Tag

Bretagne

Browsing

Voici une magnifique vidéo de l’Office de Tourisme de Névez qui nous montrer quelques plages et quelques coins entre terre et mer sur la commune de Névez, dans le Finistère:

Entre Quimper et Lorient et plus précisément entre Pont-Aven et Concarneau, Névez, station littorale Sensation Bretagne, est idéalement située. Elle permet de se poser pour un week-end ou pour un séjour dans un coin adorable, préservé et calme. Sa situation remarquable permet aussi de découvrir très facilement toutes les richesses du Finistère et de la Bretagne Sud.

Les paysages sont préservés, et très diversifiés, les longues plages de sable fin flirtent avec les criques rocheuses. Eaux turquoise, anses sauvages, petits ports nichés au fond des rias telle est la carte de visite de ce petit coin de paradis finistérien.

Un vrai coin de paradis! <3

PS : petit jeu – saurez-vous retrouver tous les endroits capturés par le drone?

Cet été, j’ai vu Steve Hackett – , guitariste de rock progressif britannique, membre de Genesis de 1971 à 1977 – en concert lors des 90 ans du Festival de Cornouaille à Quimper, en compagnie de mes parents et de Cécile.

concert-20130726-steve-hackett-genesis-revisited-2

C’était le vendredi 26 juillet 2013 à 21 h 30 à l’Espace Gradlon. Cela n’a pas été facile de trouver où se garer mais nous y sommes parvenus, près des quais. Une petite marche plus tard, nous entrons sous le chapiteau. Il y a des chaises partout : dans la fosse et dans les gradins. Nous avisons une rangée de sièges dans les gradins, sans grands devant.

La salle se remplit assez vite de connaisseurs quinquas et sexas, venus retrouver une partie de leur enfance. C’est le moment de sortir chercher les bières. On s’installe, on discute. Les gens sont venus en groupe et se plaisent à faire quelques prédictions sur les morceaux que nous allons entendre.

Les lumières s’éteignent, le groupe arrive sur scène, tout le monde retient son souffle. Voici quelques vidéos pour vous donner un petit aperçu du concert du Steve Hackett Genesis Revisited Tour 2013, live in Quimper :

Blood on the Rooftops:

The Lamia:

Tchak-a-ta-chak-a-ta-chak-a-ta-chak.

Les lettres défilent devant mes yeux à demi-clos. Le bruit me rappelle une arme automatique. Je ferme les yeux un bref instant.

Lorsque je les rouvre, je suis embourbé jusqu’aux genoux. Mes vêtements humides me collent à la peau alors que quelques gouttes de transpiration coulent lentement le long de ma colonne vertébrale. Une patrouille de trois militaires passe devant moi sans me voir. Le vacarme est assourdissant, l’air est à la fois humide et âcre à cause des fumées. On ne voit rien à cinq mètres mais on entend des cris et des injonctions en plusieurs langues, dont plusieurs exotiques que je ne comprends pas. Je continue d’avancer, mon paquetage tapant durement contre mes reins, baïonnette au fusil.

Tchak-a-tachak-a-tachak-a-tachak.

Mes tympans bourdonnent. Putain de mission. Mais où est donc le reste de mon unité ?

Wedding ringCe weekend, c’était le mariage de Clémence et Arnaud. Je me souviens que juste après le CAPES, il y a donc 3 ans maintenant, Arnaud nous avait annoncé leur projet de se marier en 2008. On l’avait tous félicité, sans toutefois prendre conscience qu’il était déjà en train de tout planifier.

Trois ans plus tard, nous recevons le faire-part : le mariage est prévu le vendredi 25 juillet à Sarzeau, dans le Morbihan. Comme prévu. Il est vraiment trop fort Arnaud. En juin, nous avions dignement fêté son enterrement de vie de garçon. Vendredi, c’était le grand jour.

Arrivée en Bretagne sans encombres, malgré la chaleur étouffante dans la voiture : à quand la climatisation de série dans toutes les voitures ? Comme d’habitude, j’ai dû organiser un véritable déménagement : guitares, ampli, câbles et pédales d’effets, ordinateur, écran… bref, une voiture remplie pour deux mois d’utilisation intensive. Je me suis offert avant de partir une table de mixage (Behringer UB1204FX-Pro), histoire de pouvoir enregistrer quelques chansons pendant l’été. Cela fait trop longtemps que j’ai beaucoup d’idées et de matière à création non exploitée alors maintenant que j’ai un peu de temps devant moi, autant en profiter de manière constructive.

Sitôt arrivé, sitôt réquisitionné : ma voisine possède une LiveBox et ne peux accèder à Internet. Mon côté serviable a encore frappé : je lui dis que je passerai y jeter un coup d’oeil dans la soirée. Funeste erreur qui m’a acculté une bonne partie de la nuit… J’allume son PC, vérifie que sa LiveBox est correctement branchée : connexion impeccable au site de Wanadoo. Clic de la LiveBox : plus rien. 1er plantage du micro. Conflit entre Avast et Securitoo (solution antivirus & firewall payante de Wanadoo). Désinstallation d’Avast, de l’hyperthreading, d’un spyware. Plantages à répétition. Un disque dur présent mais 5 disques fantômes détectés par XP. Graveur de DVD non reconnu et ports USB qui ne fonctionnent pas. Merci la Camif ! Bref, une bonne soirée de perdue, cela faisait longtemps – presque un an jour pour jour en fait, date à laquelle la même voisine avait acheté son premier PC à crédit (les fameux NetUp).

Elle m’a donné rendez-vous demain car elle veut que je contacte la hotline Camif. Je sens un bon délire en perspective – faut que je pense à enregistrer la conversation. Vu l’ampleur du cas, je penche pour une solution un peu plus radicale : le formatage pur et simple – retour à la case départ. Un peu expéditif, certes mais je n’avais pas vu un tel brin depuis Windows ME, c’est pour dire !

Non, je ne suis pas mort… mais il pleut et je viens d’entamer une troisième partie de Scrabble evec mes grands-parents, qui sont descendus me voir une semaine en Bretagne. En plus il pleut donc on va bientôt switcher sur une partie de rami. C’est bien la Bretagne mais quand il pleut, c’est pas toujours marrant.

A noter la nouvelle version d’XP-antispy : on peut désormais désactiver les Javascripts et les ActiveX d’IE 6. La version française n’est pas encore disponible mais cela n’est qu’une question de jours.

Enfin bon, je rentre à Nantes dimanche soir parce que je me suis aperçu hier que ma voiture devait passer au contrôle technique il y a de cela 3 mois ! Du coup j’ai mis de nouveaux pneus à l’avant et j’ai retiré mon attache-remorque à moitié bouffé par la rouille. Le coût total de l’opération reste encore à déterminer…