Matt Biscay: développeur WordPress et WooCommerce pour SkyMinds

Petit film entre amis distants

Hier j’ai regardé Hitch en compagnie de ma soeurette. Jusque-là, rien d’extraordinaire. Et bien si : j’étais aux Sables d’Olonne et elle à Lille. Et oui, remercions chaque jour les progrès de la technologie et des infrastructures de télécommunication : il suffit d’avoir l’ADSL, deux personnes et Skype pour se faire une petite soirée sympas avec des gens distants de plusieurs centaines de kilomètres. Je l’avoue, cela fait un peu über geek désespéré qui se cherche une vie sociale mais rien que pour l’expérience, cela vaut le coup.

Pour commencer, il faut que Skype soit relativement synchrone, c’est-à-dire sans trop de temps de latence – autrement cela laggue et on finit par entendre les dialogues deux fois. Ensuite, il faut lancer le film sur chaque machine au même moment. Là, c’est la partie rigolote : les players ne lancent pas tous les films de la même manière, ce qui entraîne un décalage et un fou-rire irrépressible de part et d’autre de la ligne ADSL. Par contre, une fois que c’est lancé, on a vraiment l’impression que les gens sont dans la pièce. Assez sympa à faire. Skype, connecting people ?

Ps : j’ai trouvé le film sans plus. Trop prévisible en fait.

Résumé d’une première semaine de cours

“Alors que se passe-t-il ? Où es-tu ?!” vous entends-je me demander et c’est bien compréhensible… Et bien comme déjà mentionné, je travaille à St Gilles Croix de Vie et j’habite aux Sables d’Olonne.

Mais ce n’est pas tout : privé d’ADSL pour un temps encore indéfini, je suis obligé d’attendre le week-end pour donner quelques nouvelles et me mettre un peu au goût du jour.

Cette semaine ayant marqué mon arrivée au sein de l’Education Nationale, j’ai décidé de créer une nouvelle catégorie – intitulée tout bonnement Mister B. – qui vous permettra de suivre mes tribulations et tatônnements.

Tout d’abord, le lieu : je me retrouve dans un collège de Vendée qui accueille environ 600 élèves et suis chargé d’enseigner à des classes de 5ème et de 4ème.

Lundi : le premier contact fut assez bon et les cours se déroulent pour l’instant relativement bien.

Évidemment, j’ai déjà dû séparer les quelques associations qui empêchaient le déroulement normal du cours mais dans l’ensemble, ils se tiennent à carreaux. En même temps, je ne leur laisse pas trop le choix…

Mardi : repos puisque notre formateur IUFM avait une obscure réunion. Mercredi : passage à La Roche sur Yon pour retrouver mes camarades du Capes à l’IUFM.

Notre formateur passe la première heure à nous expliquer l’historique du bâtiment IUFM de La Roche ainsi que celui de la petite école primaire adjacente.

Nous réprimons une immense envie d’exploser de rire – les petites réflexions fusent, toutes plus délirantes les unes que les autres. Cela m’a fait repenser à la terminale ;-).

Jeudi/Vendredi : mon tuteur vient m’inspecter en première heure. Les élèves acceptent sa présence sans broncher, j’entends presque les mouches voler.

Le cours se déroule sans problèmes mis à part que le baffle du lecteur K7 était tourné vers le mur et non vers la classe. Erreur de jeunesse…

De nombreux tatônnements donc dans cette première semaine mais j’apprends beaucoup, non seulement de mes élèves mais aussi sur moi-même.