Mouse trap !L'erreur d'aujourd'hui, cela a été d'aller chez l'espace culturel de chez Leclerc pour changer la souris de mon portable. En effet, celle que j'ai est grosse, glisse dans la main et est kaléidoscopique, ce qui fait qu'elle me vide ma batterie en moins d'une heure et demie... bref, il était temps que je la remplace pour un modèle plus petit et plus performant. Je fais donc le tour du rayon informatique, tombe sur les souris et me rends compte qu'elles sont quasiment toutes wireless. C'est bien mais moi cela ne m'amuse pas de jouer à recharger des piles donc c'est niet. J'en veux une avec un fil, old school. Manque de bol, et là c'est la deuxième erreur, il ne reste plus qu'une M$ Notebook Optical Mouse 3000. Design ok, petite, optique avec un fil. Je l'achète donc, arrive à la maison, me coupe deux doigts avec leur blister solide à la mord-moi-le-noeud, la branche et... rien. Saleté de M$. J'utilise pourtant WinXP Home, les deux étant du même crémier... hé ben non !

Retour chez Leclerc où je poireaute 10 minutes avant d'avoir le vendeur. Il m'envoie voir le SAV à l'extérieur du magasin : de nouveau 10 minutes d'attente sur fond de série genre Derrick... argh. Arrive mon tour, j'explique mon problème. Le technicien prend la souris, la branche sur son fixe : elle fonctionne pour lui ! Sale bête va ! Retour au magasin, le gars de la sécurité me regarde d'un air surpris et me lance :
Vigile - "ben dîtes donc, ils se renvoient la balle...".
Matt - "...m'en parlez pas, cela va faire une demi-heure que j'y suis !".

A lire :  Sauvegardez vos données, évitez la frustration...

Je retourne voir le vendeur qui tente vainement de m'expliquer qu'il ne peut rien pour moi, ni la rembourser, ni l'échanger. Rien. Je dialogue un peu avec lui, lui exposant mon point de vue : je ne vais pas rester avec une souris qui ne fonctionne pas sur les bras. Rien à faire, je suis tombé sur l'abruti de service qui m'explique, en me regardant droit dans les yeux, que c'est comme si j'avais mis de l'essence dans une voiture diesel et que je demandais le remboursement de la voiture". Crétin va ! J'étais à un fil de l'étendre sur place. Je suis sorti furibond du magasin et le gars de la sécurité s'est approché :
V - "alors, qu'est-ce qui se passe ?"
M - "ben c'est simple, il dit que le problème vient de chez moi et qu'il ne *veut* pas la reprendre."
V - "c'était quel vendeur ?"
M - "celui-là avec sa tête de fouine et son air fourbe".
V - "si je peux vous donner un conseil, revenez plus tard lorsque ce sera un autre vendeur".

Fin mot de l'histoire : j'éviterai désormais l'espace culturel d'Orvault et le sinistre abruti à tête de rongeur qui s'occupe du rayon informatique. Cela m'apprendra à ne pas vouloir faire quelques kilomètres de plus... et à acheter du M$...

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Saleté de souris

par Matt Lecture: 3 min
6

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: