Category

Music/Séries

Category

Tous les articles sur la musique, le cinéma et les séries TV en version originale.

Merlin est une série britannique diffusée sur BBC1 qui prend pour base la légende arthurienne : Merlin est un jeune homme qui débarque à Camelot, envoyé par sa mère pour apprendre auprès de Gaius, le médecin du roi Uther Pendragon.

Par contre, je vous préviens tout de suite : cela prend pour base les personnages de la légende du roi Arthur mais n’en respecte absolument pas l’histoire.

Ne cherchez donc pas les références historiques, la série est plutôt à considérer comme un spin-off familial.

Merlin est né avec le pouvoir de télékinésie mais ne doit pas manifester son pouvoir car la magie et la sorcellerie ont été bannies du royaume par le roi Uther Pendragon.

Arthur, fils du roi, est légèrement plus âgé que Merlin et la première rencontre entre les deux futurs héros se passe plutôt mal. Guenièvre est la servante de Morgane – qui n’est pas une fée, mais la pupille d’Uther et qui est amoureuse d’Arthur.

Rock ‘n’ Roll High School est un film culte des années 70 qui se voulait filme culte dès le départ. Les efforts de la rockeuse Riff Randell’s (P.J. Soles) sont constamment minés par la principale de son lycée, Miss Togar (Mary Woronov) qui hait le rock & roll avec force. A tel point d’ailleurs que Togar conduit des expériences sur les rats de laboratoire pour déterminer les effets néfastes du rock sur l’esprit des jeunes adolescents innocents.

[after using Ramones music to make a mouse explode in a puff of smoke]
Miss Togar: Note the loss of hearing.

Riff sait qu’elle doit jouer fin pour échapper à la surveillance de Togar et obtenir sa dose de Ramones journalière :

Riff: I’m Riff Randell, rock-and-roller.

Dimanche soir, la chaîne américaine FOX a diffusé un épisode spécial des aventures de Jack Bauer, intitulé 24 Redemption.

Ce téléfilm de deux heures (environ 80 minutes sans les publicités) est une sorte d’avant goût avancé de la saison 7 (qui n’a pas été diffusée cette année à cause de la grève des scénaristes) qui sera diffusée en janvier 2009. Cela va servir de transition entre la saison 6 et la saison 7 de la série.

Le personnage incarné par Kiefer Sutherland, notre Jack Bauer préféré, tentera d’empêcher un milicien sanguinaire de mettre à feu et à sang une contrée africaine sans défense.

Prenant place pendant des élections présidentielles américaines, le téléfilm met également en scène Gil Bellows, Jon Voight et Robert Carlyle (qui avait joué dans Trainspotting, The Full Monty et plus récemment l’excellent 28 Weeks Later). L’histoire est inspirée de la situation au Rwanda et de la réponse américaine apportée par le gouvernement américain.

Je ne sais pas si cela vous fait le même effet mais l’affiche rappelle fortement le jeu vidéo Far Cry 2. D’ailleurs, cela se passe aussi en Afrique. C’est drôle comme parfois il peut y avoir des recoupements de scénarios. Ce doit être dans l’air du temps. La récente élection américaine y est peut-être aussi pour quelque chose.

Vendredi soir, je suis allé entendre Popa Chubby au Bataclan. Arrivé juste à l’heure, j’aperçois Arnaud et Arthur, bière à la main, m’attendant tranquillement accoudés à la table des goodies à l’effigie du groupe.

Le temps d’aller chercher ma coupe de houblon et de trinquer avec les copains, Popa entre sur scène, saluant le public les bras grands ouverts. Il se porte toujours aussi bien et portait son chapeau de feutre noir.

Pour la petite histoire, Popa Chubby, de son vrai nom Ted Horowitz, est un chanteur et guitariste de blues et de rock new-yorkais. Son nom de scène est tiré d’une expression d’argot, « pop a chubby », qui signifie « avoir une érection ». Chacun de ses albums est un concept en lui-même. Son style agressif fait de lui le leader d’un genre musical nouveau, le New York City Blues.

Mercredi soir, je suis allé voir Paul Gilbert au Trabendo. Je suis arrivé bien à l’heure, bin comme il faut et j’ai filé comme d’habitude en direction de la scène. Manque de pot, la balustrade a été prise d’assaut par les premiers arrivés, des métalleux en grosse majorité. J’aime bien les métalleux. Ils sont carrés, souvent sympas mais… toujours grands ! A croire qu’ils font tous plus d’un mètre quatre-vingt-dix, ce qui complique un peu la vue.

Il y a presque deux semaines maintenant, dimanche 26 octobre, je suis allé entendre Ani DiFranco, Anaïs Mitchell et Hamell on Trial à la Cigale à Paris.

Arrivé en avance (oui, je tenais absolument à rompre la terrible habitude que j’avais prises ces derniers concerts !), j’ai galéré pour trouver une place assise offrant une vue correcte. Au balcon par exemple, les côtés de la scène sont pris d’assaut alors qu’on n’y voit pas très bien (seul le premier rang et au dépit d’une usure dorsale anticipée). Le seul spot convenable, c’est vraiment devant au balcon. Malheureusement, tout était déjà pris donc je me suis rabattu du côté de la balance sons et lumières où j’ai pu tout apprécier sans soucis.

Putain de série est une série web que j’ai découvert il y a quelques semaines maintenant… sur Facebook. Et oui, comme quoi les réseaux sociaux peuvent aussi nous ouvrir d’autres horizons ! Cette web série, diffusée sur le web uniquement pour le moment, aborde les affres de la création artistique des scénaristes TV.

2008. La saison 1 de la série judiciaire « Des Robes et des Hommes » a été l’évènement de l’année TV ! Dan, son créateur-star, re-signe pour diriger le pool d’écriture de la saison 2. La pression est énorme et des millions de téléspectateurs s’impatientent. Jerry, le producteur, met toutes les chances de leurs côtés. Son but permanent : prouver que les Français savent faire d’aussi bonnes séries que les Américains !

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :