Mon écran Hyundai 19" (L90D+) vient de me claquer entre les doigts. En fait, non, il n'a pas véritablement claqué mais il est inutilisable : il s'arrête après deux secondes d'affichage et un bref grésillement. Inutilisable donc. Et comme il était garanti 3 ans sur site, j'ai voulu faire jouer la garantie.

Il est extrêmement rare que j'aie recours à un service après vente, surtout pour du matériel informatique. Et c'est bien le premier écran depuis 1992 (j'ai commencé avec un 14" !) qui est complètement inutilisable. J'ai eu des écrans brûlés, dont l'image devenait sacrément verte mais jamais d'écran noir. Et bien, voilà, c'est fait.

Le service après-vente Hyundai

Premier appel téléphonique. La dame prend mon nom, mon adresse, je lui envoie ma facture. Elle me donne un numéro de dossier. Tout se passe bien jusque là. Elle me dit ensuite qu'il faut que j'emballe mon écran et que je l'emmène à la poste. Tiens, mais la garantie dit "sur site" ? Non, il faut l'amener à la Poste et demander un bon Chronopost Classic. Remplir un numéro de compte et sous-compte. Je note tout consciencieusement. Cela a l'air bien compliqué.

La Poste. J'arrive à la Poste avec mon colis sous le bras. Coup de chance, pas de file d'attente, j'arrive directement au guichet et demande mon bon Chronopost Classic. "Non monsieur, la Poste ne délivre pas ce genre de bon, c'est à l'entreprise de vous l'imprimer". Rembarré de belle manière, je repars à la maison comme j'étais venu, colis sous le bras, un peu énervé de m'être déplacé pour rien.

A lire :  Disque : suite et fin

Second appel téléphonique. Je reprends le téléphone, tombe sur une autre personne qui parle à cent à l'heure, histoire de faire croire à une intégration culturelle réussie et à une maîtrise de la langue française adéquate. Ce n'est pas le cas. Elle m'annonce que la Poste est de mauvaise foi, qu'ils doivent me donner ce bon et que tous les gens (une quarantaine par jour) obtiennent ce fameux bon. Bien. Cela doit sûrement venir de ma Poste alors.

Autre Poste. Je reprends la voiture et fait une dizaine de kilomètres pour trouver une autre Poste. Quinze minutes d'attente plus tard, on m'annonce que La Poste ne délivre pas ce genre de bon... je sors, hors de moi, et repars chez moi, toujours ce maudit colis sous le bras.

Troisième appel téléphonique. "Ne quittez pas nous allons donner suite à votre appel". A trois balles la minute, avec tout ce que j'ai déjà fait pour envoyer le colis, je raccroche et je décide d'écrire un mail au SAV, abordant plusieurs points :

  1. le fait qu'aucune Poste ne veut me délivrer le fameux bon.
  2. le fait que l'écran soit garanti sur site et que ce soit à moi de me déplacer.
  3. mon extrême déception du SAV
  4. l'assurance que je ferai appel aux associations de consommateurs si le problème n'était pas réglé avant la fin de la semaine.

Dix minutes plus tard, je reçois un coup de fil. Ils m'envoient le livreur Chronopost chez moi pour enlever le colis. Tout ça pour ça au final... vive l'efficacité ! Reste plus qu'à attendre et voir ce que je vais recevoir dans quelques semaines.

A lire :  Voiture poltergeist ou rupture de l'espace temps ?

Non mais qu'est-ce que nous pouvons perdre comme temps avec toutes ces petites choses au quotidien... C'est fatiguant non ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Mon écran 19 pouces vient de mourir : test du SAV Hyundai

par Matt Lecture: 3 min
9

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: