Voici venue l’heure de l’explication tant attendue : et oui fidèle lecteur (lectrice) tu sauras tout (ou presque) sur la nature de ce blog à la fin de cette lecture.

Tout d’abord, ce blog est un moyen de renouer avec la langue de Molière car cela fait quelques années déjà que je n’écris plus qu’en anglais. En effet, 95% de SkyMinds.Net est écrit en anglais, tout comme la plupart de mes échanges par mail et la majorité de mes cours de fac. Quasiment tous les livres que je lis sont en anglais et il vient un moment où l’on ne sait plus si un mot est français ou anglais (sans même parler de l’orthographe). Ou alors, on discute avec quelques copains (copines) et la conversation est momentanément suspendue parce que le mot français ne veut pas sortir : l’image est bien là mais seul le mot anglais me vient à l’esprit. Wireless est donc un moyen simple et efficace d’écrire un peu sans avoir à faire un plan en 3 parties…

Pourquoi ce blog s’appelle-t-il Wireless ? Cela n’a rien à voir avec les téléphones portables. Wireless est ici pris dans le sens « sans attaches », libre : je peux poster de n’importe où et m’étendre sur n’importe quel sujet. La bannière résume d’ailleurs assez bien à l’idée.

Enfin, vous aurez sûrement remarqué que certains posts sont en français et d’autres en anglais : cela dépend de mon humeur et des sujets abordés. Il y a des fois où cela passe mieux en français et vice-versa. Voilà !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

A lire :  La nouvelle Citroën C4 et l'indestructible R19

Articles en rapport:

Matt
Author

Matt est formateur, développeur expert WordPress et WooCommerce, et administrateur réseau chez Codeable.

2 Comments

    • Matt
      Matt Reply

      J’ai installé un plugin qui retweet les anciens articles pour tester mais apparemment il s’emballe un peu. Je vais espacer tout ça un peu.

Écrire un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :