Créer une clé SSH pour ouvrir une session distante sans mot de passe

Il est idéal de pouvoir s'identifier sur un serveur distant, à l'aide d'une clé SSH, sans avoir à taper son mot de passe à chaque fois. Pas seulement pour un gain de temps mais pour, par exemple, transférer des données ou avoir un cron qui lance une sauvegarde planifiée automatiquement, sans que vous ayez à taper le mot de passe SSH.

Créer une clé SSH pour ouvrir une session distante sans mot de passe photo

Et puis, c'est un degré de sécurité supplémentaire puisque personne ne pourra deviner votre clé RSA, à moins d'avoir eu main mise sur votre machine.

Ce tutoriel est très rapide à mettre en œuvre, quelques minutes à peine suffisent pour créer votre clé et la placer sur le serveur distant.

Voici le principe de fonctionnement en image:

Créer une clé SSH pour ouvrir une session distante sans mot de passe photo 1

Concrètement, au lieu d'utiliser un nom d'utilisateur et un mot de passe en mode interactif (l'invite de commande vous demande d'entrer votre mot de passe), il suffit de donner le nom d'utilisateur et le serveur reconnaît votre machine grâce à votre clé SSH.

Créer un répertoire .ssh pour l'utilisateur

Normalement, votre utilisateur possède déjà un répertoire .ssh mais si ce n'est pas le cas, il faut le créer. Vous pouvez passer à l'étape suivante si vous disposez déjà de ce répertoire.

On se rend dans le répertoire de l'utilisateur:

cd ~/

On crée le répertoire .ssh:

mkdir .ssh

On s'assure que les permissions de fichiers permettent de lire, écrire et exécuter uniquement pour notre utilisateur:

chmod go-rwx .ssh

Créer une clé SSH

Nous allons maintenant créer une clé SSH, ou plutôt 2 clés : une clé privée et une clé publique. Les guillemets à la fin de la commande indiquent que la clé privée n'a pas de mot de passe, ce qui permet de s'identifier sans mot de passe.

On se place dans le répertoire .ssh:

cd .ssh

Nous créons une clé de 4096 bits, sans mot de passe :

ssh-keygen -b 4096 -t ed25519 -f id_rsa -P ""

Nous obtenons deux fichiers :

  • id_rsa : notre clé privée
  • id_rsa.pub : notre clé publique

Lire la suite! »

Créer un serveur High Availability : la réplication des bases de données

Ce tutoriel aborde la réplication des données d'un VPS ou serveur dédié : les bases de données seront répliquées d'un serveur principal (master) sur un autre serveur auxiliaire (backup).

Créer un serveur High Availability : la réplication des bases de données photo

En cas de défaillance du serveur principal, le serveur auxiliaire prendra le relais automatiquement.

Ce guide considère que vous avez :

  • deux VPS ou Droplets chez Digital Ocean dans le même datacenter;
  • une IP flottante qui peut être assignée à l'un ou l'autre des serveurs, à la demande;
  • le même système d'exploitation sur les deux serveurs, pour des raisons de compatibilité.

Créer une image du VPS principal pour le VPS de sauvegarde

Commençons par la base du système : le système d'exploitation (OS). Lorsque j'ai pris le projet en main, le site était déjà en production et tournait sur la dernière version d'Ubuntu Server, avec NginX, MariaDB et SSL activé.

On aurait pu tout réinstaller sur le nouveau VPS mais autant gagner du temps : Digital Ocean permet de faire une image du VPS existant et de l'installer sur un nouveau droplet. C'est quelques heures d'installation et de configuration d'économisées.

Voici les données de mes deux VPS :

MASTER

ipv4: 104.xxx.xxx.133
Private IP:  10.134.23.164

BACKUP

ipv4: 104.xxx.xxx.186
Private IP:  10.134.4.220

Floating IP

Floating IP:  138.xxx.xxx.177

Je masque les IP publiques puisque mes serveurs sont en production mais ces IP serviront pour le tuto : l'IP qui se termine en .133 est le Master, l'IP qui se termine en .186 est le Backup, et l'IP qui se termine en .177 est l'IP flottante.

Réplication de la base de données

Les deux serveurs LEMP sont maintenant identiques, même les fichiers et bases de données. Mais nous avons besoin d'avoir une base de données synchronisée en temps réel, dans les deux sens, master-master.

Si un serveur tombe, l'autre prend le relais. Lorsque le serveur Master revient à lui, le serveur Backup lui redonne les données SQL manquantes.

1. Configuration du serveur MASTER

On édite la configuration MariaDB:

nano /etc/mysql/my.cnf

On édite et remplace/ajoute :

# MATT - skyminds.net : MariaDB replication instructions.
# https://www.skyminds.net/?p=28739

# 1. bind-adress : replace 127.0.0.1 with Internal IP.
# bind-address          = 127.0.0.1
bind-address            = 10.134.23.164

# 2. enable log_bin
log_bin                 = /var/log/mysql/mariadb-bin
log_bin_index           = /var/log/mysql/mariadb-bin.index

# 3. add server-id AND binlog_do_db
# NOTE : server-id is a way to identify this server in MariaDB configs.
# NOTE : binlog_do_db contains the names of the databases to replicate
server-id               = 1
binlog_format=mixed
# first DB
binlog_do_db            = first_wpdb
# second DB
binlog_do_db            = second_wp

# /MATT

Nous allons maintenant lancer quelques commandes sur le serveur SQL:

mysql -u root -p

Lire la suite! »

NAS Synology : télécharger automatiquement les sous-titres avec Subliminal

Quoi de plus normal que de regarder des séries et films en VO ? Et si vos sous-titres étaient automatiquement téléchargés sur votre NAS tous les soirs ?

Regarder des séries et films en version originale, c'est ce que je passe mon temps à faire à recommander à mes élèves - et à leurs parents lors des réunions parents-professeurs.

NAS Synology : télécharger automatiquement les sous-titres avec Subliminal photo 3

On s'affranchit souvent de ces petits fichiers textes mais il peut arriver de tomber sur une série un peu plus coriace, qui demande de bien tout comprendre si on veut vraiment saisir le fin mot de l'histoire. Bref, parfois, les sous-titres, ça peut servir.

Voici donc un petit tutoriel pour récupérer automatiquement les bons sous-titres pour vos fichiers, avec en script en ligne de commande ou exécutable par votre NAS.

Synology : installation de pip

1. Ouvrez une session SSH sur le NAS et passez root :

ssh [email protected]
sudo -i

2. Installez pip, le gestionnaire de paquets Python.

Synology : installation de subliminal

Subliminal est une librairie Python qui permet de rechercher et télécharger des sous-titres. C'est ce que nous allons lancer, soit en ligne de commande, soit par un cron sur le NAS.

Installez subliminal:

pip install subliminal

Résultat, après quelques minutes:

Successfully built pysrt enzyme guessit babelfish dogpile.cache rarfile rebulk
Installing collected packages: pytz, chardet, pysrt, enzyme, rebulk, babelfish, python-dateutil, guessit, pbr, stevedore, futures, click, dogpile.cache, rarfile, beautifulsoup4, requests, subliminal

Successfully installed babelfish-0.5.5 beautifulsoup4-4.5.3 chardet-2.3.0 click-6.7 dogpile.cache-0.6.2 enzyme-0.4.1 futures-3.0.5 guessit-2.1.1 pbr-1.10.0 pysrt-1.1.1 python-dateutil-2.6.0 pytz-2016.10 rarfile-3.0 rebulk-0.8.2 requests-2.13.0 stevedore-1.20.0 subliminal-2.0.5

Script de téléchargement automatique des sous-titres

Passons maintenant au script de téléchargement automatique de nos sous-titres. Voici mes pré-requis :

  1. dossier à scanner : /volume1/video
  2. âge maximum des fichiers pour lesquels on recherche les sous-titres : 4 weeks
  3. langue des sous-titres: eng pour l'anglais, fra pour le français. Ici, je ne souhaite que de l'anglais.

Créez donc un nouveau fichier (dans votre dossier utilisateur du NAS, pas dans root):

nano /volume1/homes/matt/subby.py

et ajoutez-y:

from datetime import timedelta
from babelfish import Language
from subliminal import download_best_subtitles, region, save_subtitles, scan_videos

# configure the cache
region.configure('dogpile.cache.dbm', arguments={'filename': 'cachefile.dbm'})

# scan for videos newer than 2 weeks and their existing subtitles in a folder
videos = scan_videos('/volume1/video', age=timedelta(weeks=10))

# download best subtitles in English
subtitles = download_best_subtitles(videos, {Language('eng')})

# save them to disk, next to the video
for v in videos:
    save_subtitles(v, subtitles[v])

Vous pouvez lancer ce script directement depuis un terminal avec :

python /volume1/homes/matt/subby.py

Mise à jour : on peut encore mieux faire ! Lassé d'avoir à installer pip et subliminal à chaque mise à jour du DSM, j'ai écrit un script bash qui gère toute l'installation (pip, subliminal) et qui lance le script python pour le téléchargement des sous-titres.

On crée notre script bash :

nano /volume1/homes/matt/subby.sh

avec :

#!/bin/bash
# Script Name : Pip and Subliminal dependences FTW
# Script Author : Matt Biscay
# Script URL : https://www.skyminds.net/nas-synology-telecharger-automatiquement-sous-titres-subliminal/
# Script Version : 1.0 (2017-07)

# working dir
cd /volume1/homes/matt

# is pip installed ?
if which pip 2>/dev/null;
then
  echo "pip is installed. Fetching subtitles..."
  python subby.py
  echo "Subs fetching complete. Enjoy !"
  exit 1
else
  echo "pip is missing. Installing it now..."

  # remove pip install file
  rm get-pip.py -f

  # fetch pip install file
  wget https://bootstrap.pypa.io/get-pip.py

  # install pip
  python get-pip.py

  # install subliminal
  pip install subliminal

  # get subs
  echo "pip and subliminal have been installed. Fetching subtitles..."
  python subby.py
  echo "Subs fetching complete. Enjoy !"
fi

Kaboom ! Si le binaire pip n'est pas présent sur le système, c'est qu'il n'a pas survécu à la mise à jour du DSM. On l'installe donc, ainsi que subliminal. Ensuite on lance le script de téléchargement.

Mise en place d'un cron pour automatiser le téléchargement des sous-titres

Si vous êtes sous Unix, vous pouvez mettre en place un cronjob avec le script tel quel.

Sur le Synology, tout se met en place en quelques clics :

  1. Rendez-vous dans Panneau de configuration > Planificateur de tâches > Créer > Tâche planifiée > Script défini par l'utilisateur:

    NAS Synology : télécharger automatiquement les sous-titres avec Subliminal photo

    Donnez un nom à votre tâche et assignez-lui un utilisateur (root).

  2. dans l'onglet Programmer, ajouter la fréquence de lancement du script :

    NAS Synology : télécharger automatiquement les sous-titres avec Subliminal photo 1

  3. enfin, dans l'onglet Paramètres de tâches, donnez le chemin du script précédé de la commande bash puisque c'est un script bash:

    NAS Synology : télécharger automatiquement les sous-titres avec Subliminal photo 4

    Ici, ce sera donc:

    bash /volume1/homes/matt/subby.sh

A vous les sous-titres synchros tous les soirs !

Pin It on Pinterest

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: