NAS Synology : installer Entware en remplacement d'IPKG pour des applications à jour

Vous avez sûrement remarqué qu'IPKG n'est plus maintenu depuis maintenant quelques années (2014) et qu'à chaque mise à jour DSM du NAS Synology, les applications sautent. Il devenait quasiment impossible d'installer IPKG sur les nouveaux NAS... jusqu'à l'arrivée d'Entware.

NAS Synology : installer Entware en remplacement d'IPKG pour des applications à jour

Entware est un petit nouveau qui a mis des années à mûrir mais il est mis à jour en permanence et offre plus de 1800 paquets à votre NAS. Il est aussi compatible avec les routeurs OpenWRT et LEDE.

Voyons donc comment installer cette nouvelle source d'applications.

Entware-ng, le petit nouveau

Entware-ng prend en charge les processeurs ARM et Intel, votre version de DSM doit quant à elle être égale ou supérieure à la version 3.2.

Il faut utiliser :

  • l'installeur armv5 pour les processeurs Marvell Kirkwood mv6282,
  • l'installeur armv7 pour les processeurs ARM plus récents. Le dépôt armv7 a été compilé avec l'optimisation cortex-a9 mais reste totalement compatible avec les NAS basés sur des Marvell Armada XP .

Déterminer le modèle du processeur du NAS

Considérons que SSH est activé dans les options du DSM (Control Panel > Applications > Terminal & SNMP > Terminal > Enable SSH service).

On commence par lancer une connexion SSH vers le NAS avec l'utilisateur admin :

ssh admin@DiskStation

et on passe root:

sudo -i

On peut trouver le modèle du processeur en tapant:

cat /proc/cpuinfo | more

Cela vous permet de savoir si vous êtes en armv5 ou armv7 (plus récent).

Un autre moyen, peut-être même plus simple :

uname -a

Résultat chez moi:

Linux DiskStation 2.6.32.12 #15132 Wed Jun 14 12:24:38 CST 2017 armv5tel GNU/Linux synology_212+

Installer Entware-ng sur notre NAS Synology

Toujours dans votre session SSH, en tant que root, vous allez maintenant installer Entware sur votre Synology.

1. On crée un dossier sur le disque, en dehors du rootfs :

mkdir -p /volume1/@entware-ng/opt

Le dossier /opt doit absolument être vide, c'est-à-dire qu'Optware ne doit pas être installé. Dans le doute, on le vide dans l'étape suivante.

2. On supprime /opt et on crée un lien symbolique:

rm -rf /opt
ln -sf /volume1/@entware-ng/opt /opt

3. On lance le script d'installation:

Pour armv5:

wget -O - http://pkg.entware.net/binaries/armv5/installer/entware_install.sh | /bin/sh

Pour armv7:

wget -O - http://pkg.entware.net/binaries/armv7/installer/entware_install.sh | /bin/sh

Pour x86-32:

wget -O - http://pkg.entware.net/binaries/x86-32/installer/entware_install.sh | /bin/sh

Pour x86-64:

wget -O - http://pkg.entware.net/binaries/x86-64/installer/entware_install.sh | /bin/sh

Pour MIPS:

wget -O - http://pkg.entware.net/binaries/mipsel/installer/installer.sh | /bin/sh

4. On édite le fichier /etc/rc.local et on ajoute à la fin du fichier:

/bin/ln -sf /volume1/@entware-ng/opt /opt
/opt/etc/init.d/rc.unslung start

La dernière ligne permet de lancer les services Entware lors du démarrage du NAS.

Depuis DSM 6.1, /etc/rc.local n'est plus exécuté lors de la séquence de boot. Il faut donc créer une tâche planifiée qui lance ces deux instructions au démarrage du NAS.

Rendez-vous dans Panneau de configuration > Planificateur de tâches > Créer > Tâche déclenchée > Script défini par l'utilisateur. Cette tâche sera lancée au démarrage du NAS:

NAS Synology : installer Entware en remplacement d'IPKG pour des applications à jour photo

avec les instructions suivantes:

/bin/ln -sf /volume1/@entware-ng/opt /opt
/opt/etc/init.d/rc.unslung start

NAS Synology : installer Entware en remplacement d'IPKG pour des applications à jour photo 1

Lire la suite! »

Concert de Joanne Shaw Taylor à l'Océanis de Ploemeur

Le mois dernier, le 19 octobre 2016, Jac et moi nous sommes rendus à la salle Océanis de Ploemeur (56) pour assister au concert de Joanne Shaw Taylor.

Je vous avais déjà parlé de Joanne il y a quelques années et m'étais même programmé une alerte sur le site de la Fnac pour me prévenir lorsqu'elle passerait en France. Et elle y passe chaque année, mais toujours dans l'Est du pays. Lorsque j'ai reçu le mail annonçant sa venue dans l'Ouest, j'ai sauté sur l'occasion!

Nous voilà donc partis en pleine cambrousse (oui, Ploemeur, c'est un peu la cambrousse), par une belle nuit de tempête. Arrivés en avance, nous entrons dans le hall de l'Océanis, qui est un espace communal qui comprend une piscine et une salle de spectacle. Cela fait bizarre de faire la queue dans le hall d'une piscine avec l'odeur de chlore en attendant que les portes s'ouvrent.

Le concert est à 19h et la salle se remplit rapidement. Nous avisons deux places assises en milieu de rangée et nous installons. Vue impeccable sur la scène, nous regardons le ballet incessant et fascinant des auditeurs qui cherchent une place.

Pas de première partie. Après une brève introduction par le maître des lieux, Joanne Shaw Taylor et son groupe arrivent sur scène et commencent à jouer. Voix rauque, style simple mais très efficace, Joanne nous régale les oreilles par sa maitrise et les émotions qu'elle nous transmet, à la fois par son jeu et par sa posture.

Lire la suite! »

Utiliser Rsync pour sauvegarder un serveur Linux vers un NAS Synology

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment configurer rsync pour planifier des sauvegardes d'un serveur distant et permettre l'accès SSH vers votre NAS Synology en local.

Armez-vous de votre terminal préféré et lancez une session SSH, c'est parti !

Utiliser Rsync pour sauvegarder un serveur Debian/Ubuntu vers un NAS Synology photo

Étape 1 : créer un nouvel utilisateur Synology

Afin de bien séparer les processus et privilèges, il vaut mieux créer un nouvel utilisateur Synology : cela permet de contrôler exactement ce à quoi il a accès.

Dans ce tutoriel, notre utilisateur s'appellera saveme.

Étape 2 : activer l'accès SFTP

Activez l'accès SFTP dans Diskstation > Control Panel > FTP > SFTP > Enable SFTP service. Vérifiez aussi que le port 22 (SSH) est bien ouvert dans votre routeur et firewall; et bien redirigé vers votre NAS.

Ensuite, ouvrez une session SSH sur votre NAS :

ssh admin@IP_NAS

Entrez votre mot de passe, vous devriez être loggué. Si ce n'est pas le cas, vérifiez la configuration routeur/firewall du port 22.

Étape 3 : éditer le fichier passwd

Une fois que vous êtes identifié en SSH sur votre NAS, il vous faut éditer le fichier passwd:

nano /etc/passwd

Allez à la dernière ligne, qui gère le nouvel utilisateur créé à l'étape 1. A la fin de cette ligne, remplacez :

/sbin/nologin

par

/bin/sh

Sauvegardez le fichier.

Maintenant, on assigne un dossier de travail avec tous les droits nécessaires à notre utilisateur (qui s'appelle saveme). Au lieu de le mettre dans /homes, on va plutôt le mettre à la racine, bien au chaud, sous /volume1/backup.

On donne accès au dossier :

chown saveme:users /volume1/backup 

Étape 4 : identification avec notre nouvel utilisateur

On s'identifie avec notre utilisateur saveme :

su - saveme

Si vous obtenez des messages d'erreur comme :

su: can't chdir to home directory '/volume1/backup'
su: can't run /sbin/sh: No such file or directory

La première erreur est due à une erreur de permissions. Vérifiez que vous avez bien chowné le bon dossier. La seconde montre que vous avez oublié d'ajouter

/bin/sh

à votre utilisateur dans l'étape 3.

Étape 5 : ajouter la clé SSH du NAS sur le serveur distant

On crée la clé en utilisant le chemin par défaut et on appuie juste sur "entrée" lorsqu'on nous demande un mot de passe de clé :

ssh-keygen -t rsa

On copie la clé sur le serveur distant:

cat ~/.ssh/id_rsa.pub | ssh user@IP_SERVER "mkdir -p ~/.ssh && cat >>  ~/.ssh/authorized_keys"

Essayez maintenant d'ouvrir une session SSH sur votre serveur distant depuis la session SSH du NAS : la session devrait s'ouvrir sans que vous n'ayez à entrer le mot de passe du compte.

Si vous obtenez une erreur de permission, voici les bonnes permissions à appliquer :

  • le répertoire .ssh doit avoir un chmod 700,
  • la clé publique (fichier .pub) doit avoir un chmod 644,
  • la clé privée (id_rsa) doit avoir un chmod 600.

Voici donc les commandes à lancer pour attribuer les bonnes permissions sur le NAS:

chmod /volume1/backup/.ssh 700
chmod /volume1/backup/.ssh/id_rsa.pub 644
chmod /volume1/backup/.ssh/id_rsa 600

Lire la suite! »

Pin It on Pinterest

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: