Tag

Genesis

Browsing

En novembre 1974, le groupe de rock-progressif Genesis débute une nouvelle tournée pour célébrer la sortie de son double album concept ''The Lamb Lies Down on Broadway''.

C'est une tournée historique pour le groupe puisque ce sera la dernière en compagnie de Peter Gabriel, qui quittera Genesis pour commencer une carrière solo.

S’il existe de nombreux documents audio retraçant cette tournée, on ne dispose aujourd’hui malheureusement que de très peu d’images. Cependant des fans ce sont associés pour regrouper différents petits bouts de photos et de vidéos et reconstituer le plus fidèlement possible ce que devait être cette tournée historique.

Voici le résultat sous forme de vidéo :

En tout, 1h16 de concert a été reconstruit. Les vidéos proviennent des concerts de Gran Rapids, Chicago, Berkeley, Hambourg et Liverpool. L'audio vient du concert de West Palm Beach.

C'est un travail de titan absolument génial pour les fans !

Cet été, j'ai vu Steve Hackett - , guitariste de rock progressif britannique, membre de Genesis de 1971 à 1977 - en concert lors des 90 ans du Festival de Cornouaille à Quimper, en compagnie de mes parents et de Cécile.

concert-20130726-steve-hackett-genesis-revisited-2

C'était le vendredi 26 juillet 2013 à 21 h 30 à l'Espace Gradlon. Cela n'a pas été facile de trouver où se garer mais nous y sommes parvenus, près des quais. Une petite marche plus tard, nous entrons sous le chapiteau. Il y a des chaises partout : dans la fosse et dans les gradins. Nous avisons une rangée de sièges dans les gradins, sans grands devant.

La salle se remplit assez vite de connaisseurs quinquas et sexas, venus retrouver une partie de leur enfance. C'est le moment de sortir chercher les bières. On s'installe, on discute. Les gens sont venus en groupe et se plaisent à faire quelques prédictions sur les morceaux que nous allons entendre.

Les lumières s'éteignent, le groupe arrive sur scène, tout le monde retient son souffle. Voici quelques vidéos pour vous donner un petit aperçu du concert du Steve Hackett Genesis Revisited Tour 2013, live in Quimper :

Blood on the Rooftops:

The Lamia:

Jeudi dernier, je suis allé voir Spock's Beard et Enochian Theory à la Scène Bastille, dans le 11ème arrondissement de Paris. Pour l'occasion, mon père et ma sœur m'ont accompagné. A cause d'un RER annulé, j'ai loupé la moitié de la première partie mais j'en ai entendu assez pour me faire une idée.

Première partie : Enochian Theory

Enochian Theory est un groupe de métal/rock-progressif britannique constitué de Sam Street à la batterie, Shaun Rayment à la basse et Ben Harris Hayes aux chants/guitares/claviers. J'ai bien aimé le mélange : il y a eu du métal classique, des morceaux très aériens et lancinants, un peu de growl. Je n'ai pas assisté au début mais je ne connaissais pas ce groupe et cela m'a bien plu.

Photos par YoG - http://www.yog-photography.com

Par contre, j'ai remarqué qu'il manquait un guitariste : on pouvait entendre des loops et une rythmique qui n'était pas jouée par le guitariste. Apparemment, le groupe s'est défait d'un de ses guitaristes, ce qui explique cela.

Spock's Beard

Spock's Beard est sans conteste l'un des meilleurs groupes de rock progressif américain, créé en 1993 par les frères Neal Morse (claviers) et Alan Morse (guitares).

Neal Morse a fait une carrière solo et Spock's Beard compte actuellement 4 membres : Nick D'Virgilio (lead vocals, drums, guitar, keyboard), Alan Morse (guitar, vocals), Ryo Okumoto (keyboards, vocals), Dave Meros (bass guitar, vocals, keyboard) et Jimmy Keegan qui est leur batteur live.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :