Après Megaupload, le déluge : hécatombe chez les services de partage de fichiers

Moins d’une semaine après l’arrêt des serveurs de Megaupload le 19 janvier 2012, c’est l’hécatombe les services de partages de fichiers (également appelés cyberlockers). C’est un véritable vent de panique qui souffle sur ces services, jugez plutôt:

20 et 21 janvier 2012

  • Fileserve ferme les comptes utilisateurs à tour de bras, nettoie tout ce qu’il peut et a fermé son programme d’affiliation.
  • File Jungle et Upload Station (qui appartiennent à Fileserve) suppriment eux aussi tous les fichiers compromettants. Les services sont interdits à toute adresse IP américaine. On ne peut télécharger que ses propres fichiers.
  • VideoBB a mis fin à son programme d’affiliation.
  • 4shared supprime tous les fichiers qu’il peut.
  • VideoZer a mis fin à son programme d’affiliation.

22 janvier 2012

  • Uploaded.to est bloqué aux USA.
  • Filesonic met fin au partage public des fichiers : on ne peut télécharger que ses propres fichiers. La page Facebook de Filesonic a même disparu. Une rumeur dit que Paypal rembourserait les gens qui ont un compte Filesonic (à vérifier).
  • Filepost a commencé à supprimer tous les comptes avec des contenus soumis aux droits d’auteur.

24 janvier 2012

  • X7.to a mis directement la clé sous la porte le 24 janvier.
  • UploadBox arrête ses serveurs : vous avez jusqu’au 30 janvier pour récupérer vos fichiers.
  • Multiupload n’uploade plus…
  • Uploading.com met également fin à son programme d’affiliation.
  • Oron passe en revue tous les comptes des affiliés.
  • EnterUpload a fermé et redirige vers un autre site.

26 janvier 2012

  • Filejungle et Uploadstation rétablissent le partage de fichiers.
  • TurboBit bloque l’accès au service depuis les U.S.A.

6 février 2012

  • Fileserve reprend ses activités pour le moment.
  • Shareflare bloque l’accès au service depuis les U.S.A.

L’un des chefs d’accusation reproché à Megaupload est d’avoir payé les gros uploaders dont les fichiers étaient téléchargés des milliers de fois, c’est pour cela que tous les services suppriment leurs programmes d’affiliation.

Le plus gros site étant tombé, tous les autres prétendants prennent peur et essaient de rentrer dans le droit chemin en prenant des mesures drastiques et prouver leur bonne foi avant de tout perdre.

Qui aurait pu prévoir cela il y a encore 2 mois ?

(via)



Écrire un commentaire

5 Commentaires à "Après Megaupload, le déluge : hécatombe chez les services de partage de fichiers"


Invité
17 February 2012

Une bien mauvaise nouvelle!

Moi qui uploadais tous mes fichiers (légaux!) sur Multiupload, me voilà bien loti!

Le service n’ayant même pas laissé la possibilité aux membres de récupérer leurs fichiers… Du coup, des fichiers introuvables autre part et des heures et des heures de travaille perdus dans le néant numérique de la toile…

Et s’il existe une solution pour récupérer sur Multiupload, je suis preneur. Mais comme dit le proverbe, l’espoir fait vivre…

Membre
24 January 2012

Mais comme tu le soulignais dans un article précédent :
“Où va t’on mettre nos fichiers maintenant !?”