Tag

jardin

Browsing

Je vous présente l'OVNI musical du jour : Justin Johnson, qui nous fait une démonstration épatante en jouant de la musique avec une bêche-guitare à 3 cordes!

Admirez plutôt:

Justin Johnson est un artiste américain, surnommé "The Wizard" pour sa maîtrise des instruments à cordes. Il est connu comme le Slidestock International Slide Guitar Champion et est sponsorisé par plusieurs fabricants de guitares dans le monde entier. Il publie des livres de théories et de techniques musicales.

Cet instrument hors du commun a été fabriqué par Roger G. Berry du Mississippi Blues Guitars à Hazlehurst, aux États-Unis.

Sympa comme son, non ? Sa maîtrise est vraiment impressionnante... et je ne regarderai plus jamais ma bêche comme avant.

Ben Falk est un architecte-designer qui habite dans l'État du Vermont, aux États-Unis et qui s'est mis petit à petit à transformer une ferme auto-suffisante et ses champs en une oasis qui lui fournit pléthore de fruits et de légumes bio toute l'année.

Son ballon d'eau chaude est réchauffé grâce à son poëlle à bois qui chauffe la maison en permanence. La citerne qui récupère l'eau de pluie est enterrée sous des mètres de compost, ce qui garde l'eau tiède et permet d'arroser et de réchauffer les serres : il peut donc commencer ses cultures plus tôt, en mars/avril, et les finir plus tard, vers novembre.

Il ne vit pas en complète autarcie car il cherche à développer des liens avec ses voisins qui, par exemple, sont meilleurs que lui dans la production de sirop d'érable. Les échanges de produits sont donc courants et encouragés, ce qui favorise l'entraide et le renforcement du lien social.

Je trouve cela vraiment génial, non seulement il réduit son empreinte mais il arrive à produire mieux et plus intelligemment, grâce à des optimisations permanentes de son mode de vie.

Je compte bien m'en inspirer pour le jardin (à mon échelle, bien plus modeste). Cela doit être très intéressant de réfléchir à ce type de projet avant même la construction d'une maison, de manière à avoir tous les raccords, tranchées déjà prêts. Clairement, c'est l'avenir.

Peu de news ces temps-ci et pour cause : je suis en plein emménagement et aménagement dans mon nouveau chez moi ! J'ai troqué mon appartement en région parisienne contre une maison à la campagne, avec les chèvres du voisin au bout du chemin. Seul hic : plus de kilomètres pour rejoindre la ville.

La maison est grande, j'ai reçu pas mal d'aide pour les peintures, tapisseries, montage de lampes/lustres/meubles. Si on fait le tour, ce pourrait être un showroom Ikea ! Je suis grandement amélioré en plafond et mes murs sont honnêtes.

Niveau jardin, tout reste à agencer mais j'ai déjà coupé les trois quarts de la haie et tondu deux fois (avec une tondeuse à essence pour la première fois). Deux arbres ont déjà été plantés, les suivants seront des fruitiers.

Après quelques soucis d'installation de la ligne ADSL - apparemment j'avais sélectionné la mauvaise option lors de mon inscription chez Free - tout semble opérationnel. Freebox v6, 8 Mbits en down.

Voici la cinquième journée de l'US Summer Trip.

Breakfast at the Opal's

Pour commencer, rien de tel que de se réveiller à 5h du matin à cause du jetlag ! Petit déjeuner à l'hôtel où c'est un self-service et donc on en profite pour se blinder pour la journée, qui s'annonce plutôt fraîche : 10°C !

Nous descendons à pied jusqu'au centre-ville de San Francisco et en profitons pour poser devant l'Hotel California. Bon, ce n'est pas celui qui fait la pochette de l'album des Eagles (qui se trouve en réalité dans la banlieue de Los Angeles) mais quand même :

En ville, nous prenons un de ces bus touristiques double-decker open-top. Et pour montrer que nous sommes des warriors, nous allons bien évidemment nous assoir en haut, histoire d'en prendre plein la vue.

Allez, ce coup-ci, c'est le bon ! Comme j'en avais un peu marre de retrouver mes plantes à moitié crevée en rentrant de vacances, j'ai retroussé mes manches et installé l'arrosage intégré dans le jardin.

Je vous explique comment j'ai procédé. Tout d'abord, il faut savoir qu'on se fait un peu une montagne de l'intégration de l'arrosage (la faute aux vendeurs indélicats qui tentent de nous refourguer leurs lots) alors qu'en réalité, c'est assez simple à mettre en place. Évidemment, tout dépend de la surface de votre jardin !

jardin de juillet 2009 : mise en place de la bâche

cocktail parasolUne fois n'est pas coutume, je suis rentré chez mes parents en Bretagne pour passer un bon petit week-end tranquillement installé sur l'une des chaises longues du jardin. Sept heures de route plus tard - merci la 19 ! - j'arrive juste à l'heure pour le petit vin blanc sous la tonnelle.

Aujourd'hui, il fait 28 degrés à l'ombre du parasol et je regarde le parasol miniature tourner dans mon cocktail au rythme de la fonte rapide des glaçons, la petite brise estivale me caressant l'espace entre mes orteils.

Complètement relax.

C'est ce que j'appelle un bon mini-break. Quelques jours de répit avant la tornade de stress qu'appelle la fin de l'année scolaire.

Il fait beau, profitons-en. Le site prend comme moi quelques jours de vacances. Si vous avez l'occasion de faire de même, lâchez-vous !

Jardin

Cela fait déjà une semaine que je suis en vacances et je n'ai pas arrêté de ranger chez moi : je me suis sérieusement occupé du jardin en taillant toutes les haies (sapins et troènes), descendu un arbre de 3 mètres, taillé le photinia en forme de rubis - ça, ça m'éclate, personne n'en a un de cette forme et ça en jette vraiment ! - commencé à arracher le lierre d'une rocaille, fait crever le lierre le long du mur et tondu la pelouse. Phewww. Je précise que j'ai descendu la haie de sapin d'environ 2 mètres, découvrant une fenêtre haute de l'atelier d'un de mes voisins. Ce qui est drôle, c'est que je n'avais jamais vu cette fenêtre. Cela va lui faire tout bizarre d'avoir la lumière du jour dans son atelier !

Gros rangement à l'intérieur aussi, j'ai fait un bon ménage de printemps. Personne n'aime ça mais on se sent bien une fois qu'on contemple l'œuvre accomplie. Un peu comme le footing tiens.

España

Et bien sûr, fidèles à l'habitude que nous avons prise il y a 3 ans, nous repartons en Espagne, toujours du côté de Tarragone. La variante cette année, c'est que nous serons... 9 ! Autant dire que ça va changer quelques habitudes.

Le site part donc lui aussi en vacances quelques jours. Certains articles ne seront donc pas mis à jour comme à l'accoutumée mais ce n'est que partie remise. A la semaine prochaine !

Depuis le week-end dernier, il y a de la neige qui tombe par intermittence dans le département. La rentrée s'est faite avec les boules de neige. Les élèves adorent ça visiblement : ils passent leurs récrés les doigts dans la neige, en socquettes et Converse et ensuite viennent se plaindre qu'il ne fait pas 25° dans la classe !

Voici une photo de jardin sous la neige, prise lundi soir :

jardin_snow_200901

Et bien voilà, les vacances d'été tirent vers leur fin et j'ai comme l'habitude l'impression de ne pas en avoir eu assez... ce doit être le comble du prof ça non ?!

Nous n'avons vraiment pas été gâté cette année au niveau du temps en Bretagne - encore pire que l'année dernière. Je n'ai jamais été aussi peu à la plage me baigner, alors que j'adore ça. Et je sens bien que septembre, mois de rentrée par excellence, va être magnifique !

Je suis rentré chez moi et, constatant que mon principal m'avait déjà envoyé le programme de la première journée de rentrée par email (nous sommes harcelés en permanence sur notre boîte mail désormais !!), ai passé la journée d'hier à rapproprier un peu le jardin, qui a très visiblement bien souffert de la chaleur - LUI ! - et à remplir le frigo.

Coupe-coupeJe viens de sortir mes outils de jardin histoire de rapproprier un peu le tout. Premier objectif : tailler la haie de troènes du côté est.

J'ai tout rabattu à hauteur de ma tête. Cela a plusieurs avantages : c'est beaucoup plus facile à couper parce que l'on n'a pas besoin d'escabeau, la haie devrait s'étoffer un peu du bas et cela fait très net une fois que tout est fini.

Il me reste encore les sapins du côté ouest à tailler et ce fichu lierre qui court tout le long du mur (et de ma pelouse d'ailleurs) à faire crever. Le désherbant au chlorate de soude devrait lui régler son compte - je l'espère en tout cas !

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :