La théorie de l'échange

La théorie du libre-échange insiste sur les bienfaits de l'ouverture sur l'extérieur. Elle est en réaction au mercantilisme. Depuis 1945, le libre-échange n'a cessé de progresser et d'entraîner le développement du commerce mondial. Pourtant lorsque l'activité économique ralentit, le protectionnisme s'installe. I - Les analyses théoriques de l'échange international ou les théories du libre-échange A - La théorie des avantages absolus C'est la théorie d'Adam Smith (1723-1790), théoricien du libre-échange et auteur de la Recherche sur la nature et les […]

Lire la suite »

L'organisation du travail

Avec la révolution industrielle, la division du travail s'est développée (cf. Smith). La notion d'appareil productif ne se limite pas à sa dimension économique et technique (progrès technique, innovations, investissements, profits...), il faut aussi tenir compte de la dimension sociale de l'entreprise. Toute forme d'organisation du travail présente aujourd'hui 4 objectifs : produire le plus possible dans les délais les plus courts avec le moins d'efforts en tenant compte de la qualité Le sociologue Alain Touraine distingue 3 phases dans […]

Lire la suite »

La révolution industrielle

I - Qu'est ce que la révolution industrielle ? La révolution industrielle est l'essor général des méthodes industrielles de production. Elle caractérise le passage plus ou moins rapide de la société traditionnelle pré-capitaliste à la société industrielle capitaliste avec la création de classes sociales. Transformations caractéristiques : Technique : transformations agricoles innovations techniques fondamentales machinisme, taylorisme, multiplication des usines progrès technique continu Economie capitaux mobilisés en vue du profit forme capitaliste de production et d'échanges urbanisation Finance montée en puissance […]

Lire la suite »

Les politiques économiques

I - Evolution de l'intervention de l'Etat Le XIXéme siècle est dominé par l'idéologie libérale avec l'influence d'Adam Smith (1723-1790) et de David Ricardo (1772-1823) qui prêchent l'individualisme, la concurrence et la non-intervention de l'Etat. Ils sont partisans de l'Etat minimal : les fonctions régaliennes (Police, Armée, Justice), la construction d'édifices publics, le respect des règles de la concurrence. La réalité historique est cependant différente : au cours de la Révolution Industrielle, l'Etat va intervenir pour assurer le "décollage" (take-off) […]

Lire la suite »

Pin It on Pinterest

Spelling error report

The following text will be sent to our editors: