Tag

VirtualBox

Browsing

Si vous utilisez Local by Flywheel pour développer un site WordPress en local, il peut arriver que la machine virtuelle ne réponde plus et ne veuille plus redémarrer, ce qui rend toute utilisation de Local impossible.

Voici donc comment redémarrer la machine virtuelle de Local by Flywheel.

Si la machine virtuelle ne répons plus, il faut redémarrer la VM local-by-flywheel dans VirtualBox.

  1. Ouvrez VirtualBox
    • macOS: appuyez sur Command + Espace et tapez « VirtualBox » et validez avec Entrée pour ouvrir VirtualBox
    • Windows: ouvrez le menu Démarrer de Windows ettapez « VirtualBox » et validez avec Entrée pour ouvrir VirtualBox
  2. Faites un clic droit sur local-by-flywheel et cliquez sur Fermer » Redémarrage ACPI
  3. Attendez que la machine virtuelle affiche « Powered Off… »
  4. Si la machine virtuelle n’affiche pas « Powered Off… » après 5 minutes, répétez l’étape 2 et sélectionnez Fermer > Éteindre.
  5. Fermez VirtualBox
  6. Ouvrez de nouveau Local

J’espère que cela peut vous aider. La machine virtuelle a souvent tendance à planter et fermer/réouvrir Local ne suffit pas toujours. Il faut vraiment relancer le conteneur sous VirtualBox puis relancer Local.

J’ai toujours eu un peu de mal avec l’installation et la mise à jour de VirtualBox sous Linux. Il ne faut pas l’installer via les dépôts Ubuntu car ceux-ci deviennent vite obsolètes et ne seront proposées que les mises à jour de sécurité.

Il vaut donc mieux installer VirtualBox directement depuis Oracle, en installant d’abord le noyau linux, les entêtes du noyau et dkms pour éviter toutes les erreurs récurrentes au démarrage de l’application.

Voici ce que j’utilise désormais : tout est automatisé et ne prend que quelques secondes.

Etape 1 : installation des paquets pré-requis

On installe dkms et le noyau linux pour résoudre tous problèmes de dépendances ultérieurs :

sudo apt-get install build-essential dkms linux-source linux-headers-`uname -r`

Cela évite, entre autres, de tomber sur cette erreur lors du lancement d’une machine virtuelle :

Kernel driver not installed The VirtualBox Linux kernel driver (vboxdrv) is either not loaded or there is a permission problem with /dev/vboxdrv. Please reinstall the kernel module by executing
‘/etc/init.d/vboxdrv setup’
as root.

Etape 2 : installation de VirtualBox avec le PPA d’Oracle

Installation de VirtualBox en une seule commande :

echo "deb http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian `lsb_release -sc` contrib" | sudo tee -a /etc/apt/sources.list.d/virtualbox.list && wget -q http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian/oracle_vbox.asc -O- | sudo apt-key add - && sudo apt-get update && sudo apt-get install virtualbox-4.3

Avec cette commande, on télécharge la clé Oracle pour VirtualBox, on installe le dépôt de VirtualBox en fonction de notre version de Linux, on rafraichit la liste des paquets et on installe la dernière version de VirtualBox.

De temps en temps, il arrive qu’en faisant un apt update, on obtienne quelques erreurs de clés GPG, soit parce qu’elles ont changé, soit parce qu’elle n’ont pas été ajoutées en même temps que les dépôts auxquels elles sont associées.

Voici une petite compilation des situations que j’ai connu jusqu’à présent.

La clé publique n’est pas disponible : NO_PUBKEY

Le message d’erreur habituel, dont voici un exemple :

W: GPG error: http://ppa.launchpad.net maverick Release: Les signatures suivantes n'ont pas pu être vérifiées car la clé publique n'est pas disponible : NO_PUBKEY 632D16BB0C713DA6

Edit : voici une simple commande Shell qui permet de récupérer la clé et l’ajouter au trousseau directement, en une seule ligne de code:

sudo apt-get update 2>&1 | 
sed -ne 's?^.*NO_PUBKEY ??p' |
xargs -r -- sudo apt-key adv --keyserver keyserver.ubuntu.com --recv-keys

Si vous souhaitez faire cela manuellement, voici la méthode manuelle :

Ce qui est important ici, c’est le code de la clé : 632D16BB0C713DA6. Nous avons besoin des 8 derniers caractères de cette clé pour taper notre commande. Ces 8 caractères sont 0C713DA6 donc dans le terminal, on entre :

gpg --keyserver hkp://keyserver.ubuntu.com:11371 --recv-key 0C713DA6

puis :

gpg -a --export 0C713DA6 | sudo apt-key add -

On relance enfin la mise à jour :

apt-get update

La clé ayant été ajoutée, le message d’erreur disparaît.

Maintenant que notre iPod Touch a été mis à jour dans iTunes avec le firmware 3.1.3, nous allons procéder au jailbreak de l’appareil.

Certain(e)s vont sûrement me demander ce qu’est le jailbreak : littérallement, il s’agit d’une évasion de prison en anglais. Appliqué à l’iPhone/iPod/iPad, il s’agit de s’évader des contraintes imposées par Apple et augmenter les fonctionnalités de son appareil : changement des thèmes/icônes/fonds d’écrans, ajout de sonneries, ajout d’applications… bref, c’est un peu comme si vous libériez votre appareil !

Je suis toujours dans VirtualBox, dans une machine virtuelle qui fait tourner Windows XP SP3 mais le principe est le même sur une installation Windows standard.

Après avoir activé la prise en charge des périphériques USB dans notre machine virtuelle, nous allons voir comment mettre à jour le firmware de l’iPod Touch.

Nous lançons donc notre machine virtuelle, qui se trouve être Windows XP SP3 totalement patché.

Installation d’iTunes

Pour commencer, il nous faut télécharger et installer iTunes, condition sine qua non pour mettre à jour l’iPod Touch. Je rêve que cela puisse se faire un jour depuis Ubuntu… Installez-le avec les options par défaut.

Je me suis mis en tête de mettre à jour le firmware de mon iPod Touch, étape préliminaire avant un futur jailbreak. Je boote donc sur ma partition Windows XP, branche l’iPod… et l’ordinateur redémarre sauvagement !

Là, je ne cherche même plus à comprendre. Je reboote sous Ubuntu et installe VirtualBox pour créer une installation virtualisée de Windows XP.

Installation de VirtualBox

Il existe 2 paquets pour VirtualBox sous Ubuntu : un paquet libre (virtualbox-ose) et un paquet propriétaire (virtualbox-3.1 à l’heure où j’écris cet article). Et bien une fois n’est pas coutume, il faut installer le paquet propriétaire : le paquet libre ne prend pas en charge l’USB (ballot non ?).

Installez donc virtualbox depuis Synaptics ou via le terminal :

sudo apt-get install virtualbox-3.1

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :