Tag

fingerstyle

Browsing

Voici une reprise de Breathe (In The Air) de Pink Floyd (de l’album Dark Side of the Moon) par Jamie Dupuis à la guitare-harpe :

Jamie Dupuis (né à New Liskeard, Ontario, Canada) est un guitariste, compositeur et producteur canadien, connu pour sa technique complexe de fingertyle, ses performances énergiques, ainsi que pour ses arrangements à la guitare et à la harpe.

En 2016, la composition de Comfortably Numb de Pink Floyd à la harpe par Jamie a été vue plus de 19 millions de fois sur Facebook, ce qui lui a valu une reconnaissance internationale.

Il gagne également la 1re place au Canadian Guitar Festival Competition (2016), l’un des plus beaux concours de guitare au monde, Dupuis a su créer son propre style d’artiste solo dans le monde entier.

Site officiel : https://www.jamiedupuismusic.com/

“Breathing” is an original piece for classical guitar composed and performed by Nicolò Renna.

The composition has evident popular influences that recall the sounds of Ireland and Celtic music. The academic style of classical guitar combined with very catchy percussive elements create an original mix between classical music and finger-style.

The guitar used in the video is by lutist Roberto De Miranda.

Michael Kobrin est né en Ukraine et a déménagé en Israël à l’âge de 4 ans. Influencé par différentes cultures, il a commencé à chanter dans une chorale et à jouer du Darbooka oriental.

A l’adolescence, il découvre la guitare acoustique et très vite commence à explorer de nouvelles techniques de percussion, inspirées par Roland Dyenz, Andy Mckee et John Mayer.

Voici Alive:

En écoutant les chansons rock, pop, orientales et progressives, pas à pas, Michael a évolué pour devenir un compositeur hors du commun qui combine la musique orientale et occidentale.

En 2014, il enregistre son premier album studio complet produit par le très respecté Yossi Sassi (co-fondateur d’Orphaned Land). L’album a été considéré comme un grand succès.

En 2017, Kobrin sort son deuxième album complet “Alive” avec Candyrat Records, tous dédiés à la guitare acoustique solo.

Je vous présente l’OVNI musical du jour : Justin Johnson, qui nous fait une démonstration épatante en jouant de la musique avec une bêche-guitare à 3 cordes!

Admirez plutôt:

Justin Johnson est un artiste américain, surnommé “The Wizard” pour sa maîtrise des instruments à cordes. Il est connu comme le Slidestock International Slide Guitar Champion et est sponsorisé par plusieurs fabricants de guitares dans le monde entier. Il publie des livres de théories et de techniques musicales.

Cet instrument hors du commun a été fabriqué par Roger G. Berry du Mississippi Blues Guitars à Hazlehurst, aux États-Unis.

Sympa comme son, non ? Sa maîtrise est vraiment impressionnante… et je ne regarderai plus jamais ma bêche comme avant.

Voici Bob Culbertson qui interprète While My Guitar Gently Weeps des Beatles au Chapman Stick :

Le son est chaud et envoûtant – magnifique.

Le stick ou Chapman stick est un instrument de musique amplifié inventé par Emmett Chapman en 1969. Il est dérivé de la guitare, et comporte huit, dix ou douze cordes séparées en une partie mélodique et une partie basse.

Sa singularité est que ces cordes sont frappées avec les doigts selon la technique du tapping à deux mains ou touch-style et permet un jeu nettement plus polyphonique qu’un instrument à corde plus classique, ce qui le rapproche des instruments à clavier. Les cordes de la partie basse et de la partie mélodique sont d’ailleurs amplifiables séparément.

Il peut être utilisé dans n’importe quel style : rock, funk, classique, jazz, blues, salsa, celtique, punk…

Le son de cet instrument est chaud et puissant, et sert en général à grossir les basses des accords. La technique utilisée s’apparente un peu au piano dans le sens où la main gauche joue généralement les basses — avec éventuellement les accords — pendant que la main droite joue les mélodies ou les accords.

On peut entendre du Stick sur de nombreux enregistrements, en particulier dans les parties de basse. Parmi les groupes ou les artistes ayant utilisé le Stick, on trouve Alphonso Johnson, Tony Levin sur les disques de Peter Gabriel, King Crimson, Liquid Tension Experiment, Nick Beggs, Kittyhawk, Anderson Bruford Wakeman Howe (à nouveau Tony Levin), le Dave Matthews Band ou encore Dream Theater.

Don Alder, Donald L. Alder, est un guitariste canadien qui maîtrise le fingerstyle.

Voici sa chanson Dancing with Spin Doctors:

Il a commencé à jouer de la guitare à l’âge de 11 ans et c’est lui qui a joué la chanson “Space Oddity” de David Bowie en avril 2014 avec l’astronaute et commandeur de la Station Internationale Chris Hadfield.

Don Alder joue aussi de la guitare-harpe, que l’on peut d’ailleurs voir au second plan dans la vidéo.

Samedi 14 février 2014, Cécile et moi avons assisté au concert de Terry Ilous, Jorge Salán, et Jeff Scott Soto au Ferrailleur de Nantes, avec le groupe LA Chords en première partie.

concert-20150214-terry-ilous-jorge-salan-jeff-scott-soto

LA Chords

La première a été assurée par les LA Chords : Sébastien Ianotto au chant, Sébastien Naud à la guitare et chant et Yann Le Gars à la guitare.

Bon groupe avec des reprises acoustiques rock et hard-rock sympas : AC/DC, The Rolling Stones, The Guns’N’Roses… pas mal de classiques rock en fait. Ils ont joué une demi-heure à peu près.

Terry Ilous et Jorge Salán

Ensuite, sont apparus Terry Ilous et Jorge Salán. Pour la petite histoire, Terry Ilous est français – né à la Courneuve – et il est à l’origine du groupe XYZ mais aussi le chanteur de Great White… rien que ça !

Il est très bon communiquant avec le public et n’hésite pas à nous raconter quelques anecdotes, c’était vraiment sympa. Il a visiblement apprécié de pouvoir dialoguer en français, chose impossible aux Etats-Unis, où il rassemble des foules de plus de 45 000 personnes. Nous devions être à peu près 200 dans la salle, c’était plutôt intimiste pour lui :)

Au niveau de la voix, je n’ai pas été déçu : j’ai bien reconnu son timbre particulier et il a vraiment assuré. Aucun stress : on voit qu’il a l’habitude de tourner. Bon jeu de guitare également, tout acoustique.

La guitare de la soirée est sans aucun doute décernée à Jorge Salán, un formidable guitariste espagnol humble et discret, qui a joué avec Mägo de Oz et Jeff Scotto Soto (entres autres) et qui a assuré la partie avec Terry puis Jeff.

Jorge a un jeu vraiment génial et retranscrit tous les solos, bends et autres riffs sur ses guitares acoustiques. Un guitariste hors-pair.

Jeff Scott Soto et Jorge Salán

Après la partie de Terry, Jeff Scott Soto est entré en scène. Jeff Scott Soto, américain d’origine porto-ricaine, a chanté pour Journey, Talisman, Yngwie Malmsteen, Axel Rudi Pell et Trans-Siberian Orchestra… sacré palmarès aussi!

“Eyes of Love” de Jeff Scotto Soto :

Estás Tonné est russe (du temps où l’Ukraine appartenait à l’ex-URSS) et un guitariste virtuose qui gère très bien la guitare classique :

Troubadour des temps modernes, Estás Tonné parcourt le monde et s’inspire d’une multitude de références culturelles. Sa musique est une fusion de structures classiques, flamenco, musique tsigane et latine.

Sa musique est harmonieuse, toujours mélodique, pleine d’émotions.

Estás Tonné joue en concert, à des conférences, dans la rue, dans des festivals de yoga ou d’art mais est aussi engagé dans différents projets : cinéma, poésie, méditation… C’est un artiste au sens propre du terme.