Matt Biscay: développeur WordPress et WooCommerce pour SkyMinds
La musique, ça s'écoute photo

La musique, ça s’écoute

Je fais partie d’une génération qui aura connu avant et après internet.

Quand j’étais môme, les ordinateurs étaient peu répandus et les accros du micro étaient vus comme des freaks échappés d’un cirque.

mixtape

A l’époque, il y avait peu de moyens de découvrir de nouvelles musiques et bien souvent notre apprentissage se faisait au travers d’un grand frère ou d’un cousin plus âgé qui nous disait – un brin moqueur – “tiens écoute ça te changera de Chantal Goya”.

C’est ainsi que se faisaient les passages de témoins entre générations et l’on découvrait avec émotion un nouveau groupe.

Et comment écouter ces musiques ?? Pas le choix, 33 tours ou cassettes.

Autant dire que l’on pouvait difficilement passer d’un morceau à l’autre. Donc on écoutait… On prenait le temps parce que l’on avait pas grand chose d’autre à faire à part un foot ou jouer sur la NES (sans sauvegarde nondedjiu !).

Lire la suite

L’iPod perd ses fichiers

iPodL’iPod 4G de 40 Go que je possède vient de perdre ses fichiers mystérieusement. En fait, c’est un peu plus complexe que cela. Les fichiers étaient présents sur le disque mais on ne pouvaient les lire ou même les afficher depuis l’iPod ou autre lecteur audio. C’était comme si on avait éffacé la table des matières (table of content ou TOC) du disque, à la manière d’un formatage rapide d’un CD ou d’un disque dur.

Ma mission : tenter de récupérer les quelques 30 Go de données.

Récupération des données

J’ai commencé par copier les fichiers que j’avais mis à la main sur l’iPod en passant par l’explorateur : comme je m’en sers comme d’une grosse clé USB, j’ai facilement récupéré une dizaine de gigas de programmes et l’image de mon disque principal avec laquelle je me balade toujours. Cela permet de la monter facilement sur n’importe quel PC et d’accèder à mes données. Très pratique. Pour la musique par contre, la tâche a été plus ardue : les logiciels ne voyaient qu’une table des matières vides et ne pouvaient rien récupérer. Par chance, j’avais une vieille copie d’iPod2PC, la version 1.00 Beta, qui est la seule ayant été capable de lire les données. Cela m’a permis de retrouver une dizaine de gigas de musique, classés par artiste et albums. Cette version d’évaluation m’en a sauvé le tiers à peu près.

Mise à jour et formatage

Une fois les données récupérées, j’ai mis à jour le firmware de l’iPod et j’ai dû installer iTunes, chose qui me deplaît au plus haut point, afin de déverrouiller l’iPod. En effet, l’iPod est par défaut inactif et doit être validé via iTunes exclusivement. Bonjour l’interopérabilité, bienvenue chez Apple. La prochaine fois, j’y réfléchirai à deux fois avant de choisir la pomme.

Conclusion

Pourquoi l’iPod a-t-il perdu ses données ? Mystère ! Tout fonctionnait il y a encore un mois, je penche pour une sorte de démagnétisation pendant l’un des transports. Cela devrait nous rappeler que ce n’est qu’un disque dur habillé de manière élégante, rien de plus et qu’il est donc soumis au mêmes contraintes. Faîtes des backups réguliers, je viens de tester CopyPod et cela fonctionne très bien.