Nous débarquons à Dubrovnik vers 23 heures et attrapons l'un des derniers bus qui va du port vers la citadelle de Dubrovnik où nous avons réservé notre chambre d'hôte.

Douze jours en Croatie : Dubrovnik ou la citadelle de King's Landing photo

Le retour à la civilisation se fait dans le bus et c'est plutôt rude : nous sommes dans un bus bondé, où se côtoient les petites vieilles locales et un groupe d'anglaises complètement déjantées, vociférant de manière alcoolisée avant leur arrivée fracassante dans l'une des boites de nuit de la ville.

Notre logeur, Sergio, nous attend à l'entrée de la citadelle et nous informe tout en marchant qu'il y a un problème avec notre réservation et que nous allons passer la première nuit dans un autre logement. C'est un peu étrange de suivre quelqu'un qui nous emmène on ne sait où, dans de petites ruelles pavées, en tournant un coup à gauche, un coup à droite et en marchant comme des cosaques alors que la nuit est tombée depuis belle lurette.

Nous arrivons dans la cour de ce qui semble être une ferme, ce qui semble tout à fait surréaliste. J'ai pensé au film Hostel mais je n'ai rien dit à Cécile pour ne pas l'effrayer.

Nos hôtes sont âgés mais nous accueillent avec le sourire. La chambre est tellement vieille que l'on se demande si nos hôtes ne nous ont pas laissé leur chambre, leurs vêtements étant dans les armoires. C'est un peu rock'n'roll mais bon, c'est pour une nuit. On ferme quand même la porte à clé.

Le matin, douche rapide et nous quittons les lieux en remerciant nos hôtes. Je jette un oeil dans le jardin et aperçois la statue d'une veuve noire, assise sur un banc, qui regarde le jardin. Mais où avons-nous passé la nuit ?!?

A lire :  Visite du temple de Poséidon au Cap Sounion

Nous partons flâner en ville et nous rendons à la sortie de la citadelle. C'est là que nous pouvons faire le Game of Thrones Tour - visite guidée de Dubrovnik où sont tournées pas mal de scènes cultes de la série, étant donné que Dubrovnik est King's Landing.

Nous partons de Pile Gate pour aller vers la forteresse Lovrjenac, passons près du port où les bâtards de King Robert sont exécutés et le port où Myrcella navigue vers Dorne:

Nous voyons aussi le petit port de Kolorina, où Sansa avait l'habitude d'écouter Littlefinger en rêvant de pouvoir rentrer chez elle, les portes que franchit Jaime après son retour du Nord, le tripot de Littlefinger, la cathédrale (Revelin Square) devant laquelle Cercei fait son Walk of Shame, le Red Keep...

 

Si vous êtes fan de la série Game of Thrones, je vous conseille la visite guidée, cela vaut vraiment le coup. C'est assez incroyable de voir que très peu de choses ont finalement été ajoutées dans la série : c'est comme si on avait mis les acteurs en place et filmé directement. Cela nous a permis de nous replonger dans la série, mais en revivant certaines scènes juste devant nous.

Nous rejoignons notre Airbnb : Cécile a réservé en plein dans la vieille ville, ce qui nous permet de ne pas être dépendant des transports en commun. On peut aller faire la fête et revenir chez nous comme on veut.

Le lendemain, c'est l'anniversaire de Cécile donc je l'emmène prendre le petit déjeuner à l'Arsenal (Gradska Kavana Arsenal), un restaurant haut de gamme sur le port de Dubrovnik où nous prenons un petit déjeuner magistral.

A lire :  Une journée à Londres avec les classes européennes

L'estomac calé et munis de nos chapeaux, nous nous attaquons à la visite des remparts de la ville sous un soleil éclatant et de plomb. Il est encore tôt mais la journée est loin d'être fraîche.

Les remparts sont magnifiques : la vue sur l'Adriatique est imprenable lorsque l'on se trouve vers l'extérieur et l'intérieur nous donne une vue plongeante sur les tuiles des toits de la vieille ville. Comptez quelques bonnes heures pour en faire le tour : prenez de l'eau en quantité parce que cela fait quelques kilomètres et cela grimpe pas mal ! Chaussures de randonnée obligatoires.

Le clou de la visite : quand on est retombé sur la veuve noire ! En fait, nous avons été hébergés dans une maison qui se trouvait à quelques mètres à peine du mur des remparts. Incroyable.

En repassant par les portes de la ville, on avise les deux musiciens qui jouent depuis le matin une musique électro-acoustique qui s'approche un peu du rock progressif. Après les avoir écoutés quelques minutes, on repart avec deux albums sous le bras, les premiers depuis longtemps mais nous étions très fiers.

Le soir, pour nous remettre des péripéties de la journée, j'emmène Cécile fêter dignement son anniversaire... au pub irlandais ! Quelques bières, une bouteille locale et un excellent repas plus tard, nous repartons à nos pénates. C'est une belle manière d'achever notre séjour à Dubrovnik, dont nous garderons un souvenir impérissable.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

La Croatie : Dubrovnik ou la citadelle de King's Landing (Game of Thrones)

par Matt Lecture: 5 min
0

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: