Tag

rosselare

Browsing

Day 6

Celtic cross8h – grand départ. Après avoir fait nos adieux à Joan, nous avons repris la route pour Rosselare en passant devant Bunratty Castle et Waterford. Galway AranCela nous a pris pas mal de temps vu qu’il a fallu traverser toute l’Irlande mais ce fut l’occasion d’admirer une dernière fois les différents paysages. Nous sommes arrivés à Rosselare vers 14h, juste à temps pour entrer les premiers dans le bateau. Nous sommes partis à 16h et grâce à cause du nombre de groupes scolaires présents sur le bateau, nous avons été sélectionné pour mangé en premier à… 17h30 ! Yay ! Quartier libre pour tous.

Surprise de la soirée : il y a un disco organisé sur le bateau vers 21h ! Nous nous concertons alors pour décider du couvre-feu : nous partons pour 23h. On verra bien plus tard comment les choses se passent. Les profs – enfin, Isabelle et moi vu que Sylvanie et Amélie étaient dans leur cabine – s’installent à une des tables du pub et regardent le stewart biélorusse s’activer derrière son portable pour créer sa playlist. La musique est lancée, et je commence à voir nos élèves descendre les marches pour rejoindre le dancefloor. Même les plus coincés timides s’y mettent ! Du jamais vu – du coup nous ne sommes pas restés inactifs et j’ai mouillé mon t-shirt comme en ’40. Un regret : la playlist était un peu trop techno et pas assez dansante à mon goût. La soirée a pris fin à 23h30 et tout le monde s’est couché tranquillement, sans faire d’histoires. Très bonne nuit, sans bruit dans les couloirs ^_^

Day 7

Réveil brutal via l’interphone de la cabine annonçant le petit déjeuner. Rassemblement des troupes et lecture dans le salon du pub. Etant donné que tous les cars scolaires vont manger au même endroit, je prend le micro du car et annonce la couleur : “on va tous manger au même endroit donc il faut qu’on arrive en premier à la cantine et pour cela, il va falloir la jouer offensive !”. Message reçu 5 sur 5. A 14h, nous arrivons les premiers pour déjeûner à la Caféteria Casino de Cherbourg, que les élèves ont plébiscité pour le service et la qualité. Et dire qu’on a payé le même prix qu’en allant chez McDonald’s à l’aller… Ensuite du car, du car et encore du car – rien d’excitant. Arrivée au collège à 20h15 environ. A 20h30 la place était déserte. Wow ! Quel voyage !

ShamrockRéveillé par le bruit dans le couloir, je dois de nouveau intervenir, interpellant les mêmes gus qui ont fait les jacques toute la nuit. Je leur demande de sortir de l’espace cabine parce que les gens dorment encore. Le message a l’air d’être bien passé cette fois. Je me recouche tout habillé, grapillant quelques minutes d’obscurité relative – pas aisé lorsque les instructions de sécurité brillent dans la nuit d’un jaune phosphorescent…

7h30 – on tambourine à ma porte : “Madame ! Madame !“. Cela commence bien. “Heu non, moi c’est Monsieur…“. Trois élèves m’annoncent alors que tout le monde est malade et qu’ils vomissent partout. Great, just what I need in the morning ! J’attrape les quelques sacs à ma disposition et commence ma tournée : je distribue les poches, m’enquiert de leur santé et les envoie déjeûner, lançant un vigoureux “ce sera comme hier soir, vous irez mieux dès que vous aurez mangé !“. J’assiste alors à un exode massif vers la cantine. Finalement, il suffit de trouver les mots justes.

9h – tout le monde doit rendre sa cabine car le service de nettoyage est en train de passer. Je range mes affaires lorsque l’on frappe à ma porte – ce sont les trublions d’hier soir : “Monsieur, est-ce qu’on enlève nos draps ? On doit prendre nos affaires ?“. Incroyable mais vrai, je suis devenu pour eux l’adulte de référence. Je leur dis qu’ils doivent prendre leurs affaires mais laisser les draps. Ils me remercient poliment. Je sors de ma cabine et me dirige vers mon groupe. Je surprends alors une conversation entre les deux professeurs des trublions : “on a entendu du bruit hier soir… c’étaient nos élèves mais on a pas osé sortir…“. Bande de LOSERS ! C’est sûr que si personne ne leur dit rien, cela sera forcément l’anarchie hein !

12h30 – on réintègre le car. Première observation lors du passage devant la douane à Rosselare : ce n’est pas marqué “police” sur les voitures mais “garda”, l’équivalent gaélique. Arrêt vers 15h au McDonald’s de Waterford où je me fais à moitié draguer par une des serveuse qui refuse de croire que je suis avec le groupe de froggies et qui me complimente sur mon anglais. Thank you love ;-)

Galway on the map20h – arrivée à Galway sur le parking de Mervue Church. Toutes les familles sont garées sur le parking et les élèves descendent au compte-goutte, appelés suivant le numéro de leur famille d’accueil. L’ambiance est donc très bingo : “number 7, off you go !“. La réponse des autres élèves fuse dans le car : “Ahaha, Antoine se paye la vieille !“. Il faut alors que je me morde les deux lèvres pour ne pas perdre mon sérieux. Isabelle restaure le calme immédiatement. Je loge avec le chauffeur de car, Frank.

Notre hôte s’appelle Joan, elle est à la retraite et a travaillé pas mal de temps aux Etats-Unis avant de retourner passer ses vieux jours dans son pays natal. Selon elle, l’Irlande est l’un des meilleurs pays dans lequel vivre lorsque l’on vieillit. Elle nous fait faire le tour du propriétaire avant de nous inviter à table où nous regardons avec elle sa série préférée – Fair City – qu’elle décortique à mon attention étant donné que Frank ne parle que quelques mots d’anglais.

21h – couché !

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: