Brice de NiceHier soir, on arrive devant l'UGC pour aller voir Hitch. Deux semaines de préparation pour réunir la bande au même moment au même endroit, cela demande pas mal d'efforts. On avait même vérifié les horaires sur le site d'UGC. Tout, vraiment tout avait été prévu. On arrive à la caisse du cinéma : "désolé mais Hitch passe tous les jours sauf le mardi et le jeudi". Aaargh ! You talkin' to me ?! J'ai failli y aller Jack Bauer-style. Notre plan tombé à l'eau, nous voilà donc à cogiter sur une éventuelle solution de secours : prise en main du programme, élimination des films nuls/chiants/dramatiques. Au final, il ne devait en rester qu'un : Brice de Nice.

On pensait aller voir un navet, préalablement descendu en flèche par la critique, et on a eu tort : c'est un bon film à voir avec une bande de potes. On est d'accord, cela ne fera pas partie du panthéon du cinéma français mais par contre la salle était pliée du début à la fin et il n'y avait pas que des djeuns. Le scénario reprend le sketch original qui est atomisé sur la durée du film, saupoudré de scènes franchement hilarantes. Le bretzel. La scène du bretzel. ROFL. Je ne vous dis que ça : cela fait partie des scènes inoubliables qui vont faire de ce film un film culte. Sérieusement.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Brice de Nice

par Matt Lecture: 1 min
0

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: