Cela doit être dû au petit train d’hier soir… nous nous réveillons à 10:30 et constatons avec stupeur que nous avons loupé le petit déjeuner!

Notre surprise passée, nous nous mettons en route et, à l’heure où nous arrivons en ville, optons pour un déjeuner rapide chez Burger King. Une fois Cécile rassasiée, nous pouvons repartir.

Nous optons pour la visite du château de Prague et de la Cathédrale St Guy (Saint Vitus en anglais).

prague-st-vitus

Nous prenons le billet qui permet aussi de voir la basilique et la Golden Lane. On y voit la maisonnette de 12m² dans laquelle Kafka est supposé avoir écrit un de ses ouvrages. On reste plutôt sceptique face à cette annonce de la vendeuse qui s’empresse de nous demander notre pays d’origine et de nous montrer quels ouvrages acheter…

Nous passons notre chemin et optons pour la visite du musée des armes et armures. C’était vraiment super de voir toutes les évolutions au fil du temps.

Plastron
Plastron

Matt en a aussi profité pour s’essayer au tir d’arbalète: 3 tirs pour 50 couronnes, soit deux euros! Tir en plein dans le mille au premier essai, même le camelot était impressionné.

matt-arbalete-tir

matt-arbalete

A la fin de la visite, il y a une pièce qui rassemble tous les instruments de torture du Moyen-Age, cela donne le frisson :

prague-instruments-torture

prague-chaise-torture

Quand nous sortons de l’enceinte du château, nous admirons une très belle vue de Prague et de ses toits rouges :

prague-vue-du-chateau

Ensuite, retour en centre-ville pour reprendre une bière au bar à train et nous sommes allés dans un excellent restaurant indien qui est devenu notre restaurant indien numéro 1 et pourtant, Dieu sait que nous les écumons!

A lire :  Un restaurant New-Yorkais, 6 personnes et une addition à 47 221,09 dollars... vous avez dit "salée" ?

Nous avons été impressionnés par le prix de la bière à Prague : non seulement elle est moins chère que l’eau, mais en plus pour deux pintes, on s’en tire pour 2.50 euros. On s’est souvenus avec douleur du prix d’une pinte à Paris…

prague-facture-pinte-vytopna

Retour tranquille à l’hôtel.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Une semaine à Prague : château de Prague, torture et tir à l’arbalète

par Matt Lecture: 2 min
0

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: