Tag

Madison Square

Browsing

Et voici la dernière saison de Mad Men, diffusée sur AMC.

mad-men-s7

Nous sommes en janvier 1969. C’est l’année où Nixon prête serment, où Neil Armstrong marche pour la première fois sur la lune, l’année de Woodstock, des émeutes de Stonewall et des meurtres de la famille Manson.

Don rend visite à sa femme en Californie et en profite pour passer voir Pete qui lui fait visiter les locaux de l’agence. Freddy vend un concept à Peggy, mais celle-ci n’arrive pas à pousser son supérieur à l’accepter.

Ken envoie Joan à sa place pour recevoir Wayne Barnes, le nouveau directeur marketing de Butler Footwear. Hors de son champs de compétence initialement, elle reçoit l’aide d’un professeur d’université qui lui donne un cours intensif en marketing et arrive à convaincre Barnes, temporairement, de ne pas laisser tomber SC&P.

Pendant que Roger explore la contre-culture, sa fille Margaret lui dit qu’elle le pardonne pour toutes ses anciens méfaits à son égard, au vu de sa toute nouvelle illumination.

AMC a décidé de couper la saison de quatorze épisodes en deux : les sept premiers épisodes forment “The Beginning”:

Les sept épisodes restants formeront “The End of an Era”:

La sixième saison de Mad Men vient de commencer sur AMC.

mad-men-s6

La saison commence avec un double-épisode, soit deux heures. Le premier épisodes, comme d’habitude, servira à rafraichir notre mémoire sur les aventures de Don Draper et ses amis de l’agence Sterling Cooper Draper Pryce.

Don commence une nouvelle campagne de publicité, Roger apprend une nouvelle bouleversante et Betty reçoit quelqu’un chez elle…

Nous l’attendions tous… voici la cinquième saison de Mad Men sur AMC.

Nous sommes le 30 mai 1966 (Memorial Day), soit 7 mois après la fin de la saison 4.

Don est accueilli avec une surprise dans le premier épisode de cette saison. Pendant ce temps, Roger et Pete se disputent violemment et Joan perd son sang-froid avec l’un de ses invités.

Voici la suite de Mad Men, la série qui vous replonge dans l’Amérique des sixties au travers de la publicité.

L’entreprise Sterling Cooper continue de subir de nombreuses transformations. Mais deux jours durant, des secrets vont être révélés et des rivalités vont naître. En effet, lors d’un voyage à Baltimore, Don et Salvatore sont dans le même hôtel, et le même jour, on nomme deux nouveaux directeurs clientèle : Campbell et Cosgrove.

Le titre de la série – Mad Men – est un jeu de mots avec Ad men, littéralement « les hommes de la pub », mais c’est aussi et surtout une expression de l’époque qui fait référence au fait que ces publicitaires travaillaient sur Madison Avenue à New York. Mad Men prend également tout son sens au vu de l’attention portée à la condition féminine dans l’ensemble de la série, une triple lecture du titre étant alors nécessaire.

Mad Men est une série dramatique créée par Matthew Weiner et diffusée sur AMC.

Mad Men a lieu dans les années 1960 et traite de l’agence de publicité fictive Sterling Cooper sur Madison Avenue à New York. Le point d’ancrage de la série est Don Draper (Jon Hamm), creative director chez Sterling Cooper et associé fondateur de Sterling Cooper Draper Pryce.

Les autres associés font partie de sa vie, au travail comme à l’extérieur et cela montre les humeurs changeantes, les mœurs sociales et le politiquement incorrect de l’Amérique des années 1960.

Voici la troisième journée de l’US Summer Trip. Suite de mes aventures new-yorkaises.

Breakfast at Toastie’s

On se lève tôt et on prend le métro, direction 5th Avenue. On prend le petit déjeuner chez Toastie’s. Je prends un medium coffee et un blueberry muffin. Le medium m’a l’air aussi grand que le large d’hier. Je suis perplexe !

5th Avenue

Balade sur la 5ème avenue : pas mal de grands magasins mais aussi des magasins de souvenirs pas chers, ce qui est plutôt surprenant.

Au passage, on aperçoit une grosse Bentley noire avec pour plaque d’immatriculation “PLAZA” (que l’on ne peut pas lire sur la photo).

The Rockefeller Center

NYC : Rockefeller Plaza

Nous marchons quelques blocs puis revenons sur nos pas vers Rockefeller Plaza pour aller au Rockefeller Center, un complexe commercial construit par la famille Rockefeller composé de dix-neuf bâtiments. Il est situé dans le quartier de Midtown, entre la 5ème avenue et l’avenue des Amériques de l’île de Manhattan.

Le plus grand théâtre couvert américain, le Radio City Music Hall, se trouve dans le complexe du Rockefeller Center, tout comme la plupart des studios new-yorkais de la chaîne NBC.

Le GE Building (financé par General Electrics), gratte-ciel de 70 étages, constitue la pièce centrale du Rockefeller Center, avec une hauteur de 266 mètres.

Avec son toit plat, où est d’ailleurs située l’une des plus célèbres plates-formes d’observation de la ville, le Top of the Rock, la plate forme offre un panorama à 360 degrés sur la ville, que seul l’Empire State Building parvient à égaler.

L’avantage du Rock, c’est qu’il n’y a pas de file d’attente, donc c’est un très bon plan !

Pour la petite histoire, l’ascenseur vous emmène au 67ème étage en… 44 secondes ! Je peux vous dire que c’est impressionnant, surtout qu’il y a une petite animation son et lumière dans le plafond de l’ascenseur, on ne voit pas du tout le temps passer.

En haut, la vue circulaire est tout simplement magnifique : on aperçoit tout New York. Le temps était un peu couvert ce matin-là. Nous avons eu droit à un hélicoptère du NYPD, qui nous a fait un signe de la main en faisant deux fois le tour du bâtiment.

Décidément, entre les gardes-côte et la police en hélicoptère au-dessus de Manhattan, on est sous bonne garde.

New York City : 5th Avenue, Rockefeller Center, St Patrick's Cathedral, Flatiron Building, Madison Square Park, Shake Shack's, Little Italy, Soho, Greenwich Village, Time Square photo 31