le jeu Fruit Ninja se lance.

Au fur et à mesure que le film avance, il apparait clair que la plupart des affaires de Patrick appartiennent plus à la fiction qu’à la réalité. Les murs de son appartement sont vides mais lorsqu’il les regarde avec ses lentilles, ils sont couverts de tableaux de score de jeux et d’œuvres d’art hors de prix. La vie de Patrick, à première vue remplie et parfaite, commence rapidement à apparaitre comme une existence vide et sans inspiration.

Un petit peu de steampunk dans ce clip pour la chanson Eye of the Storm de Lovett :

Cela me permet de parler un peu du mouvement steampunk, qui est au départ un genre littéraire dont l’intitulé a été forgé par allusion au cyberpunk par l’auteur K. W. Jeter à titre de boutade. Pour cette raison, il est parfois plus approprié de parler de « rétrofuturisme » pour désigner le mouvement.

L’expression steampunk, (“punk à vapeur” littéralement) est un terme inventé pour qualifier un genre de littérature né à la fin du XXe siècle, dont l’action se déroule dans l’atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle. Le terme fait référence à l’utilisation massive des machines à vapeur au début de la révolution industrielle puis à l’époque victorienne.

Aujourd’hui le steampunk est considéré comme un esthétisme pouvant intéresser à la fois des œuvres littéraire fantastique, de fantasy, d’anticipation et certains sous-genres de la science-fiction.

Vadzim Khudabets, un producteur russe de bande-annonces, a condensé dans son court-métrage les meilleures scènes les plus explosives de 250 films et blockbusters les plus impressionnants pour créer le mashup ultime des films d’action, de superhéros, de fantasy et de science-fiction.

Admirez un peu le résultat :

En quelques 6 minutes, il reprend tous les films de ces dix dernières années – dont certains sont devenus des classiques – pour une bonne claque visuelle (merci les effets spéciaux!) et sonore. Epic !

Alors, bien sûr, cela reste du mashup – n’empêche qu’il doit y avoir quelques heures de boulot pour avoir compilé et édité tout ça.

Musiques :

  • Shockwave Sound – Call For Heroes (Rock Mix) : http://www.shockwave-sound.com/
  • Shockwave Sound – Fatal Fight (Rock Mix) : http://www.shockwave-sound.com/
  • Les Friction – World On Fire : http://www.lesfriction.com/
  • Immediate Music – Falling Skies : http://www.immediatemusic.com/
  • Pfeifer Frankfort – Valentine : http://www.pfmusicgroup.com/
  • Two Steps From Hell – Breathe : http://www.twostepsfromhell.com/

Petit jeu : retrouvez le nom des films !

Quelque chose de radicalement différent aujourd’hui : un court-métrage d’animation russe réalisé par Anatoly Petrov en 1978, basé sur une histoire de science fiction militaire anti-guerre de Sever Gansovsky :

Dans un future pas trop lointain, un scientifique d’une grande puissance militaire chercher à venger son fils (mort au combat pendant la guerre) et invente donc une arme capable de mettre fin au conflit : un tank automatisé capable de lire les pensées et qui réagit à certaines émotions humaines comme l’hostilité ou la peur.

Les personnages du film ont des visages très proches des célébrités de l’époque : on pourra reconnaître Ringo Starr, Jean Gabin, Paul Newman, Yul Brynner ou Mel Ferrer entre autres.

Portal est un jeu vidéo de réflexion et d’action en vue subjective développé par Valve en 2007.

Le jeu consiste en une succession de parcours que le joueur doit franchir en téléportant son personnage ou des objets à l’aide d’une arme capable de créer un portail spatial entre deux surfaces planes.

Portal: No Escape est un court-métrage de Dan Trachtenberg qui reprend la trame du jeu et met en scène Chell qui découvre le Portal Gun et essaie de s’échapper de sa cellule :

Sympa comme tout cette adaptation, on en verrait bien un long-métrage!

Lazy Teenage Superheroes est un court-métrage réalisé par Michael Ashton avec un budget de seulement 300 dollars.

Nous suivons Ty qui essaie de motiver ses “super” amis – Mitch, Cal et Rick – pour arrêter de jouer aux jeux-vidéo, quitter le canapé et utiliser leurs pouvoirs pour essayer de sauver le monde.

Les effets spéciaux sont plutôt sympas, a mi-chemin entre Heroes et Misfits. Site officiel.

Terraform est un court-métrage écrit et produit par Arthur Bayard, Félicien Daro, Guillaume Dadaglio, Vincent Glaize et Thomas Nivet, tous étudiants à ArtFX.

Terraform aborde thème phare de la science-fiction : la terraformation de Mars par les hommes :

Un monde envahi, subit d’importants changements. Au fil des générations, la légende perdure…

Vraiment bien fait.

Devin Graham, a.k.a. devinsupertramp, est un photographe professionnel plutôt doué et il a le chic pour vous donner envie de vous évader, un peu comme dans cette vidéo de slip and slide:

La vidéo a été tournée avec un Canon 5D Mark II et un Canon T3i dans une propriété privée de la bonne ville de Paradise dans l’Utah.

Le lac fait à peu près 45 mètres de long et on peut voir des gens propulsés à plus de 35 mètres de la rampe… woohoo! ^^

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: