Tag

impression

Browsing

J’ai toujours rêvé d’une imprimante d’étiquettes – principalement parce que j’ai la flemme de toujours rechercher sur Google les mêmes adresses parce que je n’ai pas de carnet d’adresse à jour, mais aussi parce que cela fait plus professionnel pour les gens qui reçoivent mes missives.

Après une petite visite sur Amazon, je découvre l’imprimante d’étiquette Brother QL-710W, qui en plus bénéficie d’une offre de remboursement de 50 euros jusqu’à fin décembre 2014. Je me dis que cela pourrait être cool, surtout qu’elle est USB et WiFi.

brother-ql710wCommandée, reçue le lendemain, déballée, branchée en USB, je me penche maintenant sur la configuration sous Linux.

Installation en USB

Alors, sous Ubuntu, l’imprimante s’installe toute seule. Par contre, sous certaines versions Linux (Linux Mint ou Debian par exemple), il va falloir passer en manuel, en ligne de commandes dans le terminal. C’est parti :

  1. on branche l’imprimante en USB et on l’allume.
  2. on se rend sur la page des pilotes linux de la Brother QL-710W et on y télécharge les deux fichiers suivants : LPR printer driver et CUPSwrapper printer driver.

    Pour référence : la liste de tous les drivers Linux pour les imprimantes Brother.

  3. en voulant lancer l’installation des paquets comme indiqué sur la page du support Brother, j’ai été confronté aux erreurs suivantes :
    mkdir: impossible de creer le repertoire "/var/spool/lpd/ql710w": Aucun fichier ou dossier de ce type
    chown: impossible d'acceder à "/var/spool/lpd/ql710w": Aucun fichier ou dossier de ce type
    chgrp: impossible d'acceder à "/var/spool/lpd/ql710w": Aucun fichier ou dossier de ce type
    chmod: impossible d'acceder à "/var/spool/lpd/ql710w": Aucun fichier ou dossier de ce type

    ce qui signifie tout simplement que le répertoire /var/spool/lpd n’existe pas. On s’en assure :

    file /var/spool/lpd

    résultat :

    /var/spool/lpd: ERROR: cannot open `/var/spool/lpd' (No such file or directory)

    donc on le crée :

    sudo mkdir -p /var/spool/lpd
  4. ensuite, on installe nos deux paquets :
    sudo dpkg -i --force-architecture ql710wlpr-1.0.1-1.i386.deb
    sudo dpkg -i --force-architecture ql710wcupswrapper-1.0.1-1.i386.deb

    Plus d’erreurs, on continue et on vérifie que les pilotes ont été installés et chargés :

    dpkg -l | grep Brother

    retourne :

    ii  printer-driver-ptouch     1.3-3ubuntu0.1     printer driver Brother P-touch label printers
    ii  ql710wcupswrapper:i386     1.0.1-1     Brother CUPS PTouch Printer Definitions
    ii  ql710wlpr:i386     1.0.1-1     Brother lpr Ptouch Printer Definitions
  5. à ce stade l’imprimante est quasiment installée, il suffit de se rendre sur la page d’administration de CUPS, à l’adresse http://localhost:631 et de cliquer sur Admin > Add Printer > Local Printer et on se laisse guider.

hp-lmde

Cela fait des mois que j’ai laissé tomber l’installation de l’imprimante HP en WiFi chez mes parents sur mon portable qui tourne sous Linux Mint Debian Edition. La cause ? L’installation qui plante à chaque fois sans le moindre message d’erreur.

Dernièrement, j’ai eu l’occasion de recevoir mon pote Nico dans mon nouveau chez moi. Il voulait changer de distribution linux et je lui avais conseillé Linux Mint (“tu verras, c’est joli ! tout en aluminium brossé !”). Il l’a donc installé et est lui aussi tombé sur l’os de l’installation du driver HP.

Quelques jours plus tard, il m’indique cette page qui m’a aidé à débloquer la situation.

Voici donc les étapes que j’ai suivies pour configurer cette imprimante sur ma LMDE.

Etape 1 : lancer hp-setup en tant que root

Il suffit de lancer l’utilitaire hp-setup dans un terminal en mode graphique et en root :

gksu hp-setup

Voici le premier écran :

hp-setup-device-discovery

On se connecte à l’imprimante en WiFi donc on sélectionne l’option Network/Ethernet/Wireless network.

Ensuite, dans les options avancées, il faut utiliser la méthode de découverte du réseau pour mDNS/Bonjour.

documalis free scannerJ’ai réinstallé l’autre jour mon imprimante HP sous Windows avec les pilotes minimaux (c’est-à-dire sans installer 500 Mo de logiciels qui servent 5 fois l’an) et lorsque j’ai voulu me servir du scanner, je n’avais aucun logiciel pour le piloter… il m’a donc fallu trouver un logiciel de numérisation de documents.

Une petite recherche m’a donné une bonne alternative au logiciel HP livré avec l’imprimante : Documalis Free Scanner. Le logiciel est gratuit pour sa version la plus basique et amplement suffisant pour quelques scans dans l’année.

hp_1610Depuis la réinstallation de ma nouvelle machine, je n’avais pas encore eu l’occasion d’installer mon imprimante, une HP PSC 1610.

Ce que je reproche à HP, c’est de créer des pilotes non-unifiés, propriétaires et qui installent plein d’applications inutiles pour le commun des mortels lors de l’installation du pilote.

Au lieu d’utiliser le CD d’installation livré avec l’imprimante ou d’utiliser le fichier d’installation complet – qui pèse quand même 490 Mo, excusez du peu ! – j’ai choisi de télécharger la version de base qui ne comprend que les pilotes de l’imprimante.

Une fois que l’on a fini de designer son site pour que tout le monde puisse le consulter et admirer vos talents d’artiste vient le moment de penser à la manière dont votre site est rendu lors de l’impression. En effet, votre site n’est jamais imprimé sur une feuille tel que vous le voyez à l’écran. Si votre design utilise les feuilles de style (CSS), il suffit d’en créer une destinée à l’impression.

Le principe

Faîtes une copie de la feuille CSS de votre site et nommez-la print.css par exemple. Décidez ensuite quelles sont les parties qui sont superflues lors d’une impression papier : les menus peuvent être ignorés, tout comme les images de fond :

/* désactivation des menus pour l'impression */
.menu-right {
	display : none;
}
.menu-left {
	display : none;
}

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: