Tag

dialogues

Browsing

Avec mes collègues de l'équipe d'anglais, nous organisons quasiment chaque année (ou tous les 2 ans, selon les moyens) un voyage en Angleterre pour nos élèves. Or cette année, petit chamboulement.

Deux semaines avant le départ, nous recevons un petit coup de fil d'un journaliste de France 2 qui nous a demandé si nous étions partants pour être filmés pendant le voyage. C'était pour le magazine 13h15 le samedi, animé par Laurent Delahousse.

L'inspection académique, le rectorat et notre direction ayant appuyé le projet... nous avons accepté, sans vraiment savoir ce que cela allait donner. François-Julien - alias FidJi - nous a rassuré, ainsi que les parents d'élèves : le but du documentaire est de rappeler ce que cela fait de partir en voyage scolaire à l'étranger avec ses copains/copines quand on a 14-15 ans...

Nous voilà donc partis (48 élèves et 5 profs) avec l'équipe de tournage, composée de François-Julien Piednoir (reportage) et Vivien Roussel (images) capturant toutes les impressions de nos élèves ! Et bien voici ce que cela donne :

Je vous souhaite de très Joyeuses Pâques ! En prime, voici une petite blague de prof trouvée sur le blog du Web Pédagogique :

En voyant la foule de gens, Jésus alla sur la montagne. Et lorsqu’il fut assis les douze vinrent à lui.

Il leva les yeux sur ses disciples et dit: "Bienheureux en esprit sont les pauvres car le royaume des cieux leur appartient. Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés. Bienheureux les doux car ils possèderont la terre. Bienheureux ceux qui ont faim et soif de justice car ils seront rassasiés. Bienheureux les miséricordieux car ils recevront la miséricorde. Bienheureux ceux qui ont le cœur pur car ils contempleront Dieu. Bienheureux les pacificateurs, car ils seront appelés enfants de Dieu. Bienheureux ceux qui seront persécutés pour avoir choisi la juste cause, car le royaume de Dieu leur appartient."

Alors Simon Pierre dit: "est-ce qu’on doit apprendre tout ça ?"
Et André dit: "est-ce qu’il fallait l’écrire ?"
Et Philippe dit: "j’ai pas de feuille !".
Et Jean dit: "les autres disciples n’ont pas eu à l’apprendre, eux !"
Et Barthélemy dit: "est-ce qu’on l’aura en devoir ?"
Et Jacques dit: "est-ce qu’on sera interrogé sur tout ?"

Et Marc dit: "ça sera noté ?"
Et Matthieu quitta la montagne sans attendre et dit: "je peux aller aux toilettes ?"
Et Simon le zélote dit: "quand est-ce qu’on mange ?"
Et Judas dit enfin: "vous avez dit quoi après pauvres ?"

Alors un grand prêtre du temple s’approcha de Jésus et dit : "Quelle était ta problématique ? Quels étaient tes objectifs et les savoir-faire mis en oeuvre ? Pourquoi ne pas avoir mis les disciples en activité de groupe ? Pourquoi cette pédagogie frontale ?"

Alors Jésus s’assit et pleura.

Cela fait un bout de temps que je n'ai pas posté de strip, il est temps de remédier à cela. C'est une question récurrente, posée chaque année et les élèves pensent toujours être très subtils au moment où ils la posent...

Voici donc un petit florilège des réponses et réactions possibles aux questions stupides qui peuvent émerger en classe.

zep-mister-bean

Bon, vivement les vacances parce que là j'en ai un peu marre du collège. Ne pas avoir des élèves motivés, c'est une chose avec laquelle je compose tous les jours. Par contre avoir des gens qui arrivent en classe à l'heure qu'ils veulent, sans frapper à la porte et sans s'excuser pour ensuite gêner ceux qui suivent avec leurs bavardages et/ou réflexions à deux francs six sous (parce qu'ils n'ont ni livres ni cahiers non plus les pauvres chéri(e)s), ça commence un peu à me chauffer.

Résultat :

Comme je vous l'ai dit l'autre jour, je me suis mis à la recherche d'une voiture, en suivant vos conseils, indices et avis avisés. J'ai commencé par faire le tour des concessionnaires : Renault, Peugeot, Citroën, Volkswagen, Toyota, Ford, Opel... bref, on peut dire que j'ai fait le tour. J'aurais bien fait un tour chez Mercedes mais à moins de vendre un de mes reins, je ne crois pas qu'ils aient quelque chose à la portée de mon budget.

oui-oui voiture

Le tour des concessions

J'étais alors à Nantes, j'ai donc pris la route de Vannes, qui a l'unique avantage de regrouper tous les concessionnaires sur la même route et je les ai fait en enfilade. Je vous donne les quelques dialogues que j'ai eu, des fois ça vaut les dialogues ZEP de mes élèves !

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :