Author

Logales

Browsing

Bonjour à tous,

Cette vidéo est une petite bombe dans le monde bien propre sur lui de l’univers de la musique. Les entreprises du disque sont prêtes à tout pour nous vendre des artistes fadasses et sans aucun talent vocal.

La technique moderne est heureusement là pour les sauver et tromper les honnêtes consommateurs que nous sommes. Autotune est la plus connue de ces béquilles technologiques mais dans le document qui suit, le scandale de l’aide technique remonte à une époque bien plus lointaine que vous ne le pensiez.

Je vous laisse donc écouter à quoi ressemblait vraiment l’œuvre des Beach Boys.

Edifiant, non ?!

Hé non, je ne vais pas vous parler des apéricubes proposés par notre ami la vache qui rit ! Le sujet de ce petit billet est un jeu qui fait beaucoup parler de lui en dépit de ses graphismes cubiques.
Minecraft, puisqu’il faut le nommer, vous propose un monde virtuel aux formes très cubiques et qui vous offre des possibilités non pas infinies mais limitées à votre imagination.

Deux grands modes de jeu sont présents pour l’instant, car le jeu est encore en mode bêta, le mode bac à sable dans lequel vous construisez votre petite maison pour vous abriter des dangers qui vous guettent la nuit tombée et dans lequel vous faites appel à vos talents de mineur pour trouver les ressources nécessaires à vos constructions ; et le mode survie dans lequel vous vous fixez des objectifs de survie ainsi que des défis.

De nombreuses vidéos circulent sur youtube et qui montrent des joueurs en pleine action en solo, en duo ou en multijoueur. Mon duo préféré est britannique, il s’agit de Simon et Lewis qui composent l’équipe du Yogcast dont les exploits sont visibles ici ! Mon francophone préféré est Iplay4you qui s’est fixé des défis hardcore que l’on peut suivre ici !

Je teste le jeu depuis une quinzaine de jours et j’avoue bien m’amuser. J’ai même testé le multijoueur hier soir en duo et ça promet :)

De plus, une quantité de mods incroyables permettent d’enrichir le jeu en ajoutant des tonnes de fonctionnalités selon les goût de chacun !

Alors si le coeur vous en dit vous pouvez tester le jeu sur le site officiel : Minecraft.

Et peut-être nous croiserons-nous !

logales-velo-merBon, je profite des quartiers d’été pour faire un petit peu de publicité pour mon petit blog perso qui comme le titre l’indique raconte quelques péripéties vécues sur les routes à vélo.

Alors certes, la majeure partie du site est très personnelle mais au hasard des archives vous trouverez quelques renseignements intéressants sur des parcours possibles, des adresses chambre d’hôte qui nous ont plu et d’autres remarques sur les régions traversées.

Comment est né ce site ?  Hé bien, c’est une copie du blog que j’ai tenté de tenir pendant mon séjour en tant que stagiaire en Lorraine (anglais, mirabelles et voluptés) mais qui bien sûr parlerait de vélo. Tout est parti d’une petite idée entre amis : rallier autant que possible les sources des cours d’eau qui arrosent notre région du Nord-Pas-de-Calais. La première épopée nous emmena dans l’Aisne aux sources de l’Escaut.

Le reste vous pourrez le découvrir si le cœur vous en dit. Mais comme je le disais en préambule, il y a beaucoup d’anecdotes très personnelles, cependant vous pourrez également jeter un coup d’œil aux liens qui vous envoient sur des sites pratiques pour préparer ces parcours.

Les messages sont les bienvenus sur : Vélo,Gastronomie et Voluptés !

inkariam

Ikariam, une consonance grecque voulue par les créateurs de ce jeu de gestion gratuit en ligne qui va vous mettre aux commandes d’une cité antique grecque.

L’inscription se fait de manière classique : après vous être rendus sur le site français du jeu, vous choisissez un pseudonyme qui vous servira d’identifiant, un mot de passe et, chose importante, le serveur sur lequel vous voulez jouer.

Le principe est simple : il vous faut évoluer en construisant des bâtiments, en développant la recherche scientifique, en bâtissant une armée capable de vous défendre ou d’attaque d’autres joueurs, et en communiquant avec la communauté des joueurs.

On pourrait croire ce genre de jeu chronophage, mais il n’en est rien. En effet, les constructions à la différence d’un Sim City, d’un Caesar ou d’un Pharaon ne sont pas effectuées immédiatement. En plus des ressources nécessaires à l’élévation du bâtiment, il vous faudra compter un capital temps avant de pouvoir envisager de bâtir autre chose. Au départ les constructions se font rapidement, mais au fur et à mesure, le temps de construction deviendra beaucoup plus long. Deux avantages à ce système : premièrement, vous lancez une construction le matin, par exemple, et au retour de votre dure journée de labeur, vous n’aurez plus qu’à en entamer une autre; enfin, cela promet un jeu de longue haleine…

Quatre grandes caractéristiques sont présentes.

  1. La partie construction que j’ai évoquées ci-dessus. Qui vous permet de gérer vos ressources, l’évolution de vos bâtiments ainsi que le type de bâtiment que vous souhaitez installer. Certains, indispensables, vous permettent d’acheter des navires pour commercer, de lever des armées pour vous défendre, des cachettes pour espionner vos voisins et empêcher d’être espionné. D’autres, sont à choisir selon ses goûts car les terrains disponibles sont restreints.
  2. La partie armée. Celle-ci vous permet de gérer le déplacement de vos navires commerciaux ou de guerre. Ainsi que de voir les attaques dont vous avez été victimes ou que vous avez déclenchées.
  3. La partie recherche vous donne un aperçu des découvertes à effectuer pour profiter de telle ou telle amélioration de vos villes.
  4. La partie diplomatie vous permet d’entrer en contact avec d’autres membres afin de régler des conflits de manières diplomatique ou de communiquer  avec une alliance.

Si vous êtes fans de mangas et d’animes, je ne saurais trop vous conseiller BLEACH. Anime aux multiples rebondissements, l’histoire suit les aventures de Kurosaki Ichigo, jeune lycéen sans histoires, qui va devenir suite à une rencontre imprévue Shinigami.

En résumé le travail d’un Shinigami est de faire le tri entre les âmes qui n’arrivent pas à quitter la terre, les gentilles âmes vont à Soul Society, les méchantes appelées Hollow sont détruites. Kurosaki est capable de faire ce travail car il possède un don unique, celui de voir les âmes. Ses aventures débutent donc par sa découverte de Soul Society qui est chargée de la bonne marche du monde des morts tout en assurant la défense des humains contre les vilains Hollows qui se nourrissent d’âmes vivantes.

Cela ne va pas s’arrêter là et de nombreux personnages viendront épauler Ichigo dans sa quête de justice. Peu apprécié de Soul Society qui voit en lui un gêneur, Ichigo n’aura qu’une idée en tête : protéger ses amis coûte que coûte. Divisé en plusieurs “arcs”, l’anime suit la progression du manga tout en insérant de temps à autres des histoires inédites.

Les génériques sont aussi des petits bijoux par leur graphisme varié et leur musique entraînante. Au départ, cet anime peut sembler réservé aux adolescents mais l’histoire puisant dans des thèmes relativement variés permet de plaire au plus grand nombre : il y a beaucoup de baston mais pas seulement !

bleach