Festival des Vieilles Charrues 2008 : samedi et dimanche

tente_zebre

La nuit de vendredi à samedi a été encore plus rude que la précédente et pour cause : une vingtaine de personnes se sont rassemblées à quelques mètres de nos tentes pour parler, boire et hurler des chansons paillardes. Trop top. Vers quatre heures du matin, je perçois le dialogue suivant : - C'est trop facile à vous retrouver dans le camping, vous avez une tente zèbre à côté de vous ! - Trop fort le zèbre ! - Allez, […]

Lire la suite »

Festival des Vieilles Charrues 2008 : vendredi

cowboy_hat

Après une nuit un peu agitée - j'ai rarement l'habitude d'être réveillé par une dizaine de saoûlots qui viennent brâmer leurs chansons paillardes entre les tentes du camping - nous entamons très calmement notre deuxième journée. Petit déj' dans la tente, douche froide au camping numéro 1 : hé oui, prendre sa douche à 11h, c'est loupé pour l'eau chaude ! Nous sommes allés faire un petit tour du côté des stands : nous avons fini avec un chapeau de […]

Lire la suite »

Festival des Vieilles Charrues 2008 : jeudi

concert_20080718_vieilles_charrues

Nous sommes arrivés sur le site du festival vers 14h vendredi, chargés comme des baudets avec nos tentes, sacs de couchage, matelas, sac de vêtements, nourriture... 3 kilomètres plus tard (oui, j'ai trouvé où me garer comme j'ai pu !), on arrive enfin au camping. Fouille en règle des sacs à déballer. On découvre avec stupeur que les campings 1, 2, 3 et 4 sont déjà complets, alors que le coup d'envoi du festival n'a même encore été donné !!! […]

Lire la suite »

Road trip

Pas mal de voiture en ce moment avec un retour Carhaix-Pont Aven plutôt mouvementé vu que l'une des routes principales était en travaux... donc passage obligé par les champs et aujourd'hui retour à Nantes pour que ma soeur prenne son bus pour son festival espagnol. Oui, on est très musique dans la famille ;-)

Lire la suite »

Vieilles Charrues 2004 : le dimanche

Un dimanche décevant cette année je trouve, cela doit être la fatigue... J'ai bien aimé Lhasa qui a chanté en français, anglais et espagnol. IAM m'a déçu : sans être vraiment fan, j'espérais (tout comme une bonne majorité de la foule) entendre "Je danse le MIA". Raté ! Et ben oui, ils l'ont pas faite alors que c'est quand même leur tube majeur. Kings of Leon possède un bon guitariste solo, dommage que le reste des chansons ne suivent pas. […]

Lire la suite »

Vieilles Charrues 2004 : le samedi

Jim Murple Memorial Un bon concert pour ceux qui aiment le jazz. Ma mère aurait adoré. La chanteuse portait une robe à pois et avait une pêche d'enfer. Paul Personne Mon coup de cœur. Non content d'avoir tous ses albums, il fallait absolument que je le voie de près. Il a enchaîné ses tubes et quelques unes de ses dernières chansons, que du bon. Épaulé par son guitariste, il a soulevé des vagues d'enthousiasme parmi le public avec des solos […]

Lire la suite »

Vieilles Charrues 2004 : le vendredi

Après une nuit infernale rythmée par les percussions fanatiques du djembé (...) et l'arrivée de plusieurs membres dans notre campement, les concerts commencent enfin vers 15h30. Pour ceux qui ne connaissent pas le site des Vieilles Charrues, je vous expose un peu l'organisation du site : il existe 5 scènes. Les deux plus grandes scènes sont Glenmor et Kerouac (plutôt orienté rock en général) suivies de Xavier Grall (hip hop et techno), la Garenne (spectacles folkloriques) et le Cabaret Breton […]

Lire la suite »

Vieilles Charrues 2004 : le jeudi

Et voilà, je suis arrivé à Carhaix (29) sur le site des Vieilles Charrues après une heure de voiture depuis Pont-Aven. Arrivé vers 16h, aucun problème pour se garer dans l'artère principale de la ville, quasiment en face de l'entrée du site. Pareil pour le camping : on pouvait planter sa tente où on voulait, aucun problème de place (donc très différent de l'année dernière). Cette année, j'ai aussi changé de technique avant le plantage de tente : la socialisation […]

Lire la suite »

Pin It on Pinterest

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: