backup-safeAujourd’hui, j’aimerai aborder la réplication des fichiers. Au sens général, il est prudent de toujours avoir une copie de sauvegarde : qui n’a jamais perdu un document précieux ou sur lequel il a passé des heures ?

Cela arrive à tout le monde un jour ou l’autre, dans des situations diverses et variées : un disque dur qui lâche, une clé USB qui s’égare, un service web qui ferme ses portes… nul n’est à l’abri d’une perte de données !

Le cas Rapidshare

C’est un secret de polichinelle aujourd’hui mais je vais quand même en parler : il paraît que l’on trouve des fichiers pas tout à fait légaux sur des hébergeurs de fichiers comme Rapidshare (dingue non ?).

Selon mes sources (qui travaillent pour RS), le célèbre hébergeur sent la législation tourner en Europe et souhaiterait faire héberger ses serveurs dans un pays à la législation plus laxiste. Le petit problème, c’est que des millions de fichiers sont hébergés chez eux et qu’ils ne peuvent pas les supprimer sans crier gare, sous peine de se voir boycotter par leurs usagers.

Et là, Rapidshare nous sort l’idée du siècle : la rétention des fichiers de 90 jours. Un fichier non-téléchargé au bout de 90 jours est effacé des serveurs. Le monde gronde mais se soumet à la règle. Quelques années plus tard (décembre 2009), la règle change : la rétention passe à 60 jours, ce qui fait un bon ménage dans les disques durs de la firme. De quoi alléger considérablement la migration si elle doit se faire un jour.

A lire :  Gmail Drive

Cas personnel

Dans mon cas, cette petite pirouette m’aura coûté… 350 Go de données qui se sont volatilisées au fil des jours. Même en étant prévenu quelques semaines avant le début de l’application de la nouvelle règle, il était quasiment impossible de tout sauvegarder.

Et maintenant ?

Leçon apprise : les fichiers sont désormais hébergés chez deux hébergeurs différents, Rapidshare et Megaupload. J’ai un compte MU à vie (quand on fait le calcul, c’est un investissement rapidement amorti sur 3 ans) et j’effectue des transferts de RS à MU (et vice versa) en toute simplicité via un petit script. C’est pour cela qu’il y a désormais un miroir MU sur les fichiers récents.

Je vous en parle bientôt, c’est une manière efficace de faire face à un mass-delete sauvage. Better safe than sorry.

Pour développer votre projet WordPress ou Woocommerce, faites appel à mon expertise pour réaliser un site rapide, performant et fonctionnel.

Contactez-moi

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

De l’importance de répliquer ses fichiers : le cas Rapidshare (mais valable pour tout les autres)

par Matt Lecture: 2 min
7

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: