Tag

Tarragone

Browsing

Jardin

Cela fait déjà une semaine que je suis en vacances et je n’ai pas arrêté de ranger chez moi : je me suis sérieusement occupé du jardin en taillant toutes les haies (sapins et troènes), descendu un arbre de 3 mètres, taillé le photinia en forme de rubis – ça, ça m’éclate, personne n’en a un de cette forme et ça en jette vraiment ! – commencé à arracher le lierre d’une rocaille, fait crever le lierre le long du mur et tondu la pelouse. Phewww. Je précise que j’ai descendu la haie de sapin d’environ 2 mètres, découvrant une fenêtre haute de l’atelier d’un de mes voisins. Ce qui est drôle, c’est que je n’avais jamais vu cette fenêtre. Cela va lui faire tout bizarre d’avoir la lumière du jour dans son atelier !

Gros rangement à l’intérieur aussi, j’ai fait un bon ménage de printemps. Personne n’aime ça mais on se sent bien une fois qu’on contemple l’œuvre accomplie. Un peu comme le footing tiens.

España

Et bien sûr, fidèles à l’habitude que nous avons prise il y a 3 ans, nous repartons en Espagne, toujours du côté de Tarragone. La variante cette année, c’est que nous serons… 9 ! Autant dire que ça va changer quelques habitudes.

Le site part donc lui aussi en vacances quelques jours. Certains articles ne seront donc pas mis à jour comme à l’accoutumée mais ce n’est que partie remise. A la semaine prochaine !

Et bien voilà… les vacances en Espagne sont déjà finies !! C’est fou comme elles ont passé vite : à peine arrivés, on a eu l’impression de repartir déjà. Une semaine, c’est vraiment trop court. Le programme a été impeccable : à 3 avec Amélie et Pierre-Jean dans un bungalow de 6, on a eu toute la place du monde.

Jesuis en Espagne depuis deux jours et ceci explique l’absence de nouveaux articles ou de réponses à vos commentaires. Ne vous inquiétez donc pas de la latence de mes réponses, je reprendrai le flambeau la semaine prochaine.

Il a plu toute la journée mais le temps s’est levé en fin d’après-midi, ce qui augure de belles journées pour la semaine qui arrive. La plage est déserte mais il y a des rouleaux magnifiques que nous allons inaugurer dès que le vent sera un peu moins froid.

Bonnes vacances !

Vendredi

Dernière journée avant le départ. Après une semaine de soleil et des températures comprises entre 25 et 30°, une brume de froid s’abat sur le camping. Et comme nous sommes situés sur les hauteurs, il fait un peu plus froid ! La plage est donc exclue, comme la piscine d’ailleurs… par contre, un petit volley-ball 6 contre 6, cela tente tout le monde. Mais avant, il faut faire le plein d’apéro : direction Torredembarra pour trouver une petite bodega où nous trouvons un délicieux Moscatel, parfait pour les petits apéritifs entre amis. Si vous ne connaissez pas, c’est une sorte de petit vin doux très sucré, couleur sucre de canne. Je repars avec un petit bidon de 2L pour 5,70 euros. Retour au chalet : il faut finir toute la nourriture qui nous reste – on était toujours à table à 4h de l’après-midi, à l’heure espagnole ! Les réflexions ne tardent pas : “eh ben ça va être dur de reprendre le rythme à l’école hein !”. Heuh oui !

Mardi

Réveil élégiaque. Je peux à peine poser le pied à terre. Pierre-Jean me conduit donc au service des urgences du CHU de Tarragone. Une heure d’attente plus tard, après avoir rempli tous les formulaires administratifs en espagnol (¡olé!), une jolie infirmière me reçoit et m’interview en anglais (bon anglais au passage, je ne suis pas sûr que des élèves de terminales sachent s’exprimer comme elle l’a fait) et m’envoie passer une radio du pied. Verdict : fracture du petit orteil gauche, rétablissement prévu dans 6 semaines, pas de plâtre mais une ligature entre le 4ème et le 5ème orteil pour éviter qu’il bouge. L’épisode urgence aura en tout duré 2h, ce que je trouve assez raisonnable. Il me semble que l’on attend plus en France (bien que jamais testé personnellement). Merci à Pierre-Jean de m’y avoir conduit et d’avoir tenté de me raconter des blagues dans la salle d’attente – Pierre-Jean, t’es un pote !

Vendredi

Départ gare du Nord pour la gare de l’Est. La gare de l’Est, c’est un peu comme l’aéroport de Hong-Kong mais en plus petit : on voit bien par où l’on rentre mais pour trouver le quai d’embarquement, mieux vaut s’armer de patience ! Paris-Dijon : 1h30. Je retrouve Amélie, Pierre-Jean et Claire à Beaune. Nous passons la nuit à Montceau-les-mines chez les parents de Pierre-Jean afin de gagner une heure de route le lendemain.

TarragoneRetour à Paris éclair ce matin et direction Dijon ce soir pour rejoindre Amélie et Pierre-Jean pour passer une petite semaine à Tarragone sur la Costa Dorada. Le programme est relativement intense et chargé : short, beach-volley, guitare, barbecues et apéros prolongés. Bref, the ultimate BMF break-time.

Shorts, pulls, blue jeans, maillot de bain, serviette et crème solaire… je crois que mon sac est au complet. Une semaine de rupture totale avec le quotidien, je pense que cela nous fera à tous énormément de bien. Et le groupe se compose exclusivement de profs de musique (myself being the only exception ^_^) donc cela devait être bien cool !

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: