Tag

geek

Browsing

Mr. Robot revient sur USA Network pour la seconde saison.

Mr. Robot saison 2 photo

Dans cette nouvelle saison, un mois a passé depuis le piratage massif des données de ECorp par Fsociety et Eliott apparait plus déconnecté que jamais : il tente de garder le contrôle sur Mr. Robot mais celui-ci devient impatient, voire complètement psychopathe.

Réfugié chez sa mère, coupé de toute technologie, Eliott est à la recherche d’une normalité qui lui serait salvatrice. Il ne sait pas ce que c’est qu’être comme tout le monde, alors il s’est forgé un planning fixe qu’il suit rigoureusement, heure par heure, afin de donner l’impression que son existence est structurée. En réalité, il s’est construit une illusion à laquelle il ne croit pas réellement et c’est le doute qui permet à Mr. Robot de passer et de menacer de tout faire exploser.

Son état est encore fragilisé quand Gideon Goddard lui rend visite et menace de révéler au FBI qu’il soupçonne son ancien employé d’avoir utilisé les moyens d’Allsafe pour permettre le piratage.

La narration est déconstruite et il est même parfois difficile de savoir ce qui est censé être vrai et ce qui ne l’est pas. La confusion ne prend pas pour autant le dessus, car si Eliott se bat pour garder le contrôle, tout ne tourne pas autour de lui. Darlene le fait justement bien remarquer quand elle tente de rallier ses troupes pour la suite de son plan.

Dans ce sens, il est important de bien se souvenir tout ce qui s’est passé auparavant : les rappels sont utilisés pour replacer l’histoire mais ne redonnent pas toutes les clés de celle-ci. Cela participe indéniablement à faciliter l’immersion dans l’ambiance parfois étouffante de la série.

Tiens, YouTube vient encore de me proposer une petite vidéo musicale tout à fait loufoque.

Martin Mollin, artiste suédois qui oeuvre aussi sous le pseudonyme Wintergatan, a réalisé une machine capable de créer de la musique à partir de billes qui tapent sur des bouts d’instrument.

Au bout de quatorze mois de plans et de réalisations, Wintergatan a dessiné, découpé et assemblé des pièces de bois, cordes, bouts d’instruments pour finalement obtenir un résultat poétique et surprenant.

Voici donc la Marble Machine :

Je trouve le résultat très entêtant, extrêmement poétique et bien réalisé. Cela fait même un peu penser à un univers post-rock, voire de science-fiction.

Dark Net est une série documentaire sur les nouvelles technologies et les secrets du web, diffusée sur Showtime.

Dark Net saison 1 photo

Les dernières avancées dans la technologie nous ont permis de nous connecter de manière étonnante. Série documentaire qui explore les frontières du web et les personnes qui les fréquentent, Dark Net jette un œil à la fois révélateur et d’avertissement sur ce que l’on peut trouver dans les profondeurs d’Internet.

Cette série, que je vous recommande chaudement, est provocante et suscite la réflexion sur ce qu’est Internet aujourd’hui et sur ce qu’il pourrait devenir demain.

Chaque épisode met en lumière une frontière à la fois excitante et qui ne cesse d’être repoussée, où les gens peuvent faire ce qu’ils veulent et voir ce qu’ils veulent, que ce soit autorisé ou non.

C’est une très bonne porte d’entrée pour le grand public ou le profane qui cherche à découvrir l’envers du décor, qui peut aussi s’avérer bien scabreux par endroit. Divers sujets bien différents sont abordés, le panel est large et très intéressant.

J’ai travaillé avec mes classes de secondes sur le deuxième épisode pour lancer un débat sur les nouvelles technologies et la dérive du traitement des informations personnelles sur Internet. Cela a très bien fonctionné pour déclencher la parole et les avis contradictoires.

Huit épisodes sont prévus pour cette première saison.

Cette semaine, j’ai fini de corriger les expressions écrites sur l’usage des nouvelles technologies de mes chers secondes.

Grosso modo, ils ont bien joué le jeu et ont parlé de l’importance de la vie privée, des dangers de trop dévoiler sa vie sur les réseaux sociaux à titre personnel (harcèlement, moqueries) et professionnel (recruteurs qui scrutent vos profils), de l’importance des écrans dans nos vies…

Mon tas de copie descend gentiment lorsque tout à coup, une petite perle. Comme les copies ne sont pas anonymes, il est très facile de savoir à quoi s’attendre avec certain(e)s élèves et, lorsque je me saisis de la feuille, je me délecte déjà de ce que je vais bien pouvoir y lire.

Et ce serait un euphémisme de vous dire que je n’ai pas été déçu. Je vous livre la fin de sa lettre sur l’importance des écrans dans nos vies:

Grading papers with Mister B. : "only the brave are really allowed to surf on the Internet" photo

Mon élève est donc plutôt gamer et semble avoir une bonne connaissance de ce qu’est Internet (ce qui, soit dit en passant, n’est pas vraiment le cas de tous les élèves, du moins en seconde).

Mr. Robot est une série diffusée sur USA Network.

mr-robot

Elliot Alderson (Rami Malek) est un jeune informaticien antisocial habitant New York qui décide qu’il ne peut vraiment interagir avec les gens qu’en les manipulant grâce à l’ingénierie sociale (social engineering en anglais).

Il travaille pour une entreprise de sécurité la journée, devient hacker justicier la nuit, et une organisation de hackers underground tente de le recruter pour faire tomber les 1% de la population qui détient toutes les richesses. Un de ses clients devient la cible d’attaques et ses deux mondes entrent alors en collision.

Elliot rencontre un mystérieux anarchiste connu sous le pseudonyme de « Mr. Robot », qui recrute Elliot pour son équipe de hackers, « fsociety ». La série suit les efforts de Mr. Robot pour engager Elliot dans sa mission pour détruire l’entreprise qu’Elliot est payé pour protéger.

Torturé par sa conscience, Elliot parviendra-t-il à résister à l’occasion de faire tomber les dirigeants de multinationales qui dirigent (et ruinent du même coup) notre monde ?

Introduction

Il n’existe pas vraiment de règles pour régir Internet, à part les quatre règles standard qui mettent tout le monde d’accord (règles 1, 2, 33, 34, et 35) plus quelques autres règles inventées d’on ne sait où.

Les règles 12 et 13, cependant, sont appliquées universellement et sans pitié, que vous soyez d’accord ou non et la réputation de certaines personnes est régulièrement détruite lorsque ces règles sont brisées.

Même si les règles 8 et 9 s’appliquent spécifiquement à /b/ sur 4chan, en réalité elles s’appliquent à n’importe quel forum modéré sur Internet.

Plusieurs de ces règles font office d’observations à la philosophie Internet : elles ne décrivent pas comment les gens doivent se comporter en ligne mais plutôt comment ils se comportent véritablement. C’était aussi le cas sur Usenet – avant /b/ – qui avait pour réputation d’être moins hostile : elles peuvent être considérées comme un artifact important de l’histoire d’Internet

keep-calm-and-obey-the-rules-24

Game of Thrones a repris récemment la semaine dernière et les geeks (lecteurs de la saga ou fans de la série) ont déjà commencé à visionner les premiers épisodes de la nouvelle saison.

Histoire de se replonger un peu dans la série, voici une version smooth jazz du thème de la série, interprétée par Scott Bradlee et Dave Koz :

The band:
Dave Koz – sax
Adam Kubota – bass
Allan Mednard – drums
Scott Bradlee – piano

C’est très certainement la version la plus relaxante à ce jour.

LA surprise de l’année, c’est le retour de The IT Crowd pour un unique épisode d’une heure.

it-crowd-s5

La production de « The Internet Is Coming », l’ultime épisode de la série, a commencé en 2011 et le tournage a eu lieu en juillet 2013 pour une diffusion fin septembre sur Channel 4.

Voici les quelques mots de Chris O’Dowd (Roy) après le tournage de la finale :

« It was lovely to say hello to the characters again – but also to say goodbye to them. I think we’ve probably done it now and I’d be surprised if we did any more. »

Une vidéo devient virale lorsque Jen renverse une tasse de café sur une sans-abri et Roy est catalogué comme un raciste des personnes de petite taille après s’être disputé avec l’une d’entre elles.

Retour sur l’émergence des mouvements de défense des libertés sur Internet, nés en réaction à la régulation croissante du Web par les gouvernements et les multinationales. Avec Richard Stallman, l’inventeur des logiciels libres, Rick Falvinge, créateur du Parti pirate suédois, et Julian Assange, fondateur de WikiLeaks.

arte-contre-histoire-internet

Internet a été créé par des hippies tout en étant financé par des militaires ! Cet improbable choc des cultures a donné naissance à un espace de libertés impossible à censurer ou à contrôler. C’est pourtant ce que cherchent à faire, depuis des années, un certain nombre de responsables politiques, poussant hackers et défenseurs des libertés à entrer dans l’arène politique.

Le documentaire, qui dure 87 minutes, a été écrit par Julien Goetz et Jean-Marc Manach (célèbre pour dénoncer la surveillance des réseaux) et je vous le recommande vraiment, on apprend énormément de choses sur les débuts du réseau, sa philosophie, ses ennemis… c’est assez génial.

Vous pouvez regarder le documentaire sur ARTE TV+7 ou attendre la rediffusion d’Arte à la fin du mois, le 31 mai à 03h10.

C’est un peu l’histoire de ma vie à chaque fois que je veux fermer mon navigateur… :

firefox-too-many-tabs

Et tout en sachant que lorsque je vais le rouvrir la fois suivante, il chargera le nom de toutes les tabs d’ouvertes – il n’ouvre réellement que la tab affichée mais tout de même, cela prend un certain temps maintenant.

Bref, tout ça pour dire que je devrais faire le ménage – et donc compiler mes sources pour écrire des articles – mais je manque de temps en ce moment. Ce qui fait que chaque jour voit son lot de nouveaux onglets arriver. C’est un cercle geek vicieux.

Lazy Teenage Superheroes est un court-métrage réalisé par Michael Ashton avec un budget de seulement 300 dollars.

Nous suivons Ty qui essaie de motiver ses « super » amis – Mitch, Cal et Rick – pour arrêter de jouer aux jeux-vidéo, quitter le canapé et utiliser leurs pouvoirs pour essayer de sauver le monde.

Les effets spéciaux sont plutôt sympas, a mi-chemin entre Heroes et Misfits. Site officiel.

Ces derniers mois, j’ai passé un peu de temps à valider mes pages (HTML5) et à corriger quelques petits détails comme le chargement des javascripts en fin de page, l’optimisation de ma feuille CSS pour éviter les reflows… bref, j’ai optimisé le site.

Et bien voilà ce que cela nous donne chez GTmetrix :

et chez Pingdom :

La plupart des erreurs restantes sont dues à l’admin bar WordPress (surtout au niveau des CSS) et à la publicité, que je ne peux pas contrôler.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :