Tag

séries

Browsing

J’utilise mon NAS Synology tous les jours et l’une des fonctions que j’affectionne particulièrement est de pouvoir regarder des vidéos directement sur la télévision, en passant par la Freebox Revolution.

NAS Synology : regarder les vidéos du NAS directement sur la Freebox en DLN photo

Il existe plusieurs manières de regarder les vidéos stockées sur le NAS sur la télévision : depuis la Freebox, depuis un navigateur avec VideoStation ou depuis votre mobile avec l’application DS Video.

Lire des vidéos avec fichiers de sous-titres depuis la Freebox

Il suffit de se rendre dans le menu Freebox > Disques et de sélectionner votre NAS, qui s’appelle par défaut “DiskStation” chez Synology.

La Freebox affiche la liste des fichiers vidéos, films, séries tels qu’ils sont sur le NAS, ainsi que les fichiers de sous-titres au format .SRT s’ils sont présents sur le NAS, si vous avez suivi le tutoriel NAS Synology : lire des vidéos avec des fichiers de sous-titres en DLNA sur la Freebox.

Si le fichier de sous-titre porte le même nom que le fichier vidéo auquel il se rattache, alors la Freebox le chargera automatiquement. Vous pouvez alors le désactiver en appuyant sur la touche Menu verte de la télécommande Free.

C’est la méthode que j’utilise au quotidien mais il faut avoir prévu de télécharger les bons sous-titres, s’être assuré que le nom ne diffère pas et les avoir mis dans le même répertoire que le fichier vidéo… cela demande un peu de manutention avant de pouvoir se caler dans le canapé.

Lire des vidéos avec sous-titres chargés à la volée depuis le NAS

Une seconde solution consiste à lancer le fichier depuis le webdamin du Synology : démarrez l’application VideoStation et sélectionnez le fichier à lire.

Allumez ensuite votre télévision et le Freebox Player pour qu’il soit détecté par l’application VideoStation.

Si vous cliquez sur la petite icône Réglages du lecteur vidéo, il est possible de charger des sous-titres à la volée dans la section Sous-Titres :

Synology : regarder les vidéos du NAS sur la Freebox photo

Il ne vous reste plus qu’à sélectionner la destination vidéo vers laquelle envoyer la vidéo en flux DLNA dans la section Source. Ici, nous choisissons Freebox Player en DLNA:

Synology : regarder les vidéos du NAS sur la Freebox photo 1

Il suffit de cliquer sur le bouton lecture et la vidéo sera directement projetée sur la télévision par le biais du Freebox Player.

Lire vidéos et sous-titres depuis l’application mobile DS Video

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin : vous pouvez lancer les vidéos du Synology et activer les sous-titres à la volée depuis l’application mobile DS Video, à installer sur votre téléphone portable.

DS Video est une application gratuite, à télécharger : DS Video pour Android (Play Store) ou alors DS Video pour iPhone (AppStore).

Synology : regarder les vidéos du NAS sur la Freebox photo 2

C’est le meilleur des deux mondes : plus besoin de courir sur l’ordinateur pour lancer la vidéo. Il suffit de :

  1. lancer DS Video,
  2. se connecter au Synology avec votre compte habituel,
  3. ne pas activer HTTPS (très important),
  4. choisir la vidéo à lire,
  5. régler les options : sous-titres, sortie vidéo vers le Freebox Player.

Et profiter ! Plus besoin de quitter le canapé cette fois ;-)

Lorsque l’on possède un NAS, on apprécie de pouvoir bénéficier de toutes ses fonctionnalités. Or, outre les fonctions de sauvegardes, de téléchargement et téléversement des données, il est aussi très agréable de pouvoir lire de la musique ou des vidéos (stockées sur le NAS) directement sur une télévision.

Ce tutoriel s’adresse à celles et ceux qui possèdent une Freebox et un NAS Synology. Nous allons voir comment configurer le NAS afin que les sous-titres soient détectés et lus par notre Freebox Revolution, automatiquement au lancement de notre vidéo.

Synology : installation du Media Server

Sur le Synology, il faut installer le paquet Media Server. Pour cela, il suffit de se rendre dans Main Menu > Package Center >Multimedia > Media Server > Install.

Vous devriez avoir quelque chose comme ceci:

Freebox : lire une vidéo avec un fichier de sous-titres en DLNA depuis un NAS Synology photo

Synology : configuration du DLNA

Ensuite, il faut configurer le DLNA. Rendez-vous dans Main Menu > Media Server > DMA Compatibility où plusieurs réglages sont à effectuer:

Freebox : lire une vidéo avec un fichier de sous-titres en DLNA depuis un NAS Synology photo 1

On commence par cocher l’option “Enable customized MIME types. Voici la liste dont je dispose :

avi=video/x-ms-video,wav=audio/x-wav,m4v=video/mp4,mp4=video/mp4,mkv=video/x-msvideo,srt=plain/text,sub=plain/text

Ensuite, il faut cocher l’option “restrict access to Media Server for newly detected UPnP/DLNA devices”.

logo-vlc

Si vous avez l’habitude de regarder des films ou des séries en version originale (VO) sur votre ordinateur avec VLC, voici une petite astuce qui devrait grandement vous faciliter la tâche…

En effet, qui n’a jamais rêvé de pouvoir récupérer les bons sous-titres avec le bon timing de la bonne langue qui correspond au bon fichier vidéo?

Et bien sachez que cela est possible en trois clics avec VLC. Suivez le guide !

Pré-requis : une version de VLC à jour

Tout d’abord, vous devez disposer d’une version de VLC récente, c’est-à-dire VLC 2.2.1+. Inutile d’essayer avec VLC 2.1.x qui est livrée avec Ubuntu 14.04 LTS, le module VLSub ne fonctionne pas avec cette version.

Pour les besoins de cet article et des captures d’écran, j’ai donc utilisé la version portable de VLC.

Mettez donc VLC à jour !

Charger à la volée les sous-titres d’une vidéo dans VLC

VLC permet maintenant de charger les sous-titres d’une vidéo en cours de lecture, sans les télécharger sur l’ordinateur.

Fini le temps où vous deviez rechercher le fichier de sous-titre, le télécharger, le dézipper puis le renommer pour qu’il soit détecté automatiquement par le lecteur.

Maintenant, tout se fait en quelques clics :

1. ouvrez votre fichier vidéo avec VLC et appuyez sur le bouton Lecture.

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo 4

ouvrez le menu View > Download Subtitles:

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo 1

Si vous avez un Mac, on trouve le menu dans VLC > Extensions > VLsub :

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo

3. choisissez la langue des sous-titres voulue et cliquez sur le bouton “Search by hash”

4. VLC donne une liste des résultats, il vous suffit de sélectionner un sous-titre et cliquer sur le bouton “Download selection”:

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo 3

4. VLC affiche le message “success : subtitles loaded” en vert en bas de la fenêtre

5. fermez la fenêtre VLSub et regardez votre film ou épisode sous-titré!

Télécharger automatiquement les sous-titres d'un film ou d'une série avec VLC photo 2

Notez que vous pouvez également rechercher par nom, numéro de saison ou numéro d’épisode.

Voici la première saison de True Detective, qui vient d’être diffusée sur HBO.

true-detective-s1

Vermilion Parish, Louisiana, 1995. Martin Hart (Woody Harrelson) et Rustin Cohle (Matthew McConaughey), deux inspecteurs, sont chargés de résoudre le meurtre d’une jeune prostituée, Dora Kelly Lange, coiffée de bois de cerfs et tatouée de dessins sataniques, dans une position de prière près d’un grand arbre solitaire.

Cohle est convaincu que ce n’est pas le premier meurtre du tueur mais Hart reste sceptique. Cohle vient d’arriver dans le service et son côté mystérieux et sombre n’incite pas ses coéquipiers à lui faire confiance. Leur enquête les amène à l’affaire de Marie Fontenot, une petite fille dont la disparition 5 ans plus tôt n’a pas été élucidée. Un autre rapport mentionne une petite fille qui aurait été poursuivie dans les bois par un “monstre en spaghetti aux oreilles vertes.”

Dix-sept ans plus tard, Cohle et Hart sont interviewés séparement, à cinq jours d’intervalle, à propose de Dora Kelly Lange par les inspecteurs Thomas Papania (Tory Kittles) et Maynard Gilbough (Michael Potts). Hart et Cohle ne se sont pas parlés depuis 2002. On montre à Cohle la photo d’une autre fille dont le corps a été retrouvé dans une position similaire à celle de Lange. Papania et Gilbough veulent savoir comment un tueur a pu tuer de nouveau s’il a été arrêté en 1995.

Ce n’est peut-être pas de notoriété publique mais toutes les scènes que l’on peut voir dans les films et séries ne sont pas vraies au niveau des décors, lieux ou paysages.

Les studios Stargate, basés à Los Angeles et Vancouver, sont spécialistes du fond vert:

Le fond vert est un procédé qui permet d’incruster n’importe quel effet visuel à une scène ou d’incruster des acteurs dans des décors virtuels ou bien impossibles à filmer. C’est l’effet utilisé régulièrement à la télévision lors des bulletins météo. Cela permet également de renforcer l’effet spectaculaire d’une séquence tournée en studio (tempête de neige, concert géant, explosion, crash, accident…) – à moindre coût.

Une nouvelle web-série a été diffusée hier sur Dailymotion : les Aventuriers de 8h22. L’histoire nous propose de découvrir Gilles, 25 ans, aimable fainéant qui trouve enfin le job en or : une seule minute de boulot par jour, de 8h22 à 8h23… Et 1500 euros, à chaque fois ! Mais voilà, il y a toujours un “mais”…

Voici le premier épisode :

Putain de série est une série web que j’ai découvert il y a quelques semaines maintenant… sur Facebook. Et oui, comme quoi les réseaux sociaux peuvent aussi nous ouvrir d’autres horizons ! Cette web série, diffusée sur le web uniquement pour le moment, aborde les affres de la création artistique des scénaristes TV.

2008. La saison 1 de la série judiciaire « Des Robes et des Hommes » a été l’évènement de l’année TV ! Dan, son créateur-star, re-signe pour diriger le pool d’écriture de la saison 2. La pression est énorme et des millions de téléspectateurs s’impatientent. Jerry, le producteur, met toutes les chances de leurs côtés. Son but permanent : prouver que les Français savent faire d’aussi bonnes séries que les Américains !

La grève des scénaristes vient de prendre fin aux Etats-Unis le 12 février 2008. Les membres de la Writers Guild of America, West et la Writers Guild of America, East ont voté très majoritairement en faveur de la reprise du travail. Cela met fin à une grève de plus de 100 jours, qui avait commencé le 5 novembre 2007.

Il était temps car de nombreuses séries en ont souffert : beaucoup d’entre elles ont vu le nombre d’épisodes considérablement réduit, voire divisé par deux.

Freaks and GeeksJe vais parler un peu “séries” aujourd’hui. Je regarde très peu les séries télévisées parce ce qu’elles finissent, pour la plupart, par se répéter ou se finir en queue de poisson, avec une fin compètement téléphonée. Bon d’accord, j’ai quand même quelques séries dont j’ai du mal à me passer : 24, Desperate Housewives, Starsky et Hutch… Non, oubliez le dernier, celui-là c’était quand j’étais gosse ;-).

J’aime donc les “bonnes” séries, celles qui me procurent des émotions : rire (le propre de l’homme), compassion, , . Et je viens d’en trouver une nouvelle, Freaks and Geeks, qui raconte les histoires d’une bande de lycéens dans un lycée américain tout ce qu’il y a de plus banal, au début des années 1980. La série est bien jouée mais le top ce sont les dialogues : j’ai vu la saison complète en anglais et le scénario est vraiment génial.

Cela tourne autour des copains, de la musique (concert des Who, décès de John Bonham, la période punk…), des relations parents-enfants, des relations entre les élèves qui sont classés en deux catégories principales : les freaks (les rebelles qui ne bossent pas, fument, sèchent les cours… les gens populaires) et les geeks (genre matheux du premier rang, sans aucune vie sociale, mal intégrés à la vie du collège/lycée).

Le ton est donc plutôt réaliste mais drôle : il y a même des scènes que tout le monde a vécu dans sa vie et c’est assez amusant de revoir cela sous un autre angle. La série compte seulement 18 épisodes et a été abandonnée par la chaîne NBC alors que plus de 25 millions de personnes la plébiscitaient chaque semaine… quel dommage !