Tag

parents

Browsing

Pour toutes celles et ceux qui ont (ou ont eu) ou qui vont bientôt avoir des enfants, voici une petite parodie sur l'éducation et les relations parents-enfants sur un petit air de rap:

Don’t make me count to 1-2-3
Yeah, it’s the parent rap, y’all
We may spend most of our time chasing toddlers down but
We still know how to rock the hizzle
I don’t even know what you just said

We used to be cool!
Back in the day, back on the block
Watching PG-13 movies, staying up way after dark
Then we had a couple shorties
And now we’re really flossy
Cause now we be rollin’ with our own little possie
In the mini van
Or in our little wagon
Let me throw it to the moms
Cause the little one is saggin’

I used to bling it up, I used to dress real shrewd
Now I accessorize with food that’s already been chewed
And that’s all right
I make this diaper bag look good
When I’m walking through the mall tryin’ to wrangle my brood
My PB&Js will set your world on fire
I could make you mac-n-cheese blindfolded on a wire
I’m wiping the do-do
Kissin’ the booboos
Got them eyes in the back of my head, I see all you do.
Using your full name so you know I ain’t playin’
And that’s why all my kiddo’s, they keep sayin’

Mom mom, she’s the bomb, rocking all night till the break of dawn
Cooking them peas so I’ll grow up strong
Got my second seat belt if we crash head on
Dad dad, he’s the man, working real hard to support the clan
Traded in his porsche for an old sedan
Raisin’ those brows if we get outta hand

When it come to Candyland, I’m a stone cold player
Helping out with the homework, I’m an Algebra slayer
Wrestle carseats into place without spillin’ my mug
If I tuck you in at night, you’ll be as snug as a bug
Then I’m off in the morning, to make that cheese
You may not know this yet, but it doesn’t grow on trees
Now mama take it please, what, uh, take it

I’m droppin’ “time out”s like they’re hot
Potty training all my tots
Washin’ all the pans and pots
Tyin’ little shoes in knots
Giving knowlege to your brain
Like “if your friend jumped off a train you don’t have to do the same”
Now get your toys out of the rain!
I’m cleanin’ every spill
Cuttin’ coupons like a vil
If you need parental skill now you know
We are for real!
You don’t think our rhyms are ill boy?
Then your grounded for a mil!

Mom, mom, she’s legit
Making us chill when we pitch a fit
Telling us to share and never to hit
If you can’t say somethin’ nice put a sock in it
Dad dad, he’s the guy,
never gets tired of playing “I spy”
The constant barage of kids asking “why”
And he always pretends he needs another tie

You know money doesn’t grow on trees
Why buy the cow if the milk is free
This won’t hurt you as much as it hurts me
If you want dessert eat another veggie
Close that door
You weren’t born in a stable
Sit up straight
And kiss your aunt mable
Close your mouth when you chew
Get your elbows off the table
Mom and dad of the year, check it, that’s the label

It’s the parent rap y’all
And it’s apparent
We’re great parents
Mom and daddy in the house
Mom and daddy own the house
Mom and daddy need to clean the house…

Keep your hands to yourself, boy
Don’t make me stop this beat, I’ll do it! I’ll pull this beat right over.

La vidéo est issue de It Starts at Home avec Matt Chandler et Gary Thomas, une série diffusée sur Bluefish TV.

Cette petite variation sur les gender roles devrait vous faire sourire ;-)

Dans un souci d'apaisement et d'évaluation positive de nos très chers apprenants, voici quelques idées d'appréciations qui pourront vous servir lors d'entretiens avec les parents ou lors de la rédaction du bulletin trimestriel.

On ne devrait donc plus dire :

  • un cancre, une croûte, mais "un élève en difficulté".
  • il est fainéant, mais "il manifeste un léger déficit de motivation induisant une phase de repos intellectuel qui n'est probablement que temporaire".
  • il est paresseux, mais "il ne présente aucune appétence génétique manifeste pour le travail scolaire et se montre réfractaire à toute dépense d'énergie intempestive".
  • il a un poil dans la main, mais "ses caractéristiques génétiques l'empêchent de tirer le meilleur parti de tout le potentiel de ses membres supérieurs".
  • il ne fait rien, mais "on ne trouve nulle trace concrète, ni même virtuelle de son activité débordante, mais sa volonté de bien faire commence à devenir perceptible".
  • il est nul, mais "les objectifs pédagogiques sont inadaptés à ses potentialités mais sa marge de progression n'en demeure pas moins substantielle".
  • il est bête, mais "ses connexions cervicales ne sont pas encore toutes assurées mais le processus de réflexion devrait connaître un déblocage imminent".
  • c'est un abruti, mais "il connaît un épanouissement ralenti, mais certaines lueurs indiquent qu'il ne demande qu'à s'éveiller à la moindre étincelle".
  • il a des difficultés, mais "il pourrait certainement mieux faire si le contexte s'y prêtait et que les lacunes rédhibitoires ne cessaient de croître de façon exponentielle".
  • il n'est pas doué, mais "il ne semble pas prédisposé à postuler au passage dans la classe supérieure sans ouvrir ses manuels scolaires et redoubler d'efforts".
  • il dort en classe, mais "il connaît un léger décalage horaire et son horloge biologique semble réglée sur l'heure estivale de l'hémisphère sud".
  • il fait des bêtises, mais "son manque de maturité implique des comportements déviants peu propices à maintenir son attention et son sérieux".
  • il fait le clown, mais "son sens inné de la plaisanterie le conduit à distraire ses camarades et à animer le cours sans se soucier de l'ordre établi".
  • il monte sur les tables, mais " il recherche le meilleur point de vue panoramique et tente d'oxygéner d'avantage les cellules de son cerveau afin d'augmenter sa productivité".
  • il court dans la classe, mais "sa motivation irrépressible à rendre service enrhume un peu ses voisins mais sa vitesse de course fait merveille au cours de gym".
  • il ennuie les autres, mais "son esprit taquin et joueur retarde son intégration et provoque une pénurie dans l'armoire pharmaceutique de l'école".
  • il est violent, mais "son instinct possessif et revendicatif le pousse à des actes impulsifs qu'il regrette immédiatement malgré ses récidives chroniques".
  • il est détesté, mais "sa capacité impulsive aboutit à un manque de popularité et à un isolement regrettable qui l'empêchent de se faire délégué".
  • il est pris en grippe, mais "il est victime d'un déficit affectif de la part du professeur qui ne concentre pas toute l'attention nécessaire à son égo".
  • il ne sait rien, mais "l'imprégnation cognitive résiduelle n'est pas encore quantifiable mais on constate des progrès méthodologiques dans l'ouverture du cartable".
  • il ne retient rien, mais "ses capacités mnémotechniques sont encore peu développées en raison d'une carence en phosphore".
  • il est têtu et borné, mais "il souffre d'un manque de flexibilité intellectuelle et son ouverture d'esprit n'est pas encore optimale".

Support technique de l'Education NationaleBonjour. Vous avez appelé le service de réponse automatique de l'école de votre enfant. Dans le but de mieux répondre à vos besoins et de vous permettre de parler à la bonne personne, veuillez écouter le menu suivant avant de faire votre sélection.

  • Pour mentir au sujet de l'absence de votre enfant, faîtes le 1.
  • Pour excuser le fait que votre enfant n'a pas fait son devoir, faîtes le 2.
  • Pour vous plaindre de ce que nous faisons, faîtes le 3.
  • Pour demander la démission d'un professeur, faîtes le 4.
  • Pour demander pourquoi vous n'avez pas reçu les documents qui étaient déjà inclus dans votre lettre de convocation ainsi que les précédents bulletins qui vous ont déjà été postés, faîtes le 5.
  • Si vous voulez que nous élevions votre enfant à votre place, faîtes le 6.
  • Pour demander que votre enfant change d'enseignante pour la troisième fois cette année, faîtes le 7.
  • Pour vous plaindre du transport scolaire, faîtes le 8.
  • Pour vous plaindre de la cantine, faîtes le 9.

Hier, c'était la réunion parents-profs. Dans les collèges communs, il existe généralement quelque chose comme "les 5 minutes" - une soirée consacrée aux parents d'un niveau pendant laquelle les parents s'inscrivent sur la feuille punaisée à la porte du professeur qu'ils veulent rencontrer. Et la règle à respecter, ce sont les 5 minutes. S'il faut plus, on prend un rendez-vous personnalisé.

En ZEP, c'est différent : le professeur s'installe dans sa classe avec ses collègues et c'est open-bar de 14h à 20h30 - tout le monde défile : parents, élèves, frères et soeurs à la place des parents, cousins... Ils viennent tous chercher leur bulletin, qui est remis en mains propres . Tous les niveaux sont mélangés donc je vous laisse imaginer le joyeux bin's que cela entraîne. Toutes les portes sont ouvertes, les gens attendent à l'intérieur de la salle.... il faut vraiment le voir pour le croire - une vraie foire.

Everyone is entitled to my opinion !Hier soir, réunion parent-prof. Enfin, je dis soir mais je devrais plutôt dire après-midi : la réunion commence à 14h30 et se termine à 19h30. Oui, vous avez bien lu, cela fait 5h de réunion... mais vous voyez tous les niveaux la même journée. Au premier trimestre, j'avais reçu un seul et unique parent en 4 heures de présence. Aujourd'hui, second trimestre, j'ai dépassé la vingtaine. Mon arme secrète : la mention sur le carnet de liaison que je voulais voir tous les parents. Très efficace, je le recommande. Evidemment on ne voit jamais les marioles ni les cas désespérés mais plutôt ceux qui font partie de la constante macabre.

Finalement, c'est en voyant les parents qu'on comprend mieux nos élèves. Une fois qu'on apprécie les difficultés que traînent les parents, on voit tout de suite pourquoi nos élèves rament : ils ne font que reproduire le schéma social parental en l'adaptant à leur propre génération. Du coup on les regarde d'un autre oeil et on regrette de ne pas les avoir vu plus tôt dans l'année, on aurait sûrement adopté une autre stratégie. Cinq heures de présence et quatre bonnes heures à expliquer aux parents qu'il faut qu'ils surveillent leurs gosses, leur apprendre la méthodologie pour faire leurs devoirs, les conseiller sur la section européenne... J'aime bien recevoir les parents.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :