Tag

sauvegarde

Browsing

J’ai reçu il y a quelques jours une invitation de Maud Gayraud, responsable de la communication chez neobe, pour tester leur logiciel de télésauvegarde : neobe Backup (à prononcer néo-bee). Intéressé par le principe, j’ai décidé de pousser un peu l’expérience et de vous faire partager mes conclusions.

Qu’est-ce que la télésauvegarde ?

La télésauvegarde est une sauvegarde de vos fichiers sur un ou plusieurs serveurs distants. Ainsi, si vos données venaient à se corrompre/perdre par exemple, vous pourriez récupérer l’intégralité de votre dernière sauvegarde depuis le serveur distant. Pratique.

Neobe Backup en pratique

Pour réaliser vos sauvegardes, vous avez besoin de créer votre compte sur le site de neobe puis de télécharger neobe Backup. L’application permet de crypter les données avec un chiffrement AES 128 bits avant de les envoyer sur deux serveurs distants dans 2 centres d’hébergements distincts. Les données sont donc répliquées deux fois pour plus de sécurité.

Voici à quoi ressemble l’interface de neobe Backup :

Sélection des fichiers

Les options de la sauvegarde :

Options de sauvegarde

Analyse

Le logiciel est classique, très simple d’utilisation mais j’aime particulièrement ses options, qui permettent une automatisation complète du processus de sauvegarde. Le design pourrait être amélioré mais je suppose que si l’on fixe les options à intervalles réguliers, cela importe peu. La sauvegarde est assez rapide et le processus se lance en fond de tâche, ce qui est transparent pour l’utilisateur.

J’émets quand même quelques limites, non pas sur le produit en lui-même mais sur la manière dont on l’obtient. Il serait préférable que neobe adopte un email en HTML à ses couleurs afin de renforcer sa présence et d’être identifié instantanément comme email légitime par les utilisateurs lors de l’inscription. Le lien de l’email pointe vers une version antérieure du programme, forçant une mise à niveau automatique. Le design général de l’application pourrait également être amélioré.

Interview de Dylan Goubin, créateur de neobe

Matt : Quelle est votre stratégie marketing pour le développement de neobe ?

Dylan : Neobe a tout basé sur les notions de dynamisme et de réactivité. Concrètement, nous avons créé neobe de telle sorte que

  1. le client puisse acheter rapidement,
  2. avoir son logiciel opérationnel dans les 10 minutes,
  3. tout trouver sur le site (facture, devis, notice d’utilisation du logiciel…)
  4. avoir une réponse à ses questions techniques en quelques heures
  5. …

Neobe a « inventé » une télésauvegarde immédiate et sans lourdeurs administratives (comme c’était le cas chez nos concurrents).
Cette politique du « faites le en 3 clics » nous permet d’être très réactif.

M : Quelle est la répartition de vos clients (particuliers, entreprises, autres) ?

D : 50 % d’entreprises et 50 % de revendeurs (c’est un peu arrondi mais dans l’esprit c’est ça). Nous ne visons pas les particuliers mais bien les TPE, PME et Indépendants.

M : Envisagez-vous une réplication de la sauvegarde par email (par exemple pour les sauvegardes de moins de 20 Mo) ?

D : Qu’entends-tu par là ? Une restauration par mail des données ?
Non, car nous n’en voyons pas l’intérêt.

Ok, je reformule : en plus des deux sauvegardes sur les serveurs de neobe, serait-il possible d’obtenir une troisième sauvegarde sur un compte email (si la sauvegarde fait moins de X Mo par exemple) ?

Non, car neobe ne sauvegarde que sur les serveurs de neobe. Il faut savoir que pour des questions d’assurance et de responsabilités, nous ne pouvons pas laisser les données se « balader » un peu partout. Et puis d’après moi, vu les capacités de stockage de nos clients, une sauvegarde sur un compte email ne serait pas gérable. Les documents sauvegardés sont bien trop gros.

Quant à neobe, il ne serait pas forcément intéressant de développer cela. Il existe aujourd’hui des sites permettant de stocker des données (neobe a développé le sien par exemple : neobeBox)

Les fichiers sont encodés avec un cryptage AES 128 bits. Pensez-vous pouvoir offrir un cryptage plus élevé (192 bits par exemple, vu que le 256 bits est interdit en France) ?

D : Actuellement le cryptage AES 128 nits est largement suffisant et sécurisé. Il n’y a aucun intérêt pour nous et nos clients à passer à un cryptage 192 bits par exemple. Ce n’est pas au jour d’aujourd’hui pertinent.

Quand un cryptage 256 bits sera possible, je me pencherai à nouveau sur la question.

Les deux datacenters de neobe sont situés en région parisienne. N’aurait-il pas été plus intéressant de les éloigner l’un de l’autre ?

D : Il s’agit de 2 banlieues séparées et d’infrastructures autonomes. De plus, Paris est un centre névralgique qui n’est pas soumis à des risques de type ouragan, inondations… C’est pourquoi j’ai choisi ces deux Data-center.

Par contre, lors du développement international de neobe, il est prévu de prendre position dans des centres d’hébergement locaux.

Une version multi-plateforme est-elle prévue ? Et un redesign de l’application ?

D : Depuis sa création, nous améliorons régulièrement le logiciel d’un point de vue technique (en partie grâce et en fonction des commentaires ou suggestions de nos clients). Les mises à jour effectuées permettent entre d’ajouter des fonctionnalités où des options qui facilitent l’utilisation de notre service de télésauvegarde.

Les changements radicaux en terme de design par exemple sont délicats dans le sens ou il existe des habitudes d’usage. Modifier en profondeur l’interface risquerait de perturber nos clients et de les déstabiliser.

Tu parlais d’une version multi-plateforme, sache qu’actuellement une version Mac est à l’étude chez neobe.

Envisagez-vous de travailler pour des FAI ou des hébergeurs de sites web ?

D : Les choses évoluent et des pourparlers sont en cours mais je ne peux pas en dire plus pour le moment.

Je tiens à remercier Maud pour m’avoir donné l’occasion de faire cet article et Dylan pour l’interview. Vous avez en prime un petit scoop : une version Mac est en développement et devrait voir le jour prochainement. Si vous souhaitez découvrir le service, neobe propose une version test de neobe Backup sans engagements pour une durée de 15 jours. De quoi vous faire votre propre idée !

FirefoxRéinstallation de Firefox aujourd’hui : pour une raison inconnue, Firefox ne se lançait plus correctement. Il n’y avait plus aucun moyen d’accéder aux menus, tous les favoris avaient disparu… seul le Gmail Notifier fonctionnait (indication du nombre de messages) mais aucune page ne s’affichait. Sûrement un conflit d’extensions : la mise à jour automatique des extensions ne semble pas encore au point, certains développeurs d’extensions demandant de désinstaller les anciennes extensions avant d’installer les nouvelles versions, ce que l’installateur automatique de Firefox ne fait pas.

Si jamais cela vous arrive, voici donc un petit tutoriel qui explique comment réinstaller Firefox de manière propre. Temps moyen de l’opération : entre 5 et 10 minutes.

This post is an extension to my former tutorial : Backup all your MySQL databases with one line of cron, which can now be considered as obsolete since some people reported having some issues with the gzip file generation.

Backup files and databases easily with cron photo

So here is another attempt at dealing with the security of your files and databases on your domain. In this tutorial, I assume your web host has Cpanel installed with the cron features that will backup everything for us at regular intervals.

To access the Cron Manager in Cpanel :

  • Go to Cpanel > Cron Jobs
  • Select the Standard or Advanced view – the choice is yours !

Let’s assume you chose the « Standard view » for the sake of simplicity and ease of configuration. First, backup your files.

Plus de 3 jours depuis le dernier post… je perds un peu le rythme que je m’étais fixé. Pas bien ! En même temps, j’ai reçu mon petit Seagate de 160Go qui a été installé, reconnu et formaté en NTFS en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Du coup j’en ai profité pour faire une image de mon disque actuel (Seagate 120Go) avec Acronis True Image. Donc maintenant je suis paré, prêt à de nouvelles aventures.

J’ai trouvé un petit tutoriel expliquant comment maximiser la durée de vie d’une batterie d’Ipod (via Mr Peer). A gerder sous le coude, quand la mienne sera vieillissante. Google vient de sortir un nouveau service, Google Maps, permettant de calculer des itinéraires. Cela semble pour l’instant limité aux USA donc Mappy a encore de beaux jours devant lui. Et finalement, Firefox peut désormais lire le texte de la page sur laquelle vous êtes avec l’extension FoxyVoice : cela fonctionne avec les voix Microsoft (fournies gratuitement avec WinXP). Marrant mais le débit et l’intonation laissent à désirer. A part cela, Emule est passée à la version 0.45a ; j’attends la prochaine version de la Phoenix qui ne devrait plus tarder.

Petite vidéo de la semaine : Einstein le perroquet. Ah oui, quand même !

Mon abruti de disque Maxtor a définitivement rendu l’âme, ou peu s’en faut. Impossible de lire les partitions : les cinq partitions de 15Go en font désormais 78Go chacune. Trop cool Maxtor : il vous multiplie votre capacité de stockage par 5 lorsque vous ne pouvez plus rien faire avec. Apparemment ce serait une tête de lecture qui se serait écrasée sur un plateau… un bon gros crash quoi : j’ai testé les 3 premiers millions de secteur du disque et tous étaient défectueux. J’ai donc racheté un disque dur Seagate, garanti 5 ans. J’ai déjà un Seagate qui tourne comme une horloge alors… et puis cela me donnera l’occasion de tester le RAID 0/1 si j’ai un peu de temps, comme ça plus besoin de se soucier des sauvegardes. Tout cela ne me rend pas ce que j’ai perdu mais bon, en cherchant bien j’ai quasiment récupéré le plus important. Heureusement que je n’avais pas tout mis sur la même partition car j’aurais tout perdu d’un coup. Encore une leçon à retenir : ne pas mettre tout ses oeufs dans le même panier.

La bonne nouvelle du jour, c’est que j’ai finalisé le script PHP qui me permet d’afficher ce que Winamp joue sur mon pc. Petite démonstration dans le menu de droite, catégorie « Currently playing ». Si c’est marqué Winamp is off !, surprise ! c’est que je ne suis pas derrière l’écran et que Winamp est éteint. Si vous voyez quelque chose d’autre, c’est que le script fonctionne : le script affiche les informations ID3v1 des fichiers. Si ces informations sont manquantes ou incomplètes, le script affiche alors le nom du fichier tel qu’il apparaît dans la playlist. Petits plus : si le fichier de playlist est inaccessible ou qu’il n’a pas été mis à jour depuis 7 minutes (à moins d’écouter du Pink Floyd ce devrait être un délai suffisant), le script considère que Winamp est éteint. Et vous pouvez cliquez sur le lien pour écouter ce que je diffuse : c’est de l’Ogg mais n’importe quel lecteur récent est capable de le lire sans problème. Sinon, installez le SLD Codec Pack, c’est celui que je viens d’installer et il me permet de lire tout ce que j’ai sans mettre le souk dans le registre. Le script est encore en phase bêta, il sortira une fois que le mode d’emploi sera terminé :-)

Je viens de perdre mon disque dur de sauvegarde. 5 partitions et à peu près 30Go de données qui devaient être archivées sur DVD sont parties dans les limbes. Mon disque de backup servait d’étape transitoire entre le disque principal et le graveur : j’attends de remplir les 4.4Go nécessaires et ensuite je grave. Pas aujourd’hui visiblement. Autant dire que j’ai un peu la rage. Et je viens de découvrir que le disque est un Maxtor, la référence des disques foireux à problèmes.

Le disque est reconnu sous WinXP mais les partitions apparaissent comme vierges et Win me demande si je veux les formater. Ben voyons ! Bref, cela me donne l’occasion de tester tous les softs de récupération de données : Easy Recovery Pro ne donne aucun résultat mais Get Data Back m’a permis de récupérer 2 partitions sur les 5, ce qui est pas mal. Je suis en train d’utiliser HDD Regenerator en ce moment mais je doute qu’il puisse faire grand chose pour la partition que j’essaie désespérement de sauver. Vu la vitesse du scan, j’en ai au moins pour 2 jours… Espérons que le disque tiendra jusque-là.

Moralité : éviter Maxtor à l’avenir. Dès que j’en ai fini avec ce disque je l’offre à un club de balltrap.

La récupération des données est maintenant terminée : sur un DVD de 4.7 Go de données (donc à peu près 4.4 Go réels) j’ai sauvé 3.34 Go, le reste étant définitivement perdu. C’est toujours mieux que rien et cela a pris moins de temps que prévu en branchant un disque dur dans un boitier USB. Je vais me faire une bonne sauvegarde de tout le système aujourd’hui. Et oui je testerai avant de supprimer ! ^^

Sur une autre note, je commence les vendanges demain pour une période de 3 semaines environ. Il faut que je retrouve ma crème anti-courbatures.

En rage et excédé : je viens de perdre 5 Go de données à cause d’un DVD vierge que m’a foiré Nero. Reprenons les étapes du désâstre : je grave mon disque, je vire mes fichiers pour faire de la place, je vide la corbeille (mais quel c*n !) et enfin je vérifie le disque illisible. Purée il y a vraiment des jours où on ferait mieux de ne toucher à rien. En attendant, je récupère ce que je peux avec Recover4all Pro qui a l’air de faire du bon boulot pour l’instant. On verra les résultats dans une bonne douzaine d’heures vu la vitesse du truc.

Vous utilisez Mozilla ? Firefox ? Thunderbird ? Alors découvrez MozBackup, l’outil de restauration qui permet de faire une sauvegarde de vos profils Mozilla : il sauve les contacts, les favoris, les emails… la totale quoi ! Assez utile lorsque vous êtes un geek et que vous upgradez sans cesse les versions de vos logiciels (curieusement, je pense à Nero et ses updates tous les 15 jours). Ajouté aux favoris :-)

As I’ve lost some data in my MySQL database recently, I’ve decided to make backups more regularly and I’ve been playing with Cron in Cpanel in order to set up automatic backups of all my databases. Here’s a short how-to which might help some people out :

  1. Go to Cpanel > Cron Jobs
  2. Select between Standard or Advanced, that’s up to you !
  3. In the command field, type this :
    date=`date -I`; mysqldump -u yourusername -p yourpassword --all-databases > /home/LOGIN/backups/xbackup_$date.sql; gzip /home/LOGIN/backups/xbackup_$date.sql
  4. Now let’s see what this all means : the date line formats the date so that we can append it to our backup filename. We then ask mysql to dump all databases into /home/LOGIN/public_html/backups/xbackup_$date.sql, where LOGIN is your Cpanel name, using « yourusername » as user (-u) and « yourpassword » as the password (-p). Notice the date variable inserted in the filename. Finally our SQL file is gzipped using the gzip directive.
  5. You now have to set your backup frequency. And relax !

Note :

  • I’ve created a user « backup » with all privileges in Cpanel > MySQL databases and associated him with all my databases so that I can backup everything in one single file with just one line of cron.
  • Protect your backup directory so that people cannot download the whole of you SQL data. You can enable directory protection with Cpanel > Password protect directories > *select your backup directory* > *check the box and enter a username/password* > *validate*.

That’s it ! Have fun, you should never have to worry about your databases’ backups again ;-)

Mon hébergeur ayant eu quelques problèmes avec MySQL, tous mes sites ont été transférés sur un nouveau serveur cette nuit. Manque de bol, il semblerait qu’ils aient fait le transfert à partir d’un backup du 23 mai… j’ai donc perdu les articles du 24, 25 et 26 mai étant donné que ma sauvegarde quotidienne n’a pas marché, MySQL étant en rade ! Heureusement tous les fichiers que j’avais modifiés étaient présents dans l’archive, j’ai demandé à mon hébergeur s’il peut récupérer les données, on ne sait jamais.

A part cela, mon pote Jordan et moi-même avons décidé de sortir un peu plus pendant la semaine : socialisation, nous voilà ! Donc si vous habitez la région nantaise et que vous voulez vous marrer un soir, n’hésitez plus !

ps : si tu es blonde, à forte poit… non allez j’arrête ! ;-)

Voilà le site où j’ai commandé mon stock de DVD enregistrables. C’est moins cher que dans la plupart des supermarchés à condition d’en commander plus de 50. Je pense avoir fait une bonne affaire, reste à voir s’ils se gravent facilement parce que j’ai quelques épisodes de 24 à sauvegarder.

En parlant de sauvegarde, mon disque dur « Back Up », branché dans un boîtier USB2 externe, est en train de me lâcher : il plante mon micro dès que je le branche… après changements de câble, boîtier, alims, autre disque dur, auncun doute ne subsiste : il est en fin de vie (notons qu’il marche sur le PC de ma soeur en USB1.1). Bon, sauvegardons d’abord sur DVD, on s’occupera du disque plus tard.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :