Matt Biscay: développeur WordPress et WooCommerce pour SkyMinds
Torre de la Mora : Plage

Résumé-photo de notre escapade espagnole

Et bien voilà… les vacances en Espagne sont déjà finies !! C’est fou comme elles ont passé vite : à peine arrivés, on a eu l’impression de repartir déjà. Une semaine, c’est vraiment trop court. Le programme a été impeccable : à 3 avec Amélie et Pierre-Jean dans un bungalow de 6, on a eu toute la place du monde.

2008_torredelamora_chalet

Lire la suite

Tarragone break : groupe au complet et blessure

Dimanche

Lever 9h, douche matinale. Petit déj’ dehors pour profiter du soleil et promenade le long de la côte : le chemin de douanier commence sur plus de 3m de large et s’étiole au fur et à mesure que nous nous enfonçons dans le maquis.

Nous arrivons à un magnifique château de pierre jaune entourés de moults cactus et palmiers.

Cela fait très hacienda – on est presque surpris que Bernardo ne vienne pas nous accueillir. Longue promenade sur la plage avec ricochets dans les vagues.

19h – Amélie, Aurélien, et Nicolas nous rejoignent au chalet. Nous sommes donc 7 dans un chalet de 6 mais avec le matelas gonflable et un bon duvet, c’est gérable. Rock’n’roll.

Apéro vers 20h : nous 7 + les parents de Pierre-Jean et sa ribambelle de frères et de cousins : 18 personnes au total dans le chalet. Serré, serré !

Lire la suite

guitare sur la plage

Guitare sur la plage

Ovation

Je suis allé jouer de la guitare sur la plage avec Morgane hier soir : on s’est un peu pelé les miches mais c’était vraiment groovy baby : il est rare d’être avec des gens qui sont en mesure de reconnaître ce que je joue, tout simplement parce qu’ils n’écoutent la même chose ou qu’ils ne l’ont tout simplement jamais entendu.

D’où l’importance d’avoir des parents qui vous éduquent les oreilles dès votre plus jeune âge. Ayant été nourri au Trust, Led Zeppelin ou encore Crosby, Still, Nash and Young (parmi tant d’autres), cela a été un véritable plaisir que de jouer avec Morgane – elle maîtrise le blues et peut jouer The Needle and The Damage Done par Neil Young comme personne ^_^

C’était donc une soirée impromptue bien agréable mais la prochaine fois, il faudra que je m’organise un peu mieux : j’ai d’ores et déjà planqué un pull de rechange dans mon coffre de voiture.

La prochaine soirée unplugged se fera chez moi dans le jardin, sous le palmier. Si vous passez dans le Finistère Sud et si vous vous rappelez la pochette de ce magnifique album des Eagles, et bien n’hésitez pas à vous arrêter, il ne manquera plus que les margaritas pour continuer la soirée en beauté ;-)

Allez, voici un peu d’histoire sur The Needle and The Damage Done, qu’on sache un peu de quoi il retourne :

This is about heroin use and what it will do to you in the end. Young wrote it about Danny Whitten, one of the original members of his band Crazy Horse.

In 1971, Young went on tour and hired Crazy Horse and Nils Lofgren as backup. During rehearsals, Whitten was so high on heroin that he couldn’t even hold up his guitar.

Young fired him, gave Whitten 50 bucks (for rehab) and a plane ticket back to Los Angeles. Upon reaching LA, Whitten spent the 50 bucks on pure heroin, which killed him.

Source : Songfacts