Pas grand-chose cette semaine si ce n'est que je passe un concours... à Rennes ! Et oui, c'est vraiment pas de bol : l'hôtel restant plus cher que l'aller-retour Nantes-Rennes dans la journée ben je me paie une heure de route le matin et une heure et quelques minutes avec la circulation le soir. Vraiment trop cool >_>. En fait, cela me donne presque l'impression de faire partie de la population active mais rien qu'avec les inconvénients : on se lève tôt, on s'habille classe relativement bien, on reste bloqué dans les embouteillages, on s'asseoit et on attend que ça passe... Bon d'accord, je veux bien tout ça mais je veux les avantages qui vont avec ;-)

Jour 1

Arrivé à Rennes grâce à mon plan Mappy, je me suis fourvoyé dans la direction opposée de l'IUT : Mappy avait eu tout bon jusque là mais il faut tourner à droite au dernier rond-point et non à gauche. Evil mappy. Je me gare à l'extérieur du campus, pensant que les places de parking seraient aussi chère qu'à Nantes. Et là, comble du délire, que vois-je ? des dizaines de places. Toutes vides. J'ai failli m'évanouir. Reprenant mes esprits et pestant contre la gestion déplorable du parking étudiant par la fac de Nantes, je lève les yeux sur le plan du site. Tous les bâtiments ont un numéro. Facile, j'ai le numéro 6. Sauf que le 6 n'est pas indiqué sur le plan. "Décidément, c'est ma journée", marmonne-je tout bas. Je me retourne et je vois un gars tenant le même plan que moi dans les mains. Je souris, je lui dis bonjour. Il a le look scientifique et l'air d'aimer la course d'orientation. Tant mieux, pense-je en rangeant ma carte, maintenant j'ai un guide. Il y a des fois où je me trouve diabolique. PHeaR ! S'ensuivent 6 heures d'épreuve. Et une heure de route...

A lire :  Vacances de Noël 2004

Jour 2

J'arrive comme une fleur, direct dans le parking et me trouve une place peinard juste en face de la porte de la salle de concours. Photo mentale : "j'en ai rêvé, Rennes l'a fait" ou presque. Comme je ne me suis pas trompé au rond-point, j'avais quelques minutes d'avance, ce qui m'a permis de potasser le concours de la semaine prochaine. Et d'arriver en retard dans la salle d'exam, perdu dans mes pensées. Décidément, on ne se refait pas !

Jour 3

Le délire. Enfin non, pas vraiment... Jugez plutôt : "vous avez le choix entre 2 sujets". Ah ok, cela peut arranger les choses, pense-t-on. On ouvre la copie d'examen. Sujet 1 : la lésion dans le contrat. Le mot "lésion" ne me faisait penser qu'à la série Urgences. Pas bon signe lors d'une épreuve de droit. Je me tourne alors vers le sujet 2 : la dissolution des sociétés commerciales. Des deux maux, autant prendre le moindre - second sujet. Aïe.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Articles en rapport:

Aller-retour pour Rennes

par Matt Lecture: 2 min
6

Pin It on Pinterest

Share This

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: