Tag

Manchester

Browsing

Voici la seconde saison de Prey sur ITV.

Prey saison 2 photo

Après John Simm comme héros principal au sein de la saison 1, Prey a obtenu une suite reprenant le concept d’un homme en fuite dans les rues de Manchester. Le héros est maintenant campé par Philip Glenister qui est pourchassé par les forces de l’ordre, en compagnie de Myanna Buring.

Cette saison 2 de Prey se centre donc sur David Murdoch (Philip Glenister), un gardien de prison dont la vie prend un tournant lorsqu’une visite de routine à l’hôpital de Manchester avec une prisonnière nommée Jules (Myanna Buring) déraille.

Il reçoit en effet un coup de téléphone qui fait basculer toute son existence. Pour sauver sa fille, il est forcé de fuir avec Jules et se retrouve du mauvais côté de la loi.

Il est amusant de noter que John Simm et Philip Glenister ont joué ensemble dans plusieurs séries déjà : Life on Mars et Mad Dogs et dans Prey, l’un succède à l’autre.

From There to Here est une série avec Philip Glenister, diffusée sur BBC One.

from-there-to-here

La série réunit Philip Glenister et sa collègue de Life On Mars, Liz White, ainsi que Bernard Hill (Five Days, Lord Of The Rings), Steven Mackintosh (Inside Men), Saskia Reeves (Luther), Daniel Rigby (Big School) et Morven Christie (Hunted).

Une bombe à Manchester

L’histoire de From There To Here commence en juin 1996, le jour où une bombe de l’IRA détruit une grosse partie du centre de Manchester, et correspond aussi à l’été où l’Angleterre était unie pour l’Euro 96 – la 10e édition du Championnat d’Europe de football.

Le récit, qui se déroule sur 4 ans, raconte l’histoire d’une ville, mais aussi celle de deux familles qui vont se retrouver connectés suite à l’explosion de la bombe.

Philip Glenister campe Daniel Cotton, le fils de Samuel (Bernard Hill). Les deux hommes dirigent ensemble une fabrique de bonbons. Daniel est l’heureux époux de Clare (Saskia Reeves), avec laquelle il a eu deux enfants, Charlie (Daniel Rigby) et Louise (Morven Christie).

Son frère Robbo (Mackintosh) ne s’entend par contre pas très bien avec son père et il est impliqué dans la vie urbaine de Manchester où il tient un night-club. Aux côtés de Joanne (Liz White), une femme de ménage, Daniel, Samuel et Robbo vont frôler la mort et cela va changer leurs vies, à l’image de la ville qui va devoir se reconstruire après ce tragique évènement.

ITV vient de diffuser Prey, une série “chasse à l’homme”.

prey-s1

Scénarisée par Chris Lunt, Prey est une série en seulement trois épisodes qui met en scène John Simm dans la peau du DS Marcus Farrow, un policier accusé à tort du meurtre de sa femme et de son fils.

Marcus va prendre la fuite, et cela va aboutir à jeu de chat et de souris dans la ville de Manchester, alors qu’il va tenter de retrouver son autre enfant et prouver son innocence.

Rosie Cavaliero, Craig Parkinson, Anastasia Hille et Adrian Edmondson font aussi partie du casting.

Johnny Marr (de son vrai nom John Martin Maher) est un musicien anglais né à Manchester. Guitariste, compositeur, mais également clavieriste, harmoniciste et chanteur, il est surtout connu pour son rôle de compositeur au sein du groupe culte des années 1980 : The Smiths.

Son jeu de guitare créatif, mélodique et harmonieux en a fait une référence pour toute une génération de musiciens anglo-saxons, notamment le Mancunien Noel Gallagher (Oasis) ou John Squire (Stone Roses).

J’aime bien faire Down On The Corner en classe avec mes élèves :

La chanson est sur l’album Boomslang (2003). Et en passant, je vous recommande son dernier album, The Messenger (2013).

La vidéo a été filmée par Eric Tu :

“It was it the very first date of Johnny’s US tour with the Healers, the Coachella gig was the next day .

When we first met, i immediately felt the calmness and simplicity of Johnny and I loved the fact that the ‘legendary guitarist’ was actually a real down to earth person… which
to me gave the song an even more raw honesty.

I felt that the video should convey that, hence, the portrait concept.
Johnny was willing to do whatever was necessary to get the job done for the video… but he actually didn’t need to do more than one take because he nailed it. Johnny just being Johnny.

We framed the shot like a portrait of his daily life. The rest of the action in the video , the doors opening and closing, the shots of Sunset Blvd through the door, the people in the reflections sound checking for the evening gig at the Viper Room, was totally unplanned and natural. Those were really his roadies setting up… no hired extras.

The video was shot in all one-take and intentionally camera choreographed to be honest and subtle.”

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: