Tag

apple

Browsing
ubuntu-update

J’ai récemment hérité d’un MacBook Pro, sur lequel j’ai installé Ubuntu.

Depuis quelques années maintenant, la société Canonical qui publie Ubuntu a fait le choix d’imposer un nouveau bureau, appelé Unity, qui s’adresse aux petits écrans des laptops et autres netbooks.

Personnellement, je ne suis pas fan du bureau Unity et préfère retrouver un bureau Gnome (à prononcer Génome) plus classique, avec des menus qui me permettent d’accéder aux applications.

Plusieurs solutions s’offrent à nous : on peut retrouver Gnome Classic (basé sur Gnome 2), ou alors installer des bureaux plus récents comme MATE ou Cinnamon, tout deux développés par l’équipe de Linux Mint.

Sur mon Ubuntu, j’ai opté pour Gnome Classic, certes vieillissant mais qui me convient bien. Voici donc comment l’installer.

Installer le bureau Gnome Classic

Pour installer Gnome Classic Desktop, il suffit de mettre à jour nos dépôts et d’installer le paquet gnome-session-flashback:

sudo apt update && sudo apt install gnome-session-flashback

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à quitter votre session.

Au démarrage de la nouvelle session, cliquez sur le logo Ubuntu à droite de votre nom d’utilisateur et enfin sélectionnez Gnome Flashback (Metacity):

Ubuntu: installer un autre bureau qu'Unity et retrouver Gnome Classic photo

Entrez votre mot de passe de session: vous venez de retrouver Gnome Classic !

Ubuntu: installer un autre bureau qu'Unity et retrouver Gnome Classic photo 1

Si vous suivez l’actualité web, vous avez forcément entendu parler de la dernière innovation d’Apple – l’iPhone – téléphone sans touches à écran tactile qui possède les fonctionnalités de l’iPod, d’un visionneur de photos et d’un PDA dernière génération. La chaîne CBS en a fait un excellent reportage que vous propose ici :

L’iPhone ne doit sortir que dans 6 mois (au prix de 399$) mais il bénéficie d’un buzz phénoménal depuis sa présentation au salon Mac World.

iPodL’iPod 4G de 40 Go que je possède vient de perdre ses fichiers mystérieusement. En fait, c’est un peu plus complexe que cela. Les fichiers étaient présents sur le disque mais on ne pouvaient les lire ou même les afficher depuis l’iPod ou autre lecteur audio. C’était comme si on avait éffacé la table des matières (table of content ou TOC) du disque, à la manière d’un formatage rapide d’un CD ou d’un disque dur.

Ma mission : tenter de récupérer les quelques 30 Go de données.

Récupération des données

J’ai commencé par copier les fichiers que j’avais mis à la main sur l’iPod en passant par l’explorateur : comme je m’en sers comme d’une grosse clé USB, j’ai facilement récupéré une dizaine de gigas de programmes et l’image de mon disque principal avec laquelle je me balade toujours. Cela permet de la monter facilement sur n’importe quel PC et d’accèder à mes données. Très pratique. Pour la musique par contre, la tâche a été plus ardue : les logiciels ne voyaient qu’une table des matières vides et ne pouvaient rien récupérer. Par chance, j’avais une vieille copie d’iPod2PC, la version 1.00 Beta, qui est la seule ayant été capable de lire les données. Cela m’a permis de retrouver une dizaine de gigas de musique, classés par artiste et albums. Cette version d’évaluation m’en a sauvé le tiers à peu près.

Mise à jour et formatage

Une fois les données récupérées, j’ai mis à jour le firmware de l’iPod et j’ai dû installer iTunes, chose qui me deplaît au plus haut point, afin de déverrouiller l’iPod. En effet, l’iPod est par défaut inactif et doit être validé via iTunes exclusivement. Bonjour l’interopérabilité, bienvenue chez Apple. La prochaine fois, j’y réfléchirai à deux fois avant de choisir la pomme.

Conclusion

Pourquoi l’iPod a-t-il perdu ses données ? Mystère ! Tout fonctionnait il y a encore un mois, je penche pour une sorte de démagnétisation pendant l’un des transports. Cela devrait nous rappeler que ce n’est qu’un disque dur habillé de manière élégante, rien de plus et qu’il est donc soumis au mêmes contraintes. Faîtes des backups réguliers, je viens de tester CopyPod et cela fonctionne très bien.

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: