Je viens de me rendre compte que mon dernier bilan annuel date de 3 ans, en 2011-2012… il y eu des changements depuis !

Histoire de ne pas perdre le rythme, voici ce qui s’est passé.

Récapitulatif de l’année scolaire 2012-2013

 Bilan des années scolaires 2012 2014

J’ai eu un collège et un lycée, en faisant le grand écart : professeur principal de 6ème, 4ème SEGPA, et des premières et terminales L full options…

Autant dire que passer des SEGPA au TL à l’heure suivante, ça fait tout drôle !

Les élèves

Une très bonne année qui m’a fait découvrir le lycée. Et j’ai eu des élèves de lycée super sympas, avec qui je suis allé boire un coup après leur obtention du bac.

Un des points forts des élèves de lycée : il n’y a quasiment plus besoin de dressage comme au collège. Ils sont éduqués, connaissent les règles et savent à peu près pourquoi ils sont là.

Au niveau du travail par contre, pas de grands changements : il ne faut toujours pas compter sur les manuels dans les sacs ou sur la lecture des oeuvres chez eux.

Les collègues

Les collègues de lycée sont bien moins stressés que ceux du collège (à part de très rares exceptions). Par contre, les gens vont et viennent et il n’y pas de cohésion dans la salle des professeurs.

J’ai également bien apprécié le fait de sortir prendre des pots ou aller au restaurant avec mes collègues du lycée après une journée de travail. C’est vraiment un petit plus.

Au collège, je me suis fait un bon pote – Jan – avec qui on boit des coups de temps en temps.

J’y ai aussi rencontré Cécile <3

Lire la suite »


Voici la cinquième et dernière saison de Hell on Wheels sur AMC.

 Hell on Wheels saison 5

Le chemin de fer n’est toujours pas achevé et Cullen Bohannon se trouve toujours avec la Central Pacific Railroad.

Il est toujours déterminé à finir sa tâche, rallier la Californie à l’Utah, et espère toujours retrouver sa famille. Enfin, s’il arrive à ne pas se faire tuer ou à ne pas croiser les mauvaises personnes sur son chemin !

Cette dernière saison de quatorze épisodes sera diffusée en deux parties : sept épisodes durant l’été 2015, puis sept autres épisodes en 2016.

Lire la suite »


“Wagon Wheel” est une chanson composée à deux mains. Le refrain et la mélodie viennent d’une démo enregistrée par Bob Dylan pendant les sessions Pat Garrett and Billy the Kid. Bien qu’elle ne soit jamais sortie officiellement, la chanson de Dylan est sortie sur un bootleg et porte le nom du refrain “Rock Me Mama”.

Bob Dylan ayant laissé la chanson inachevée, Ketch Secor du groupe Old Crow Medicine Show a écrit des couplets pour compléter le refrain original de Dylan. Les paroles additionnelles de Secor transforment également “Rock Me, Mama” en “Wagon Wheel” :

La chansol décrit le voyage vers le sud d’un auto-stoppeur le long de la côte Est des Etats-Unis, depuis New England au Nord-Est, en passant par Roanoke, Virginia pour atteindre Raleigh, North Carolina, où le narrateur espère retrouver celle qu’il aime.

Alors qu’il marche au sud de Roanoke, il est pris en stop par un routier qui vient de Philadelphie, en passant par l’Ouest de la Virginie en direction de Cumberland Gap et Johnson City, Tennessee.

Headed down south to the land of the pines
And I’m thumbin’ my way into North Caroline
Starin’ up the road
Pray to God I see headlights

I made it down the coast in seventeen hours
Pickin’ me a bouquet of dogwood flowers
And I’m a-hopin’ for Raleigh
I can see my baby tonight

So rock me, mama, like a wagon wheel
Rock me, mama, any way you feel
Hey, mama rock me
Rock me, mama, like the wind and the rain
Rock me, mama, like a south-bound train
Hey, mama rock me

Runnin’ from the cold up in New England
I was born to be a fiddler in an old-time string band
My baby plays the guitar
I pick a banjo now

Oh, the North country winters keep a-gettin’ me now
Lost my money playin’ poker so I had to up and leave
But I ain’t a-turnin’ back
To livin’ that old life no more

So rock me, mama, like a wagon wheel
Rock me, mama, any way you feel
Hey, mama rock me
Rock me, mama, like the wind and the rain
Rock me, mama, like a south-bound train
Hey, mama rock me

Walkin’ to the south out of Roanoke
I caught a trucker out of Philly
Had a nice long toke
But he’s a-headed west from the Cumberland Gap
To Johnson City, Tennessee

And I got to get a move on before the sun
I hear my baby callin’ my name
And I know that she’s the only one
And if I die in Raleigh
At least I will die free

So rock me, mama, like a wagon wheel
Rock me, mama, any way you feel
Hey, mama rock me
Rock me, mama, like the wind and the rain
Rock me, mama, like a south-bound train
Hey, mama rock me