Tag

expression

Browsing

Qu’est-ce qu’ACTA?

ACTA est une offensive de plus contre le partage de la culture sur Internet. ACTA est l’Anti-Counterfeiting Trade Agreement (ou accord commercial anti-contrefaçon), un accord négocié secrètement entre 2007 et 2010, dans l’ombre et en gardant le public dans l’ignorance plutôt que débattu démocratiquement. Jusqu’à 2010, toutes les informations relatives à ACTA ont été des fuites qui révélaient le secret intentionnel pour dérouter le public.

ACTA contourne les parlements et les organisations internationales pour imposer une logique répressive dictée par les industries du divertissement en créant de nouvelles sanctions pénales forçant les acteurs d’Internet à surveiller et à censurer les communications en ligne.

Quels pays ont déjà signé ACTA ?

1er octobre 2011 : le Japon et les USA, à l’origine du traité avec le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Singapour et la Corée du Sud.

26 janvier 2012 : la Commission Européenne, en charge des négociations avec des représentants non-élus de 22 états membres : Autriche, Belgique, Bulgarie, République Tchèque, Danemark, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Slovénie, Luxembourg, Malte, Pologne, Portugal, Roumanie, Espagne, Suède et Royaume-Uni.

3 février 2012 : la Pologne annonce qu’elle suspend le processus de ratification : “it had made insufficient consultations before signing the agreement in late January, and it was necessary to ensure it was entirely safe for Polish citizens”. (source)

6 février 2012 : Le Premier ministre tchèque Petr Necas a annoncé lundi que son gouvernement allait suspendre le processus de ratification de l’accord multilatéral anti-contrefaçon ACTA, objet de vigoureuses protestations de nombreux internautes en République tchèque et dans d’autres pays. Le cabinet “ne peut en aucun cas accepter une situation dans laquelle les libertés fondamentales et l’accès libre aux informations seraient menacés”, a déclaré M. Necas. (source)

La signature d’ACTA par les pays européens ne signifient pas que l’affaire est dans le sac : le traité doit encore être ratifié par le Parlement Européen, qui votera en juin 2012 pour ratifier ou rejeter ACTA.

FOUR, court-métrage réalisé par Joseph Baron, est une vision de la brutalité de la conformité imposée de l’ère numérique.

Les habitants sans visages de cette réalité façonnée par la technologie gâchent leur vie à entrer une série de 0 et de 1 sans fin. Lorsque le chiffre 4 infiltre l’un des ordinateurs, le système vacille. Le désir d’individualité et d’expression personnelle mène à la confusion et au traumatisme, poussant le protagoniste dans une expérience créative libératrice mais pleine de souffrance.

Cette version a été éditée avec la chanson Creep (de Radiohead) interprétée par Scala and Kolacny Brothers a capella:

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: