Tag

harmonica

Browsing

J’aime cette version de My My, Hey Hey (Out Of The Blue) de Neil Young, qui vient d’un concert de Rust Never Sleeps:

My my, hey hey
Rock and roll is here to stay
It’s better to burn out
Than to fade away
My my, hey hey.

Out of the blue
and into the black
They give you this,
but you pay for that.
And once you’re gone,
you can’t come back.
When you’re out of the blue
and into the black.

The king is gone
but he’s not forgotten
This is the story
of a Johnny Rotten
It’s better to burn out
than it is to rust
The king is gone
but he’s not forgotten.

My my, hey hey
Rock and roll is here to stay
Hey hey, my my
Rock and roll can never die
There’s more to the picture
Than meets the eye.
Hey hey, my my.

Hey hey, my my
Rock and roll can never die
Hey hey, my my
Rock and roll can never die…

Je la dédie à ma mamie, qui vient de s’en aller. You may be gone but you’ll never be forgotten. Love you so much.

Aujourd’hui, on parle d’electro et plus particulièrement de la scène nantaise. Je vous avais parlé de Madeon il y a quelques mois, voici C2C (anciennement Coups 2 Cross), groupe français de quatre DJ composé de 20Syl et Greem d’Hocus Pocus ainsi que d’Atom et Pfel de Beat Torrent, tous originaires de Nantes.

Down The Road est le titre éponyme de leur album qui sortira cet automne :

Vous l’avez très certainement déjà entendu à la radio ou à la télévision, j’ai vu l’autre jour qu’une émission s’en servait comme jingle.

Le 8 novembre 1971, Led Zeppelin a offert au monde un cadeau inestimable : le quatrième album studio, qui ne porte pas de titre mais que l’on appelle généralement IV, Four Symbols, The Fourth Album, Untitled, The Runes, The Hermit ou encore ZoSo (par référence aux symboles de Jimi Page). Et aujourd’hui, cet album mythique fête ses 40 ans.

Led Zeppelin IV est un album qui a été écouté par quasiment tous ceux qui apprécient la musique rock’n’roll. Il touche presque l’universalité et a inspiré nombre d’artistes à travers le monde.

Il a aussi la spécificité d’être spécial pour tous ceux qui l’écoutent : c’est une de ces pierres angulaires qui marquent la progression de notre culture musicale et si vous avez écouté cet album pendant votre adolescence, je suis sûr que vous voyez de quoi je parle.

Mardi, c’était la grève mais cela ne m’a pas empêché d’aller voir Tom McRae en concert à la Cigale, dans le 18ème arrondissement de Paris (arrêt de métro Pigalle sur la ligne 2). Bon, par contre j’ai loupé le RER à 2 minutes donc j’ai dû prendre le suivant, 40 minutes plus tard ! J’ai donc loupé quelques minutes de la première partie.

Première partie : Brian Wright

Brian Wright est un musicien folk texan : il a joué de la guitare et du piano. Une pointe d’harmonica sur le dernier morceau. La musique est country, la voix puissante et rauque. Le peu que j’en ai entendu à la guitare m’a fait penser à du Neil Young et du Ryan Adams.

Tom McRae

Tom McRae est un auteur-compositeur-interprète anglais et il fêtait ce soir ses 10 ans de scène : son premier album (éponyme) est sorti en octobre 2000.

A & B Song: